Cultiver les petits fruits

Bouture de cassis : Comment l’effectuer ?

Le cassissier est un arbuste fruitier qui ne réclame pas beaucoup d’entretien. Mais lorsqu’il vieillit, au bout de quelques années, il produit moins de fruits. Pour renouveler les pieds, on peut alors le bouturer en fin d’automne ou au début de l’hiver, une période qui correspond aussi à la période de taille du cassissier. L’avantage avec cette technique est qu’on obtient des fruits parfaitement identiques au pied mère.

Des rameaux sombres et du bois marron clair

Il faut déjà commencer par bien distinguer les différents bois du cassissier :

  • Les tiges les plus sombres, presque noires, sont les plus âgées. Elles ne vont pas ici nous intéresser.
  • On va plutôt rechercher les tiges de couleur claire, que l’on choisit les plus longues possibles. Ce sont en fait les rameaux de l’année.

Bouturer le cassissier, étape par étape

  • Avec le sécateur, coupez des morceaux d’environ 20 cm de jeunes rameaux situés sur les parties hautes. Pour mettre toutes les chances de votre côté, il faut couper à chaque fois juste sous un bourgeon. C’est au niveau de ces nœuds que vont se former les nouvelles racines.
bouturer le cassis
© Jardipartage
  • Voilà les boutures prélevées : on peut voir la taille faite sous un bourgeon et le nombre de bourgeons (7 à 8) qui sont conservés de part et d’autre de la tige.
  • De l’autre côté, vous pouvez couper l’extrémité (1 à 2 cm) de chaque bouture, un peu trop tendre.
  • Ensuite, regroupez les boutures préparées par 3. Ces 3 boutures disposées en pied de marmite vont permettre d’obtenir un seul pied car il s’agit d’un arbuste qui pousse en touffes.
  • Si vous disposez d’un petit coin de potager surélevé, c’est l’idéal ! La terre y est généralement riche, fine et aérée : le top pour réussir les boutures !
  • Mais vous pouvez aussi utiliser des pots. Il faut alors les remplir de bonne terre de jardin et de sable léger.
  • Creusez un trou assez profond et large (15 cm en tous sens). Il va falloir cette place pour y installer les 3 boutures que l’on va enterrer sur presque toute leur hauteur.
  • On a zoomé ici pour vous montrer la disposition des 3. Elles forment un triangle à la base de 5 cm de côté. C’est pour cela qu’on parle de bouture en pied de marmite.
  • Rebouchez en prenant soin de tasser un peu autour des boutures avec vos doigts pour bien mettre les tiges au contact de la terre fine. Voilà, c’est fait !
  • Quand les racines se seront formées au printemps, il faudra prélever l’ensemble des 3 pour former un seul arbuste. Vous pourrez immédiatement planter ce jeune cassissier à sa place définitive dans votre jardin ! N’oubliez pas alors qu’il apprécie une terre riche, profonde et restant fraîche l’été !

Vous pouvez retrouver tous ces conseils dans cette vidéo :

vidéo bouture de cassis
© Jardipartage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page