Confitures, Gelées et Marmelades

Gelée de fleurs de pissenlit sauvages

Ils sont lumineux comme le soleil, colorent nos jardins, prairies ou bords de routes : les pissenlits ou dents-de-lion, faisant référence à la forme très dentelée des feuilles, proposent de nombreuses vertus thérapeutiques.

Le pissenlit, plante amère, est principalement utilisé pour traiter les troubles du foie, de la vésicule biliaire et aura une action diurétique. Riche en inuline, il a aussi une action prébiotique.

Niveau : Facile, un peu long
Temps de préparation : 4h (2h de préparation + 1h40 de cuisson)
Temps de cuisson : 1h40
Recette pour : 6 petits bocaux

Il s’agit d’un légume vert, légume feuille et légume racine. Il arrive juste après l’ortie dans les recettes.

Aujourd’hui, je le teste en gelée ou en confiture. Cette recette d’origine Franc-Comtoise est aussi appelée cramaillote. C’est un nectar de fleur qui a un goût de miel.

Cette recette ne se réalise qu’avec des fleurs fraîchement récoltées. Choisissez bien la zone de récolte et armez-vous de patience car cette confiture de miel demande du travail et du temps.

Si vous aimez les confitures, vous pourrez également tester la recette anglaise de la marmelade d’oranges.

Les Ingrédients

  • 360 fleurs de pissenlit (environ 240g)
  • 800 g de sucre blond
  •  2 jus de citrons bios
  • 2 oranges bios
  • 5 g d’agar agar (2 g pour 500 ml de liquide)
  • 1,5l d’eau
gelée de pissenlit recette
© Sonia Lassalle

Pour aller plus loin: Ecoutez cette recette en podcast !

Les étapes de la préparation de la gelée de pissenlit

  1. Ramasser les fleurs de pissenlit lorsqu’elles sont bien ouvertes.
  2. Laissez-les sécher sur un torchon au soleil pendant 1h.
  3. Ôtez soigneusement la partie verte afin de ne garder que les pistils jaunes. Vous pouvez utiliser des ciseaux ou un couteau mais avec les mains c’est mieux. Du bout des doigts d’une main, tenez le pistil et du bout des doigts de l’autre main, retirez la partie verte. Elles se dissocient assez facilement. Cette opération peut paraître un peu fastidieuse mais elle évite de donner un goût un peu amer à la gelée.
  4. Lavez les pistils et déposez-les dans une cocotte, une bassine à confiture ou une grande casserole.
  5. Pressez les oranges et les citrons et ajoutez-y le jus.
  6. Terminez par 1,5l d’eau.
  7. Faire cuire 45 min à feu doux.
  8. Laissez macérer toute une nuit. Cette étape n’est pas obligatoire mais j’ai préféré laisser le mélange infuser.
  9. Le lendemain, filtrez à l’aide d’une passoire ou d’une mousseline. Pressez bien afin d’obtenir un maximum de jus. Vous obtenez un liquide jaune clair.
  10. Verser le jus dans une casserole avec le sucre et porter le tout à ébullition puis réduire à feu doux pendant 45 minutes.
  11. Laissez refroidir.
  12. Saupoudrez d’agar agar, portez le liquide à ébullition et laissez frémir 20-30 secondes en mélangeant avec un fouet puis éteindre. Certaines personnes intègrent l’agar agar dans l’étape précédente, avec le mélange (jus + sucre) lorsque c’est chaud. Personnellement, je préfère travailler l’agar à froid.
  13. Verser immédiatement la gelée de pissenlit encore bouillante dans des pots, les fermer et les laisser refroidir en les posant à l’envers.
gelée de pissenlit
© Sonia Lassalle

D’autres idées à explorer avec les pissenlits

→ Avec les fleurs pissenlits vous pouvez réaliser un macérât huileux. Il aura une action drainante et antioxydante.

→ Pour que l’agar agar gélifie, il doit être incorporé à un liquide froid. Portez le liquide à ébullition et laissez frémir 20-30 secondes en remuant vivement avec un fouet. La préparation va gélifier en refroidissant.

Une autre recette de confiture :

Confiture de fraise et rhubarbe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page