Plantes grasses

Aloès arborescent: résistant et fleuri

On connaît surtout l’Aloe vera, une plante d’intérieur réputée pour tous ses bienfaits thérapeutiques. Mais la famille des Aloacées est d’une grande richesse, avec plus de 300 espèces répertoriées. Parmi elles, l’aloès arborescent ou Aloe arborescens est une plante succulente très décorative originaire du Sud-Est de l’Afrique.

En résumé:

Nom: Aloès arborescent, Aloe arborescens
Hauteur : 2m de hauteur au moment de la floraison ; 2 à 3 m de large.
Fleurs : dès le début du printemps  – avril/mai
Exposition : plein soleil, à installer en terre uniquement dans les régions de climat doux.

Corne de bélier ou de cerf : un joli surnom !

L’aloès arborescent forme un buisson de 2 à 3 mètres de large développant de nombreuses ramifications. Les branches partent de la base et portent sur leurs flancs et à leur extrémité des rosettes de feuilles molles, dentées, souvent recourbées.

C’est cette particularité qui est à l’origine du surnom de corne de bélier ou corne de cerf que l’on donne à cette belle plante succulente.

L’aloès arborescent fleurit au printemps (en avril-mai), parfois dès la fin d’hiver. Cette floraison en épis écarlates revient chaque année.

Beaucoup de jardiniers confondent l’agave et l’aloès. C’est tout à fait normal ! L’allure et la floraison de ces deux plantes succulentes se ressemblent.

➥ Consultez la fiche de l’agave américain pour connaître tous les points de différence avec l’aloès

Où le cultiver ?

L’aloès arborescent apprécie un emplacement ensoleillé, même très ensoleillé. Il faut alors l’arroser plus fréquemment en été.

Il ne craint ni les embruns, ni la sécheresse. En revanche, il redoute le gel. Vous ne pourrez donc le planter en pleine terre que si vous habitez dans le Midi ou sur le littoral méditerranéen. Partout ailleurs, sa culture en pot est obligatoire.

Dans les régions froides, rentrez-le à l’abri tout l’hiver, en serre froide ou dans la véranda (5 à 10°C).

Culture en pot

Comme toutes les plantes grasses, l’Aloès arborescent n’a pas besoin de beaucoup de place :

  • Choisissez un pot à peine plus grand que sa motte.
  • Préparez un mélange drainant constitué d’1/3 de terre de jardin, 1/3 de terreau cactées et 1/3 de sable.
  • Sur le fond du pot, déposez un lit de cailloux pour évacuer l’eau d’arrosage ou de pluie en excès.
  • N’arrosez pas à la fin de la plantation, c’est inutile.
aloes arborescent culture
® Jardipartage

Arrosage de l’aloès arborescent

Régulier de mars à octobre, en particulier pendant toute la floraison mais les apports d’eau doivent être fortement réduits en hiver (ramenés à 1 tous les 15 jours à 3 semaines)

Evitez de mouiller les feuilles au cours de l’arrosage pour ne pas provoquer de pourriture.

Multiplication de l’aloès arborescent

Elle est simple et amusante, comme pour toutes les plantes grasses. Vous pouvez faire :

  • des semis
  • des bouturages de tiges pourvues de quelques feuilles
  • ou prélever des rejets apparaissant à la base de la rosette principale.

Variétés d’aloès

Dans leurs régions d’origine (Afrique de l’Est jusqu’en Afrique du Sud, Madagascar), la floraison des aloès se répartit sur l’ensemble de l’année.

Cultivées sous nos latitudes, ces plantes grasses fleurissent plutôt dès la fin d’ hiver ou au printemps. En plus de l’Aloe arborescens, on trouve couramment :

  • Aloe striata : surnommé la plante corail à cause de ses belles fleurs rouge vermillon.
  • Aloe vera : le plus connu. Il offre des épis très denses de fleurs aux couleurs vives jaune orangé
  • Aloe plicatilis : porte des feuilles en éventail et forme un petit arbre au fil des ans.
Sur le même thème:

Comment cultiver le figuier de barbarie ?

Mis à jour le Juin 19, 2020 @ 7 h 49 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer