Plantes grasses

Cultiver un agave américain

Les Agaves forment une famille de plantes grasses succulentes comprenant plusieurs espèces, dont le Dasyliron et les Yuccas font aussi partie. Comme dans toute famille, se détache un patriarche. Ou alors une tête d’affiche, pour employer une image propre au cinéma. Chez les Agaves, c’est Agave americana qui tient le premier rôle. Bien qu’il (le nom agave est masculin) soit originaire des régions désertiques du Nord du Mexique, sa culture en France est largement envisageable.

Des feuilles terminées par une aiguille

Ses feuilles imposantes peuvent s’étendre jusqu’à 2 mètres de longueur, alors que sa hampe florale peut, elle, s’élever à plus 4 mètres de hauteur. Ces dimensions hors normes confèrent à l’agave americana une allure majestueuse particulièrement décorative.

Outre leur longueur, les feuilles de l’agave d’amérique se distinguent avant-tout par leurs épines, disséminées sur les bords, alors qu’un aiguillon acéré est implantée en bout de feuille. Cette caractéristique n’est cependant pas respectée chez l’agave attenuata, seul représentant de cette famille dont les feuilles molles sont dépourvues d’épines et d’aiguillon.

L’agave ne fleurit qu’une fois !

L’agave américain est impressionnant au regard de sa floraison, qui intervient de façon imprévisible dans le temps, parfois au bout de quelques années seulement, plus souvent après 25 ans ou plus. Autre curiosité, cette floraison spectaculaire annonce le déclin de la plante. L’agave americana ne fleurit en effet qu’une seule fois au cours de sa vie, puis sèche et meurt. Les nombreux rejets qui ont poussé à ses pieds prennent alors le relais.

Comment cultiver un agave américain en terre ?

D’une grande rusticité, l’agave américain s’installe rapidement en terre, à condition de choisir un emplacement très ensoleillé et abrité, idéalement plein sud.

 Le sol doit être sec, même aride, dans tous les cas très bien drainé. Si elle ne craint pas vraiment le froid, la plante redoute bien plus les sols à tendance humide. C’est pourquoi il est recommandé de la planter sur un talus ou une légère butte afin de faciliter le drainage.

agave americana entretien
L’Agave americana se rencontre naturellement sur les falaises et terrains en pente dominant la mer Méditerranée. ©Jardipartage (Espagne)

On cultive aisément les agaves en pleine terre dans le Sud du pays. Il est bien représenté par exemple dans l’ensemble des jardins ou zones naturelles de la Riviera, comme au jardin exotique de Monaco. Mais on le rencontre aussi ailleurs en climat doux, à l’image par exemple de la Bretagne où l’on trouve de beaux sujets au Jardin exotique de Roscoff.

Il est d’ailleurs à noter que cette plante s’est naturalisée dans tout le pourtour méditerranéen, prenant une dimension véritablement envahissante.

Si les conditions de culture lui conviennent, Agave americana ne nécessite alors aucun entretien, sauf à nettoyer les feuilles desséchées à ses pieds.

Une culture en pot est possible

La culture en pot de cet agave d’Amérique est également possible, à raison d’1/3 de sable, 1/3 de terreau et 1/3 terre du jardin. Mais il est préférable de le cultiver en pleine terre au regard de son volume.

Quelques arrosages sont à prévoir au printemps et à l’automne, uniquement si le temps est très sec car la plante sait se contenter de la moindre averse pour reconstituer ses réserves.

En hiver, rentrez-le dans un abri non chauffé, en réduisant les arrosages à 1 fois par mois. Il est inutile de fertiliser.

Comment utiliser les agaves au jardin ?

Ce sont justement ses dimensions hors norme qui permettent de tirer partie de l’agave americana comme plante isolée. Il peut aussi constituer l’attrait principal d’une rocaille, d’un jardin sec ou s’allier à des plantes méditerranéennes (lavande, romarin, germandrée pour ne citer qu’elles) dont le feuillage grisé autour, servira d’écrin.

agave ou aloes

Aloé au premier plan, Agave americana au second plan

Agave ou Aloès, comment les distinguer ?

Si elles ont quelques similitudes, l’Aloès et l’agave sont deux plantes distinctes. Alors que la première est originaire d’Afrique du Nord et d’Orient, l’agave provient quant à lui du continent américain.

De plus, l’aloès fleurit une fois par an, donnant naissance à une floraison rouge, quand l’agave ne fleurit que la dernière année de sa vie.

Enfin, l’agave américain présente un aiguillon en bout de feuille, absent sur l’aloès.

Bouture d’agave et rejets

L’agave américain se multiplie facilement par bouturage de feuilles. Mais il est plus simple de le multiplier en prélevant au printemps ou en été l’un de ses nombreux rejets (des œilletons) qui apparaissent autour de la rosette d’un pied-mère âgé. Voici comment faire ce démariage:

  • A l’aide d’une pelle transplantoir, dégagez délicatement la terre autour du rejet. En général, ce rejet est déjà autonome car ils dispose de ses propres racines et est déjà détaché de la plante-mère.
  • Avec une paire de ciseaux, vous pouvez raccourcir les racines à 5 cm.
  • Replanter le petit agave immédiatement en terre, ailleurs au jardin, en godet ou en pot. Le support de culture doit être très drainant: préparez un mélange à parts égales de bonne terre de jardin et de sable.
  • Tassez le substrat avec vos doigts pour le ramener bien contre les racines. Il n’est pas utile d’arroser. Il vaut mieux le faire une semaine à quinze jours plus tard, une fois que le jeune agave commence à s’installer.
  • Ces jeunes rejets restent fragiles. Conservez-les dans un coin du jardin mi-ombragé, mais au chaud.

Belles variétés d’agaves

Parmi les variétés d’agaves les plus communes:

  • L’agave marginata se distingue par ses feuilles panachées vert et jaune, avec une bande jaune sur le bord et l’intérieur vert.
  • L’agave mediopicta présente une bande jaune clair – voire blanc crème – située au milieu de la feuille, et un pourtour vert.

Ces variétés sont toutes deux rustiques jusqu’à -10°C environ.

Sur le même sujet:

Aloès arborescent: résistant et fleuri 
Cultiver un agave à cou de cygne

Mis à jour le Juin 19, 2020 @ 13 h 24 min

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer