| Jardipartage

Arrosage des fraisiers : le maîtriser pour se régaler

Les fraisiers ont besoin de beaucoup d’eau pour produire une bonne quantité de grosses fraises savoureuses. Mais un excès d’humidité peut entraîner des maladies et la pourriture des racines. Il faut donc savoir comment bien arroser les fraisiers pour une croissance saine et un rendement optimal, c’est justement tout l’objet de cet article !

Quand arroser les fraisiers ?

Les fraisiers se développent, fleurissent puis produisent leurs fruits du printemps jusqu’à la fin de l’été. C’est donc pendant la saison estivale et jusqu’au début de l’automne qu’il faudra être le plus attentif à leur arrosage.

Arrosez une à deux fois par semaine selon la météo. Tous les jours pour les jeunes plants et en période de très fortes chaleurs.

Comment arroser les fraisiers ?

arroser les fraisiers | Jardipartage
Un arrosoir muni dune pomme permet darroser les fraisiers en douceur © LSchloettler

Il existe plusieurs techniques pour arroser efficacement les fraisiers :

  • Un arrosoir muni d’une pomme ou un jet d’eau en pluie fine afin de ne pas endommager la plante et son système racinaire.
  • L’installation d’un système de goutte-à-goutte ou d’un tuyau suintant est idéal car il fournit une hydratation constante sans risquer de détremper le sol.
  • Les oyas sont un bon compromis, diffusant progressivement l’eau dans la terre sans installation complexe et sans mouiller le feuillage (risque de maladies fongiques).

Sachez que les fraisiers n’aiment ni l’eau trop calcaire ni trop froide. Ainsi, l’eau de pluie issue d’un récupérateur d’eau, et donc à température ambiante, est préférable.

Bien arroser les fraisiers en pot

Les fraisiers remontants ou non remontants se cultivent très bien en pot, ce qui est idéal en ville, sur un balcon ou une petite terrasse. Cependant en contenant, il faudra être encore plus attentif à la gestion de l’eau.

Veillez tout d’abord à utiliser un pot avec suffisamment de trous de drainage et tapissez le fond de bille d’argile, ainsi vous éviterez les eaux stagnantes tout en maintenant l’humidité.  

Ensuite, surveillez et arrosez plus fréquemment car la terre s’assèche bien plus vite en pot qu’en pleine terre.

Quelques astuces pour optimiser l’arrosage des fraisiers

  • Enfoncez votre doigt dans le sol, s’il est sec à environ 2 cm de profondeur, c’est qu’il faut arroser !
  • Arrosez de préférence le matin pour éviter que les plantes restent humides toute la nuit, ce qui a en plus tendance à attirer les limaces. Jamais en journée, en plein soleil la moitié de l’eau serait gâchée par évaporation.
  • Le paillis de paille est particulièrement bénéfique aux plants de fraisiers, il permet de maintenir l’humidité tout en absorbant l’excès d’eau. Le paillage permet par ailleurs le bon développement des fruits, sans contact direct avec la terre.
  • Évitez de mouiller le feuillage en arrosant, c’est d’ailleurs le cas pour la majorité des plantes au potager car cela forme un terrain propice à la propagation des maladies fongiques.
  • Plantez vos fraisiers en hauteur en formant des buttes de terre, ainsi l’eau va pénétrer plus profondément dans le sol, laissant les racines dans un espace humide et bien drainé.

Identifier le stress hydrique des fraisiers

Qu’il s’agisse d’un manque ou d’un excès d’eau, vous devriez remarquer le mal-être de vos fraisiers. L’observation est la clé afin de pouvoir y remédier avant qu’il ne soit trop tard.

Les signes d’un manque d’eau

  • Les feuilles flétrissent, semblent fanées, sèches et craquantes.
  • Les fruits sont très petits et peu juteux.
  • La floraison est faible et les fraisiers produisent peu de stolons.

Les signes d’un arrosage excessif

  • Les feuilles jaunissent, d’abord la pointe puis toute la feuille.
  • Les feuilles sont toutes molles et finissent par tomber.
  • Les racines sont noires et molles, c’est le début de la pourriture.
  • Des traces de moisissure et champignons sont présentes, indiquant une maladie comme l’oïdium ou le botrytis.
author avatar
Bruno Nunez
Jardinier près de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les plantes et le jardin à travers des conseils de jardinage, des astuces, des expériences, des portraits...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, avec une bonne dose de bon sens !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut