Santé & Bien-être

Bienfaits de la châtaigne : Faites le plein d’énergie !

Riche en minéraux et nutriments, pauvre en matières grasses… Les bienfaits de la châtaigne sur notre organisme sont nombreux.   Ce fruit d’automne est par exemple une excellente source d’amidons, idéale pour une alimentation saine et pour faire le plein d’énergie !

Riche en amidon résistant, pour une meilleure digestion

La châtaigne apporte une bonne quantité d’amidons résistants. Ces derniers, peu attaqués par les enzymes intestinales, restent intacts jusque dans le côlon et contribuent ainsi à améliorer le processus digestif. Ils participent de ce fait à la prévention du cancer du côlon.

Pauvre en matières grasses

Peu riche en graisses, la châtaigne contient a contrario des acides gras saturés mais aussi des acides gras mono et polyinsaturés. La consommation de châtaignes aide ainsi à réduire le taux de mauvais cholestérol et à prévenir en cascade le risque d’apparition de maladies cardiovasculaires.

Riche en vitamines et nutriments

La châtaigne renferme une forte teneur en minéraux et vitamines. Elle contient du bêtacarotène, de la vitamine b1, de la vitamine b6, de la vitamine b9, des vitamines C, D et E ainsi que du potassium, du magnésium, du calcium, du manganèse, du fer, complétés plus accessoirement de cuivre, phosphore, zinc, sodium et chlore.

Par ses propriétés antioxydantes et minéralisantes, la châtaigne compense l’excès d’acidité de l’organisme en l’alcalinisant.

Teneurs pour 100g de châtaignes grillées : 236 kcal

  • Eau : 40,5g
  • Protéines : 3,17 g
  • Glucides : 47,8 g
  • Lipides : 2,2 g
  • Fibres : 5,1 g
  • Potassium : 592 mg
  • Cuivre : 0,5 mg
  • Magnésium : 33 mg
  • Manganèse : 1,18 mg
  • Phosphore : 107 mg
  • Vitamine C : 26 mg

Châtaignes ou marrons : un même fruit !

Châtaigne et marron comestible proviennent du même arbre à fruits secs : le châtaignier (Castanea sativa). Leur différence se joue au niveau de la bogue, en particulier de son cloisonnement. Les bogues ne contiennent ainsi qu’un seul fruit dans le cas du marron, plusieurs pour ce qui est de la châtaigne.

Comment choisir ou récolter les châtaignes ?

Elles doivent être choisies plutôt lourdes, avec une écorce brillante, et sans petit trou, indiquant qu’un ver l’a visitée !

Vérifiez que l’écorce adhère bien à la chair : c’est le signe de leur fraîcheur !

Conservation des châtaignes

Les châtaignes ne se conservent pas longtemps, surtout à température ambiante. Elles se gardent une semaine à 10 jours maximum, au sec et au frais, dans le bac à fruits et légumes du réfrigérateur. Au-delà, elles se dessèchent, deviennent molles et leur écorce se décolle du fruit.

Pour trier vos châtaignes avant de les cuisiner, plongez-les dans l’évier rempli d’eau : les châtaignes creuses et visitées par les vers se repèrent facilement : elles ont tendance à flotter à la surface ! Vous pouvez directement les jeter au compost.

Pour une cuisine sans gluten

farine de chataigne bienfait
© Dianazh

La châtaigne fournit une farine sans gluten que l’on trouve facilement dans les épiceries fines ou bio. Les qualités de cette farine de châtaigne en font une alternative intéressante à la farine de blé pour les personnes souffrant de la maladie cœliaque. Elle apporte aussi un petit goût fruité aux pâtisseries. Vous pouvez l’utiliser mélangée à une autre farine pour faire du pain.

Il semblerait également que sa consommation régulière de ce fruit à écale et oléagineux soit bénéfique pour empêcher le développement de calculs biliaires.

Cependant, il faut savoir qu’a contrario, la châtaigne peut provoquer des allergies alimentaires chez les personnes sensibles et de possibles calculs urinaires.

Lire : Le gluten, c’est quoi ?

Lait végétal à la châtaigne

Obtenu à partir de purée de châtaigne diluée dans l’eau, ce lait au goût sucré plaît à tout âge ! Il peut occasionnellement remplacer le lait maternel ou les biberons à base de poudre de lait ou de lait de vache en cas de troubles digestifs ou d’intolérance chez le nourrisson.

Comment manger les châtaignes ?

Pour apprécier ces fruits d’automne à leur juste valeur, vous pouvez les faire cuire sur le feu, dans une poêle trouée, ou au four car grillées nature, elles sont déjà excellentes. Dans tous les cas, il faut toujours faire une petite incision au couteau au niveau de la partie pointue de la châtaigne pour éviter qu’elles éclatent.

Bouillies dans l’eau, avec une feuille de figuier ou du pastis pour les aromatiser, elles sont aussi très bonnes !

Si vous avez le courage de vous lancer dans leur épluchage, vous pouvez préparer une excellente crème de châtaignes ou des marrons glacés appréciés en confiserie.

Enfin, sachez que les châtaignes et marrons encore brûlants se marient à merveille avec du raisin noir sucré ou du fromage de pays à pâte dure !

Sur le même thème :

Bienfait des clémentines : vitaminées, anti-cancer, source de fibres…

Mis à jour le Nov 26, 2020 @ 12 h 44 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page