Légumes graines

Semez les fèves

Profitez d'un engrais vert aussi délicieux qu'utile !

Comme toutes les plantes de la famille des Fabacées (ex légumineuses), les fèves sont des légumes graines ayant la particularité de fixer l’azote atmosphérique dans leurs nodules racinaires et de le restituer au sol. Dans les régions du sud, la fève, modérément résistante au froid ( jusqu’à -5°) peut ainsi être semée en automne, comme l’oignon et l’ail, et utilisée comme engrais vert. Elle occupe alors le sol tout l’hiver, le nourrit, stimule la vie bactérienne et offre enfin une récolte aussi  généreuse que délicieuse !

Semis des fèves dans le Sud

Dans les régions aux hivers doux, la plantation des fèves peut démarrer dès novembre et même se prolonger tout l’hiver, jusqu’à mi-mars, du moment que le sol n’est pas gelé ou inondé.

Comment semer ?

Faites tremper au préalable les graines une dizaine d’heures dans un récipient d’eau pour les réhydrater.  Vous pouvez ensuite semer, au choix:

  • En déposant une graine tous les 10 à 15 cm dans des sillons peu profonds, espacés de 30 centimètres au minimum pour assurer un bon développement de la plante. C’est le type de semis le plus couramment pratiqué. Rebouchez le sillon avec la terre extraite et terminez par un arrosage copieux.
  • Semer en poquets de 5 à 6 graines à 50 centimètres de distance en tous sens.
  • Semer chaque fève dans un godet rempli de terreau. Une fois les jeunes plants levés, il suffit de les repiquer individuellement au potager. Cette technique permet d’assurer une bonne germination.

Quelles variétés semer ?

Il existe une vingtaine de variétés commercialisées. Les plus fréquentes sont d’origine espagnole: ce sont les fèves « d’Aguadulce à très longue cosse » et de Séville (on trouve parfois cette dernière sous l’appellation « De Séville à longue cosse »). Toutes deux sont des variétés adaptées à un semis précoce car elles sont plus résistantes au froid que les autres. Elles sont aussi productives: comptez entre 6 et 8 gros grains par gousse.

La fève « Witkiem », moins courante, donne de longues cosses bien remplies.

Si vous voulez éviter le tuteurage, il faut choisir une variété naine comme « The Sutton » (40 cm de hauteur), une variété d’origine anglaise. La fève « Stéréo » est  à peine un peu plus haute.

Si vous voulez plus d’originalité dans votre assiette, choisissez une variété coloré: la fève « a grano violetto » par exemple, une variété italienne très précoce et productive qui donne des grains de couleur foncée, aux reflets pourpres.

Si vous voulez récolter et manger des fèves en automne, c’est possible ! Il vous faut alors la variété « Luz de otoño », difficile à trouver, mais qui peut se semer dès l’été.

Semis sur plaque alvéolée

Si les conditions requises pour le semis ne sont pas réunies (le sol est gelé ou la terre complètement détrempée après une intense période de pluies), vous pouvez tout de même semer les fèves sur plaque alvéolée. Comme avec des haricots verts ou même des pois, cette méthode fonctionne très bien, les jeunes plants levant tranquillement à l’abri des limaces et pouvant être repiqués au jardin dès l’apparition des premières feuilles.

semer des feves avec la lune
Les fèves lèvent en 2-3 semaines, © jardipartage

Quand semer les fèves avec la lune ?

Quand on jardine en tenant compte des influences lunaires, le semis de fèves ne doit pas s’effectuer n’importe quand. Les jours « fruits », en lune montante, sont les plus favorables.

Où semer ?

Les fèves se plaisent dans toute terre drainée, mais profonde. Elles sont alors davantage résistantes au froid si le sol se ressuie rapidement. La terre doit être préparée en amont en l’ameublissant et en l’aérant à l’aide d’une griffe à 3 dents. Les fèves développent un puissant système racinaire capable de puiser l’eau dont la plante a besoin. Choisissez un emplacement au soleil.

Gagner quelques précieux degrés

Les fèves apprécient aussi l’installation d’un voile, d’un tunnel ou d’une serre basse bricolée maison. Cette protection limite d’une part les sols détrempés. D’autre part, cela permet de gagner quelques précieux degrés et ainsi d’avancer la date de la première récolte, dès le mois de mars ou avril si les fèves ont été semées fin octobre.

A lire aussi sur les fèves:

10 conseils pour réussir la culture des fèves

Mis à jour le Juin 10, 2020 @ 10 h 09 min

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page