potentille arbustive | Jardipartage

Potentille arbustive : Un arbuste en fleurs tout l’été

Avec leurs fleurs jaunes, roses ou rouges épanouies du mois de mai jusqu’en octobre et leur feuillage brillant, les potentilles arbustives assurent le spectacle tout l’été au jardin. Faciles à cultiver et presque sans entretien, ces arbustes de croissance lente sont appréciés en haie basse fleurie.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Potentilla fruticosa, Dasiphora fruticosa
Nom courant : Potentille arbustive, potentille frutescente
Famille : Rosacées
Hauteur : Les plus grandes variétés forment un buisson arrondi pouvant atteindre 2 m pour 1,50 m de d’étalement mais la plupart des potentilles forment des arbustes bas (1 m à 1,20 m de hauteur). Leur croissance, rapide les premières années, devient plus lente par la suite.

Feuillage : Caduc. Les petites feuilles, plus ou moins lobées, sont vert pâle à vert foncé, souvent grisées ou argentées au revers.
Floraison : Epanouies dès le mois de mai ou juin, les fleurs de la potentille arbustive sont simples, et mesurent environ 3 cm de diamètre. Leurs 4 pétales forment une coupe. Ces fleurs aux couleurs vives ou plus ternes (selon les variétés) sont solitaires ou groupées par 2 ou 3 à l’extrémité des tiges. La floraison se renouvelle et se poursuit jusqu’en octobre, par-à-coups si l’été est sec.
Fruits : Les petits fruits, sans intérêt décoratif, deviennent gris-brun après la floraison.

Exposition : Au soleil ou à la mi-ombre légère pour les variétés très colorées
Sol : Terre légère, bien drainée, même pauvre mais pas trop sèche, ni trop humide. Les potentilles ne se plaisent pas en sol calcaire.
Rusticité : Jusqu’à -20°C, si le sol est bien drainé.

taille potentille arbustive | Jardipartage
Laissée libre de pousser sans taille la potentille arbustive ne dépasse pas 2 m de hauteur © Beckerbuben

Où planter les potentilles arbustives ?

Les potentilles arbustives aiment le soleil mais elles supportent une ombre légère. Elles y fleurissent alors un peu moins.

Au jardin, ces arbustes de la famille du rosier se plaisent en tout sol, sauf trop sec, trop humide (les racines s’asphyxient) ou trop calcaire.

Il est possible de les cultiver en bac mais elles ont besoin d’un grand volume de terre pour s’épanouir.

Quand planter une potentille arbustive ?

Comme de nombreux arbustes, l’automne est la période idéale pour planter vos potentilles arbustives car les températures douces du sol favorisent un enracinement plus rapide. Vos arbustes sont ainsi plus résistants à la sécheresse le premier été.

Quelles plantes associer à des potentilles ?

Vous pouvez les associer à d’autres petits arbustes ou à des rosiers paysagers pour obtenir des haies basses fleuries ou même à des vivaces hautes. Vous pouvez aussi les cultiver en pot pour fleurir un balcon ou une terrasse.

L’astuce du jardinier : Les variétés de potentille arbustive à fleurs rouges, oranges ou roses sont très belles mais malheureusement aussi plus sensibles au soleil que les jaunes ou les blanches. Les fleurs perdent rapidement leur éclat. Il faut donc les planter à mi-ombre afin de garder leurs couleurs fraiches plus longtemps.

Ces variétés très colorées restent aussi plus basses et grandissent plus lentement que les jaunes et blanches plus classiques.

Entretien de la potentille arbustive

Mis à part des arrosages réguliers, ce bel arbuste ne demande pas d’entretien particulier et peut se passer de taille.

Arrosage : Les premières années, conservez le sol frais avec des arrosages très réguliers. Les années suivantes, contentez-vous de pailler tout l’été pour ralentir le dessèchement de la terre.

Quand et comment tailler la potentille arbustive ? Lorsqu’elle est utilisée en haie libre, il est inutile de tailler la potentille arbustive. On peut alors se contenter de rabattre assez court (30 à 40 cm) les touffes tous les 3 à 5 ans pour rajeunir l’arbuste et lui redonner de la vigueur.

Lorsque l’arbuste est utilisé en haie plus basse, que l’on souhaite maintenir en hauteur, des tailles régulières sont possibles. Attendez après la floraison, entre l’automne et la fin de l’hiver (mois de mars) pour couper 1/3 ou la moitié (selon la vigueur de votre arbuste) de la longueur des rameaux. Eliminez aussi toutes les branches mortes ou sèches qui gênent l’entrée de lumière à l’intérieur du buisson.

Faut-il les protéger du froid ? Non, mais les potentilles peuvent brunir et se dessécher au cours d’un hiver trop froid. Il faut alors les tailler afin de les faire repartir au printemps.

Maladies et parasites : Les potentilles arbustives résistent bien aux maladies et sont peu sensibles aux parasitées.

Comment faire une bouture de potentille arbustive ?

La potentille arbustive est très facile à bouturer en fin d’été, au mois d’août. On effectue une bouture à talon, c’est-à-dire avec un morceau de bois plus ancien. Voici toutes les étapes à suivre pour réussir cette opération :

  • Choisissez un rameau secondaire bien développé.
  • Taillez-le à sa base en prenant soin de garder un morceau de 2 ou 3 cm de la branche qui le portait.
  • Coupez son extrémité pour ne garder que 10 à 15 cm de longueur.
  • Supprimez toutes les feuilles, sauf les deux plus hautes.
  • Repiquez votre bouture ainsi préparée dans un pot en terre cuite rempli d’un mélange léger de terre de jardin, de terreau et de sable grossier.
  • Arrosez en pluie fine sans excès.
  • Couvrez d’un sac plastique pour maintenir la bouture à l’étouffée.
  • Placez votre pot dans un coin du jardin à l’ombre afin de limiter les risques de dessèchement. Après la seconde semaine, vérifiez régulièrement l’humidité du support de culture. Arrosez de nouveau si besoin.
  • Au bout de 7 à 8 semaines, vous pourrez progressivement retirer en journée le sac plastique pour acclimater votre bouture de potentille arbustive aux températures ambiantes.
  • Déplacez-la ensuite à l’abri du gel, sous une serre froide ou un châssis par exemple, tout l’hiver, pour qu’elle continue de s’enraciner.
  • Vous pourrez définitivement planter votre arbuste en pleine terre au printemps suivant. Replanter en pot au printemps suivant. Plantation définitive à l’automne ou 1 an après.

Le semis de graines est possible mais les résultats obtenus au niveau de la couleur des fleurs sont assez incertains.

potentille arbustive jaune | Jardipartage
La potentille arbustive jaune est lune des variétés les plus lumineuses © DepositPhotos

Meilleures variétés de potentilles arbustives

Il existe de très nombreuses variétés de potentilles (plus de 500). On cultive surtout dans nos jardins les variétés obtenus à partir de Potentilla fruticosa. Retrouvez ci-dessous les plus classiques :

  • Potentilla fruticosa Goldfinger : Au feuillage dense portant 5 ou 7 lobes et fleurs jaunes lumineuses. Hauteur : 1,20 m à 1,50 m
  • Potentilla fruticosa Abbotswood : Aux fleurs blanches épanouies tout l’été jusqu’en octobre. Hauteur 60 cm.
  • Potentilla fruticosa Elisabeth : Forme un joli buisson arrondi aux nombreuses fleurs jaune canari, en contraste avec un feuillage vert-gris. Sa floraison s’étale de mai à octobre si le sol reste frais. Sa faible hauteur (80 cm à 1 m) est idéale pour une culture en pots.
  • Potentilla fruticosa Klondike : Aux feuilles d’un très beau vert soutenu et fleurs jaunes d’or. Hauteur : 0,80 m à 1 m
  • Potentilla fruticosa Manchu : à fleurs blanches et feuillage dense. Hauteur : 1 m.
  • Potentilla fruticosa Princess : Ses belles fleurs rose pâle à étamines jaunes s’abîment vite au soleil. Plantez cette variété à mi-ombre. Elle reste basse et bien compacte.
  • Potentilla fruticosa Tangerine : Aux fleurs jaune orangé de juin à octobre et au feuillage dense. Elle ne dépasse pas 1 m de hauteur.
  • Potentilla Vilmoriniana: Au feuillage grisé et fleurs blanc crème. C’est l’une des potentilles arbustives les plus hautes : son port érigé atteint 2 m de hauteur.

Le saviez-vous ?

Le nom potentille est dérivé du latin potens qui signifie puissance, faisant référence aux nombreuses propriétés médicinales de la potentille.

author avatar
Bruno Nunez
Jardinier près de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les plantes et le jardin à travers des conseils de jardinage, des astuces, des expériences, des portraits...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, avec une bonne dose de bon sens !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut