Cultiver des agrumes

Yuzu: le citron japonais rustique

La diversité des climats japonais est favorable à la culture des agrumes. Les variétés qui poussent sur cette île montagneuse coincée entre mer du Japon à l’Ouest et Océan Pacifique à l’Est sont toutes plus rustiques que sous nos climats. Parmi elles, le yuzu (Citrus ichangensis X Citrus reticulata), aussi appelé citron japonais, est maintenant bien présent en France.

Un agrume très épineux

En France, la culture du citron japonais est possible en pleine terre dans de nombreuses régions. Cet agrume d’Orient y pousse lentement les premières années. Mais il devient par la suite plus vigoureux pouvant atteindre 3 à 4 mètres de hauteur à l’âge adulte.

Ses rameaux verts, épais et lisses, sont très épineux. Ils se couvrent de feuilles pointues semblables à celles du citronnier, mais à double foliole.

Ce feuillage est persistant. Il peut occasionnellement tomber en hiver si une vague de froid (-8°) accentuée par des vents glaciaux traverse le pays.

Les grandes fleurs blanches, parfois légèrement rosées, s’épanouissent au cours du mois de mars.

Une fois pollinisées, elles donnent un fruit à mi-chemin entre la mandarine et le citron arrivant à maturité à partir du mois de novembre. Si les dimensions et la forme ronde du citron japonais peuvent faire penser à une grosse mandarine, son écorce rugueuse, assez épaisse, est de couleur jaune citron à maturité. Le fruit s’épluche par ailleurs comme une mandarine.

La pulpe n’offre pas beaucoup de jus mais renferme de nombreux pépins ronds.  L’ acidité et le parfum de la chair, bien présents, sont différents du citron que nous connaissons.

Où planter le citron japonais ?

Le yuzu se montre plus rustique (-10 à -12°) que les agrumes que nous cultivons habituellement sur notre territoire, ce qui permet de le planter en terre partout dans le Sud du pays et sur l’ensemble du littoral Atlantique, même à l’intérieur des terres jusqu’en région parisienne.

Choisissez néanmoins une exposition la plus chaude et ensoleillée possible.

Côté sol, le citron japonais apprécie une terre riche, un peu consistante mais bien drainée l’hiver, si possible légèrement acide.

Culture en pot du yuzu

Sa culture en pot reste possible. Voici comment le planter :

  • A l’image d’autres agrumes, choisissez un pot troué sur le fond pour garantir un bon drainage.
  • Déposez une couche de 5 à 10 cm de graviers
  • Préparez ensuite un support de culture constitué d’une moitié de terre de jardin et d’une autre de terreau agrumes. Si votre terre est lourde, ajoutez une à deux poignées de pouzzolane pour assurer un meilleur drainage.
  • Installez votre citron yuzu au centre du pot et complétez de substrat sur les côtés.
  • Terminez par un arrosage copieux pour tasser.

Quel entretien effectuer en terre ?

En terre, les arrosages deviennent superflus passée la deuxième année de culture. Auparavant, arrosez peu votre citronnier du Japon l’hiver, uniquement si le temps est sec. Ce moment de l’année correspond en effet à une phase de repos importante pour les agrumes. Leur activité est ralentie.

Au début du mois de mars, faites un apport de compost mûr de 3 à 5 cm d’épaisseur sur toute la surface à l’aplomb de la ramure. Griffez légèrement pour l’incorporer aux premiers centimètres de terre.

Aucune taille n’est nécessaire si le citron yuzu est installé en terre.

Surveillez les parasites

Les cochenilles à carapaces brunes s’installent sur les rameaux ou le feuillage. Ils sucent la sève du citron yuzu et l’épuisent. Ils favorisent aussi l’apparition de fumagine, un feutre noir et collant sur les feuilles. Utilisez un traitement à base d’huile de colza ou de savon noir pour les éliminer.

A l’instar du citronnier, les pucerons et les araignées rouges déforment aussi les feuilles ou les fruits du citron du Japon et font parfois avorter les fleurs ou ternissent les feuilles. Le même traitement est efficace pour les éliminer.

Comment semer le citron yuzu ?

Le semis de pépins du citron japonais réussit bien mais la mise à fruits de l’arbre obtenu est lente et capricieuse. Voici comment faire :

  • Pressez la pulpe d’un fruit et récupérez les pépins les plus gros.
  • Remplissez un pot en terre cuite de 15 cm de diamètre de terreau fin. Le trou de drainage doit être bouché avec un tesson ou un caillou.
  • Enfoncez légèrement 5 à 6 pépins répartis sur toute la surface.
  • Ajoutez une fine couche de terreau par-dessus puis tassez avec vos doigts.
  • Humidifiez généreusement avec un pulvérisateur à gâchette.
  • Couvrez d’une cloche ou d’un plastique transparent pour créer une mini-serre.
  • Conservez au chaud, dans un abri ou une serre sans soleil direct. Suivant les conditions, la germination a lieu au bout de 2 à 3 semaines.
citron du japon oni yuzu
Yuzu du diable © H.Miyazaki flickr

Variétés remarquables

Oni yuzu, le yuzu du diable

Cette variété de citron japonais se distingue par sa curieuse peau jaune boursouflée. Sa taille est comparable à celle d’un cédrat.  La pulpe, juteuse, est légèrement amère, comme un pomelo.

Hana yuzu, le yuzu fleur

Cette variété donne un fruit plus petit. Les Japonais utilisent les fleurs pour agrémenter les plats et apprécient son jus, plus parfumé que le yuzu classique.

En cuisine

Le citron japonais est encore méconnu en France. Pour découvrir des recettes permettant de mettre en valeur sa peau ou son jus, il faut regarder du côté des saveurs orientales.

Au Japon, ce citron est un condiment de choix pour de nombreux plats cuisinés et desserts. Il sert aussi à confectionner du vinaigre ou de la confiture. Cette dernière est plus douce que la confiture de citron, avec des notes parfumées de mandarine.

Sur le même thème:

Main de Bouddha: fiche de culture
Où conserver le citronnier l’hiver ?

Mis à jour le Juin 16, 2020 @ 19 h 07 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page