bouturer un bananier | Jardipartage

Bouturer un bananier : Tout savoir pour le multiplier

Rien de tel qu’un bananier pour une ambiance tropicale ! Qu’elle soit cultivée en pleine terre ou en pot, cette plante herbacée à croissance rapide est facile à multiplier soi-même, grâce au bouturage. De la récupération des rejets à la plantation, découvrez toutes les étapes à réaliser pour obtenir de nouveaux bananiers.

Quand faire des boutures de bananier ?

La période idéale pour bouturer un bananier débute au mois de mai : les températures sont suffisamment élevées, et le bananier, en pleine croissance, pousse plus vite.

Il est aussi possible de bouturer un bananier l’hiver, à condition qu’il soit maintenu en pot dans une pièce chauffée et lumineuse.

Comment bouturer un bananier ?

Le bananier est une plante herbacée rhizomateuse : lorsqu’il est en bonne santé, il produit des rejets, voués à prendre le relais lorsque la plante mère meurt après la floraison. Il est possible de prélever ces rejets pour obtenir de nouveaux bananiers.

quand faire une bouture de bananier | Jardipartage
Les jeunes rejets prélevées au mois de mai et les boutures de bananier faites dans leau senracinent rapidement © DepositPhotos

Comment prendre un rejet de bananier ?

Avant de séparer les rejets de bananier du pied mère, assurez-vous d’avoir un matériel propre et désinfecté : une bonne hygiène réduit le risque de maladies.

Attendez que les rejets mesurent entre 30 et 50 cm de haut, et possèdent entre 3 et 5 belles feuilles. Les jeunes pousses auront ainsi pu développer quelques racines, essentielles pour une bonne reprise.

  1. Retirez la terre autour du rejet que vous souhaitez récupérer ;
  2. Libérez délicatement les racines, et repérez le lieu de jonction entre la jeune pousse et le pied mère ;
  3. Coupez net au plus près de la plante mère, à l’aide d’un couteau bien aiguisé ;
  4. Prélevez délicatement le rejet ;
  5. Laissez le rejet sécher le temps de préparer son substrat.

Bouturer un bananier dans l’eau

Il peut arriver qu’un rejet prélevé sur la plante mère soit dépourvu de racines. Il est possible de tenter de le sauver, en le plantant dans du terreau légèrement humide, ou en le bouturant dans l’eau. Dès lors que les racines apparaissent, requipez-le dans un substrat riche et humide.

Comment recéper un bananier ?

Vous avez un bananier devenu trop grand en pot, ou abîmé ? Il peut être intéressant de le recéper. Les nombreux rejets obtenus vous permettront d’en faire profiter famille et amis !

Mise au point par le Centre Africain de Recherche sur le Bananier, la technique PIF est également intéressante. Elle permet d’obtenir une multiplication rapide et nombreuse de votre bananier… Technique à réserver aux jardiniers ambitieux !

Comment planter un rejet de bananier ?

Plantez votre rejet de bananier en pleine terre ou en pot, selon le climat de votre région et son espèce. Certaines résistent bien au froid, comme le célèbre Musa Basjoo, mais la plupart devront être cultivées à l’intérieur. Avant de planter la bouture, supprimez les feuilles basales pour ne garder que les plus jeunes.

Planter un rejet de bananier en pleine terre 

Creusez le trou de plantation au jardin, dans un espace bien ensoleillé. Plantez votre rejet de bananier verticalement, puis rebouchez en utilisant du compost mélangé à de la terre. Tassez et arrosez copieusement, sans inonder.

comment prendre un rejet de bananier | Jardipartage
Plantez votre rejet de bananier dans un grand pot et conservez le à labri dans une ambiance chaude et humide © DepositPhotos

Planter un rejet de bananier en pot

  1. Utilisez un contenant mesurant au minimum 30 cm de diamètre : il doit être adapté à la taille du rejet.
  2. Disposez dans le fond percé une couche drainante (billes d’argile, gravier…)
  3. Plantez le rejet dans un mélange de terre de jardin, de terreau, de compost et d’un peu de sable pour le drainage.
  4. Arrosez de manière à ce que le substrat soit légèrement humide
  5. Installez le pot à un endroit chaud et lumineux, en évitant le soleil direct.

Une fois que les racines de votre bananier en pot seront bien développées, vous pourrez le transplanter en pleine terre. Si vous souhaitez le conserver en pot, sachez qu’un bananier se rempote au printemps, tous les 2 ans environ.

author avatar
Clara P
Issue du monde agricole, passionnée par le végétal et jardinière enthousiaste, j'aborde avec vous tous les sujets autour des plantes, d'intérieur comme d'extérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut