Accueil » En cuisine » Les Anglais raffolent de la marmelade d’oranges !

Les Anglais raffolent de la marmelade d’oranges !

Les Anglais raffolent de la marmelade d'oranges !
Partagez votre avis sur cet article !

Nos amis Anglais en raffolent ! Et je dois vous avouer que moi aussi. La marmelade d’oranges est une institution du « breakfeast », de l’autre côté de la Manche. Pour le moins étrange, n’est-ce pas, quand on sait que les oranges ne poussent pas chez eux mais à presque plus de deux milliers de kilomètres plus au….Sud. Alors, cette marmelade, serait-elle un reliquat de la grande période colonialiste anglaise ? Notamment de la présence historique (et encore actuelle) des Britanniques au fin fond de l’Andalousie, sur le rocher de Gibraltar ?

Je laisse les historiens se prononcer là-dessus…car ce qui m’amène aujourd’hui à publier ce billet : c’est l’aspect culinaire ! Et pour la recette, les Anglais et les traditionalistes (ceux qui ne conçoivent pas une marmelade d’oranges sans une bonne dose d’amertume, ** ils se reconnaîtront !**) utilisent l’orange amère, fruit du bigaradier. Personnellement, je préfère employer des variétés douces. Mais un mix des deux, suivant les goûts de chacun, est possible.

Ah, et puis, tant que j’y suis, je préfère aussi prévenir tout de suite mes lecteurs que la recette que je vous propose est longue (elle s’étale sur trois jours). Mais le jeu en vaut la chandelle et on comprend bien vite, dès la première tartine, pourquoi les Anglais en raffolent !

Lire la suite…

A propos de Bruno Nunez

Je m'appelle Bruno, je vis du côté de Pau et je suis celui qui partage depuis début 2013 à travers ces pages ma passion pour les plantes et l'univers du jardin. Des anecdotes, des histoires, des expériences, des portraits de plantes...bref, un peu de tout, autant du côté du potager que de l'ornement...Et bien sûr, du bio, rien que du bio !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.