Accueil » L'été » L’achillée millefeuille, place à la couleur !
achillee millefeuille culture

L’achillée millefeuille, place à la couleur !

Connue depuis l’Antiquité, l’Achillée millefeuille (Achillea millefolium, famille des Astéracées) a toujours été appréciée pour ses nombreuses vertus cicatrisantes et anti-inflammatoires. Sous son allure sauvage, la plante d’Achille (selon la légende, Achille s’en servit pour guérir ses plaies durant la guerre de Troie) constitue également un atout décoratif certain, aussi bien au jardin qu’à l’intérieur, au cœur d’un joli bouquet par exemple. Comment planter et entretenir cette belle des prés ?

L’Achillée millefeuille

De nature vivace, la plante d’Achille compte une grande variété d’espèces, certaines poussant à l’état sauvage, d’autres pouvant être cultivées au sein du jardin. L’Achillée se pare d’un feuillage fin, léger et décoratif, généralement caduc. Teinté de vert ou de gris, il se révèle également être aromatique. Froissez-le légèrement et succombez à son doux parfum. Chez certaines espèces, il peut persister si les hivers sont doux.

Les fleurs, quant à elles, s’épanouissent du mois de juin au mois de septembre, offrant une forme originale, généralement comparée à une petite soucoupe volante, plutôt plate ou légèrement bombée. On leur donne le nom de capitule.

L’Achillée millefeuille séduit surtout par sa palette de couleurs gaies et lumineuses. Vous pourrez en profiter longtemps !

On trouve désormais des Achillées de toutes tailles. Alors que certaines ne mesurent que 5 à 6 cm, d’autres atteignent en effet 1,20 m à 1,50 m de hauteur. Les millefeuille, quant à elles, culminent à 60 cm pour une largeur de 50 cm.

achillee millefeuille rose

Les différentes variétés d’Achillée millefeuille : du jaune au rouge

Il existe tout un panel de variétés d’Achillée, riches de couleurs chatoyantes ou plus pastels, dont la diversité vous permettra de trouver celle qui convient le mieux à l’ambiance de votre jardin.

Ainsi, outres les classiques variétés blanches, les achillées orangées sont des plantes hautes parmi lesquelles on rencontre les cultivars « Terracota » et « Feuerland ». Comme leurs noms le laisse suggérer, les teintes de leurs fleurs varient de la terre cuite à l’orange, apportant une touche de chaleur à votre jardin.

L’achillée millefeuille « Moonshine » pétille de sa couleur jaune soufre, tandis que «  Hella Grashoff » se fait plus pastel. « Chamois », couleur corail, vient parfaire ce camaïeu tandis que « Red Velvet » offre une floraison rouge cerise de toute beauté. Entre les deux, « Pretty Belinda » s’est fait une place avec ses fleurs teintées de rose.

Où et quand planter l’Achillée millefeuille ?

Effectuez de préférence vos plantations d’Achillée au printemps, au cours des mois d’avril et de mai. Côté sol, l’Achillée affectionne tout particulièrement les terrains calcaires et caillouteux.

Creusez alors un trou deux fois plus grand que la motte et plantez-la à l’intérieur. Si la terre est argileuse, n’oubliez pas de déposer des gravillons au fond du trou. Cela facilitera grandement le drainage ; l’Achillée déteste en effet l’eau stagnante. Remblayez ensuite en utilisant de la terre ameublie. De manière générale, évitez autant que possible de l’installer en sols lourds et trop riches, cette vivace peut alors se montrer éphémère.

Côté exposition, choisissez un massif ensoleillé. En effet, seules quelques rares espèces d’Achillée apprécient la mi-ombre. C’est au plein soleil que cette belle vivace champêtre donne le meilleur d’elle-même et fleurit généreusement.

Parfaitement résistante si le sol s’avère bien drainé, l’Achillée millefeuille est idéale pour un jardin de maison de vacances car elle réclame peu d’entretien. Elle trouve également naturellement sa place dans une prairie fleurie.

Sa forme, ses tailles et ses couleurs vous permettent de l’allier à tous types de fleurs. Elle excelle en particulier en bouche-trous où l’on obtient toujours un mariage des plus réussis avec des Gauras, des verveines de Buenos Aires ou des vivaces plus basses. De plus, l’Achillée attire les papillons, visite toujours agréable dans un jardin.

Comment entretenir l’Achillée ?

Facile d’entretien, la plante d’Achille est l’une des vivaces les plus faciles à réussir, même pour des jardiniers débutants.

Arrosage

Arrosez simplement votre plante régulièrement, sans excès. Cependant, certaines espèces souffrent moins que d’autres du manque d’eau et peuvent ne pas être arrosées, se contentant des pluies. C’est le cas notamment de toutes les espèces originaires des rivages de la Méditerranée.

Nettoyage des fleurs

Supprimez les fleurs quand elles comment à faner. Les capitules ressemblent alors à des pompons. Vous favoriserez d’une part la formation de nouvelles fleurs et pourrez réaliser d’autre part de magnifiques bouquets pour agrémenter votre intérieur.

Taille

A l’automne, laissez la plante tranquillement terminer sa floraison avant de sécher. Rabattez ensuite la touffe à ras si vous êtes pressé ou attendez la fin d’hiver pour le faire.

achillee millefeuille jaune

Réaliser des bouquets d’Achillée

Comme nous l’avons vu, entretenir son Achillée permet également de créer de jolis bouquets colorés. Vous pouvez faire sécher les tiges que vous avez coupées. Ainsi, rassemblez-en quelques-unes et suspendez-les, tête en bas, après les avoir reliées avec un élastique ou un morceau de ficelle. Placez-les de préférence dans un lieu sombre et aéré.

Comment multiplier l’Achillée ?

Comme de nombreuses vivaces, l’Achillée est très facile à multiplier. Il suffit en effet de diviser les touffes, au mois de mars ou avril. Fragmentez les souches en 2 ou trois parties suivant leur taille et replante immédiatement ailleurs.  Reprise garantie du moment que la terre est allégée de sable ou de terreau.

Cette opération peut également être réalisée à partir de la fin du mois d’août et tout l’automne, une fois la période de floraison la plus intense terminée. Une division régulière des souches permet d’ailleurs de conserver plus longtemps les espèces hybrides et de profiter d’achillées toujours très florifères !

Partagez votre avis

A propos de Céline

Passionnée par les animaux, la décoration extérieure et tout ce qui touche de près ou de loin au jardinage, je partage avec vous des conseils relatifs à tous ces domaines, au plus proche de la nature. Ecrire, lire, jardiner et prendre soin de ceux qu’on aime : ne serait-ce pas, après tout, la recette parfaite du bonheur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.