Plantes vertes d'intérieur

Amaryllis : Comment faire refleurir cette belle plante ?

L’Amaryllis que l’on trouve en fleurs au moment des fêtes de fin d’année et que l’on cultive en pot à l’intérieur est une plante originaire d’Amérique du Sud, l’Hippeastrum. Une fois sa floraison terminée, il est possible de garder ce gros bulbe et d’obtenir de nouvelles fleurs l’année suivante. Retrouvez tous nos conseils pour faire refleurir un amaryllis.

Si certains Amaryllis cultivés en pot offrent leurs énormes fleurs colorées dès les mois de décembre ou en janvier, c’est parce qu’ils ont été forcés. On les a donc cultivés dans des conditions particulières qui ont permis d’avancer de quelques semaines leur période de floraison.

Cependant, il faut savoir que la période normale de floraison d’un Amaryllis se situe au début du printemps, au mois d’avril. C’est donc la saison à laquelle vous devez vous attendre à avoir des fleurs avec un bulbe conservé de l’an passé, à condition d’avoir soigné son entretien.

Enlever les fleurs fanées de l’Amaryllis

Une fois que la dernière fleur a fané, vous pouvez couper la hampe épaisse de votre Amaryllis à l’aide d’un sécateur. Taillez-la environ 3 cm au-dessus du bulbe.

comment enlever les fleurs fanées de l'amaryllis
Enlevez les fleurs fanées de l’Amaryllis en coupant la hampe florale, mais gardez les feuilles © DepositPhotos

Conservez ensuite le pot à la lumière. Vous pourrez sortir votre Amaryllis au jardin en avril, dès qu’il ne gèlera plus. Ne l’exposez pas au soleil ; un coin à l’ombre est préférable.

Comment conserver un bulbe d’Amaryllis après floraison ?

La croissance et la floraison impressionnante ont épuisé le bulbe. Une fois que les fleurs ont fané, il ne faut donc surtout pas couper les feuilles de l’Amaryllis si vous voulez le conserver longtemps.

Les feuilles sont importantes pour que la plante reprenne des forces et pour qu’elle puisse reconstituer les réserves nutritives dans le bulbe. L’Amaryllis utilisera ces réserves l’année suivante pour faire de nouvelles fleurs.

  • Apport d’engrais : Afin de nourrir le bulbe en pot, donnez de l’engrais pour plantes fleuries au moins une fois par mois de mars à juillet.
  • Arrosage : Arrosez modérément aussi une fois par semaine pour garder un support de culture frais.

Respecter la période de repos

Au cours de l’été, les feuilles de l’Amaryllis jaunissent naturellement et sèchent. Il faut alors arrêter les arrosages et déplacer le pot dans un endroit sec, frais et bien aéré pour respecter le repos annuel du bulbe.

Cette période de dormance dure 2 à 3 mois, de septembre à décembre.

L’astuce du jardinier :

Afin d’accélérer le séchage des feuilles, vous pouvez sortir l’amaryllis de son pot avec ses feuilles début septembre et les laisser jaunir jusqu’à leur flétrissement complet. Une fois sèches, vous pourrez alors enlever toutes les feuilles.

Faire redémarrer un bulbe d’Amaryllis

Si vous avez sorti le bulbe de son pot comme indiqué ci-dessus, replantez-le fin novembre dans un contenant étroit et un substrat neuf.

Pour aller plus loin, découvrez dans cet article comment planter un Amaryllis.

Si vous l’avez laissé dans son pot d’origine, contentez-vous d’ajouter 2 à 3 cm de terreau en surface. Reprenez ensuite les arrosages modérés.

Une nouvelle hampe de fleurs bien verte ne va pas tarder à apparaître entre les écailles du gros bulbe. Elle grandit ensuite très vite jusqu’à l’ouverture des grandes fleurs. Vous aurez alors réussi à faire refleurir votre amaryllis !

Retrouvez tous ces conseils dans cette vidéo complète :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page