Idée de plat simple

Faire du pain sans gluten : la recette

Cette recette de pain sans gluten est le résultat abouti de mes nombreux essais.  Croustillant sur le dessus, moelleux et aéré à l’intérieur, il se découpe en tranches parfaites comme du pain de mie !

Niveau : Moyen

Temps de préparation : 15 min + 2h de levée

Temps de cuisson : 1h10 à 180°C

Recette pour : 1 pain d’environ 650g

Légèrement humide à l’intérieur, ce pain maison est encore meilleur le lendemain. A la différence des pains de boulangerie, il se conserve d’ailleurs très bien plusieurs jours à l’abri dans un torchon.

Ingrédients

  • 450 g de farine sans gluten dont
    • 200 g de farine de riz complet
    • 100 g de farine de maïs
    • 50 g de farine de sarrasin
    • 100 g de fécule de maïs
  • 10 g de gomme de guar
  • 10 g de psyllium
  • 6 g de levures de boulanger, sans gluten (Marque : Pural, disponible en magasin bio)
  • ½ cuillère à café de sel non raffiné
  • ½ cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 450 ml d’eau (150 ml tiède + 350 ml froide)
  • Graines de lin, sésame et courge (facultatif, pour la décoration)
faire son pain sans gluten
faire son pain sans gluten © Sonia Lassalle

Étapes de la préparation pour faire son pain sans gluten

  1. Préchauffez votre four à 90 C°.
  2. Diluez la levure sèche dans un verre d’eau tiède (150 ml) et mélangez bien. Réservez.
  3. Dans un récipient, mélangez les farines, la fécule, la gomme de guar, le psyllium, le sel et le bicarbonate à l’aide d’une spatule en bois.
  4. Faites un puits au centre et intégrez le mélange eau + levure. Aidez-vous d’un batteur de cuisine traditionnel avec les fouets utilisés pour les cakes ou un robot culinaire.
  5. Progressivement, ajoutez l’eau froide (350 ml) puis terminez par l’huile. Vous n’obtiendrez pas une texture élastique comme celle d’une pâte à pain traditionnelle car c’est justement le gluten qui donne cette texture. Ici, votre préparation doit ressembler à une pâte à cake assez épaisse.
  6. Beurrez et farinez l’intérieur d’un moule à cake (24 cm) et introduisez la pâte. Vous pouvez répartir quelques graines de lin, sésame et courge sur le dessus.
  7. Eteignez le four puis déposez-y le pain pour le faire lever pendant 2h. Surveillez la levée : la pâte aura facilement doublé de volume mais il ne faut pas qu’elle déborde du moule !
  8. Laissez le pain dans le four sans ouvrir la porte et faites chauffer à 180 C° pendant 1h10.
  9. Retirer le pain du four puis démoulez-le et laissez-le refroidir sur une plaque.

2 ingrédients naturels de la cuisine sans gluten

La gomme de guar se présente sous forme d’une poudre issue de la mouture d’une graine d’une légumineuse (Cyamopsis tetragonoloba). Elle est principalement constituée de fibres et d’amidon. C’est un ingrédient naturel qui permet de lier, émulsionner et d’épaissir les ingrédients sans gluten.

Le psyllium est une variété de plantain. Cette plante aux graines minuscules doit sa notoriété à son fantastique pouvoir gonflant. Elle aide à combattre la constipation, réduire le taux de cholestérol et de triglycérides.

Des variantes de cette recette de pain

→ Cette recette peut être adaptée avec d’autres farines : de châtaigne, de quinoa ou d’amarante. Vous obtiendrez un goût et une couleur finale légèrement différents. Remplacez dans les mêmes proportions que celles données au niveau des ingrédients.

→ Une variante de pain sucré peut être adaptée en mettant moins d’eau et plus de boisson végétale (riz, noisette, …), mais aussi un peu de sucre.

→ Je n’ai pas testé cette recette avec une machine à pain mais les quantités d’ingrédients et les étapes sont les mêmes. Seul le temps de cuisson peut changer : référez-vous aux indications portées sur la notice de votre appareil.

D’autres recettes délicieuses:

Cake olive chèvre
Recette de tartine chaude

4 commentaires

  1. vous êtes allergique au gluten ?j’ai suivi une conférence passionnante des Bourguignon , scientifiques bien connus concernant la culture des sols . à la fin de la conférence , je lui ai demandé la cause de l’intolérance au gluten de tant de personnes jeunes actuellement
    il m’a répondu que le blés cultivés depuis une trentaine d’années étaient très différents des blés d’autrefois, c’est l’industrie maintenant et ses pratiques de conservation qui dirige tout, et ces nouveaux blés se conservent très bien …..mais ont perdu leurs qualités d’autrefois.
    avez vous essayé de faire du pain avec de la farine de grand épeautre ?

    1. Non, je ne suis pas allergique au gluten. Les recettes que je prépare sont pour répondre aux besoins des personnes qui sont intolérants ou allergiques au gluten et/ou lactose. C’est un plaisir pour moi de cuisiner de nouvelles saveurs et pouvoir accompagner les gens.

      Je rejoins en partie les informations que vous avez eu lors de la conférence: qualité du blé, du levain, méthodes de fabrication du pain…

      Bien que le petit épeautre et le (grand) épeautre ont des appellations similaires, elles sont pourtant différentes:
      – Le petit épeautre est un blé ancien, qui se digère bien et avec de bonnes qualités nutritionnelles. Son rendement est plus faible car il pousse lentement.
      – L’épeautre ou grand épeautre: moins digeste, facile à produire avec un grand rendement.

  2. Et mélanger une petite cuillère à café de sucre dans les 150 ml d’eau tiède avant d’ajouter la levure de boulanger, pour faire mousser cette levure?? En tout cas j’en ai mis. C’est ma seule dérogation, mais je pense que s’il fallait séparer le volume d’eau c’était pour cette raison non?

    C »est la quatrième recette de pain sans gluten que je suis, à la lettre. Celle-ci donne un objet au moins comestible, ce que les trois précédentes n’étaient pas.
    Une cuisson à coeur, uniforme, mais zéro levée. J’aurais pas juré que ce serait cuit. Une masse compacte, mais cuite tout de même et l’olive donne du goût.
    Puisqu’il faut oublier le blé.
    J’aimerais vous voir faire cette recette sur YouTube, peut-être que mon deuxième essai serait mieux en surveillant un tour de main.

    1. Bonjour Marie,

      Merci pour votre commentaire.

      Je n’ai jamais testé l’ajout de sucre dans le mélange: 150ml d’eau tiède + levure de boulanger sans gluten. L’ajout de psyllium et de gomme de guar aident déjà à la levée en plus de la levure de boulanger.

      Réussir un pain sans gluten n’est pas évident, je le reconnais. J’ai moi-même essayé à plusieurs reprises.

      La levée peut varier en fonction, du four, des ingrédients utilisés, des quantités,… Essayez une seconde fois sans le sucre pour voir et laissez peut-être la pâte levée un peu plus longtemps dans le four ?

      Je n’ai pas prévu de faire de vidéo mais je retiens l’idée 😉

      Belle journée Marie.

      Sonia Lassalle Naturopathe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page