palmier phoenix canariensis | Jardipartage

Le Palmier Phoenix Canariensis : L’élégance exotique à portée de main

Tout le monde connait ces palmiers caractéristiques que l’on retrouve un peu partout sur la Côte d’Azur et plus largement dans les régions méditerranéennes… Ceux-là mêmes qui semblent nous transporter dans une ambiance de vacances tropicales ! Petits et taillés, on croirait de gros ananas tandis qu’ils s’étendent progressivement, toujours plus haut vers le ciel. Le palmier des Canaries, faux dattier ou encore Phoenix Canariensis pour les botanistes, atteint 15 m en quelques décennies si les conditions sont propices.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Phoenix Canariensis
Nom courant : Palmier des Canaries, Faux dattier
Famille : Arécacée
Origine : Îles Canaries, Espagne
Hauteur x étalement : Ce palmier atteint une hauteur moyenne de 10 à 15 m avec une envergure de feuillage supérieur entre 8 et 10 m. Sa croissance est modérée, mais dépend grandement de l’environnement

Tronc : Unique non ramifié
Feuillage : Les feuilles palmées pouvant atteindre 5 m sont divisées en plusieurs folioles rangées le long d’une tige principale. Elles sont d’un vert vif avec une texture épaisse et coriace.
Épines : Au bord des pétioles.
Fleurs : Les fleurs unisexuées, d’une nuance blanc crème, développent une agréable odeur sucrée et mesurent environ 2 cm de diamètre. Elles sont regroupées en inflorescences ramifiées, portées par de longs pédoncules partant de la base des feuilles.
Floraison : La période de floraison peut varier selon les conditions de vie du palmier mais elle se situe généralement entre le printemps et l’été et dure quelques semaines.
Fruits : Les fruits comestibles sont réunis en grappes tout en haut des palmiers femelles. Ils mesurent approximativement 2 cm de diamètre et sont ovales avec un côté plus pointu que l’autre. La couleur évolue de vert pale à marron foncé en fonction du stade de maturation, la peau est lisse et la chair orangée fibreuse entoure un noyau dur.
Pollinisation :  Le palmier est une plante dioïque, le mâle fleuri un peu plus tôt que le palmier femelle afin de favoriser la pollinisation par proximité grâce au vent.

Exposition : Idéalement en plein soleil et à l’abri des vents les plus forts.
Sol : bien drainé et aéré, riche en matière organique. Un pH légèrement acide à neutre est préférable en évitant une forte salinité.
Rusticité : jusqu’à -10 °C sur de très courtes périodes lorsqu’il est parfaitement implanté en pleine terre mais bien moins rustique pendant les premières années et lorsqu’il est en pot.

comment s occuper d un palmier phoenix canariensis | Jardipartage
Une fois planté le palmier phoenix canariensis ne demande presque plus aucun entretien © DepositPhotos

Dans un jardin, ce type de palmier offre rapidement une allure et une ambiance incontestable, déployant son épaisse touffe de feuillage palmé vert et ses grappes odorantes de fleurs blanches. Vous êtes nombreux à vous intéresser à sa culture, nous allons donc vous apporter toutes les informations nécessaires pour bien planter un palmier des Canaries et le conserver du nord au sud !

Où planter un palmier des Canaries ?

Le palmier des Canaries a besoin de soleil, le plus possible au cours de la journée, choisissez donc l’endroit le plus ensoleillé de votre jardin. Pour la plantation, creusez un trou large et profond correspondant au moins deux fois à la motte d’origine.

Dans les régions plus au nord, la culture en pot est préférable car le palmier ne survivrait pas aux gelées importantes. Prévoyez un grand pot pour que votre palmier se sente bien. N’oubliez pas de bien délier les racines et de couper les plus grandes avant la plantation. Vous sortirez ce pot dès que les températures le permettent.

Quel type de sol convient au palmier des Canaries ?

Le palmier des Canaries doit bénéficier d’un environnement adapté pour avoir une croissance régulière. Outre l’emplacement, il est important de s’intéresser à la nature du sol et de proposer à la plante un substrat propice à son implantation. Le palmier a besoin d’un sol suffisamment drainé afin d’éviter l’excès d’humidité au niveau des racines, de fait les sols argileux et lourds ne lui conviendront absolument pas !

Réalisez un mélange de terreau et de sable de rivière pour remplir l’espace de plantation. Veillez à aérer suffisamment le sol sur les côtés pour permettre aux racines de se disperser. Vous pourrez au passage ajouter du compost ou du fumier pour proposer un substrat fertile à votre plante. Pour la culture en pot, ce dernier doit bien sûr être percé, disposez une fine couche de billes d’argiles dans le fond pour assurer le drainage tout en conservant une fraicheur humide.

Idéalement le sol ne devrait pas être trop acide et même plutôt neutre soit entre 6 et 7,5 de pH. Sachez que la chaux peut vous aider à réguler à la hausse le pH de votre sol. Ce n’est pas parce qu’on trouve souvent le palmier en bord de mer qu’il aime avoir les racines dans le sel ! C’est tout l’inverse, éviter les sols trop salins.

est ce que le palmier des canaries craint le gel | Jardipartage
Palmier Phoenix des Canaries en début de floraison © Depositphotos

Quand planter un palmier Phoenix ?

Le palmier devrait être planté entre dehors des périodes les plus froides, afin d’éviter les gelées, et les plus chaudes, pour limiter le stress hydrique. C’est-à-dire soit au printemps soit à l’automne, périodes où les températures sont douces et les conditions climatiques propices. Notons en revanche qu’il y aura de grandes disparités selon les régions. Évidemment, si vous plantez en pot sous serre, le problème ne se pose pas. Vous veillerez tout de même à offrir suffisamment de luminosité à votre plante. On ne plantera par exemple pas un palmier en hiver !

Comment entretenir un palmier des Canaries ?

Une fois la plantation passée, il faut encore prendre soin de son palmier pour qu’il perdure et grandisse !

Arroser son palmier et apporter de l’engrais

Les premières années vous devrez veiller à arroser suffisamment aux beaux jours. La terre ne devrait jamais s’assécher complètement lors de fortes chaleurs. Si votre palmier est cultivé en pot, un rythme de deux arrosages par semaine convient généralement en été en veillant à ce qu’il n’y ait jamais d’eau stagnante au niveau des racines. En hiver, une humidification régulière du substrat suffit.

Vers le mois de mai et de juillet, vous pourrez ajouter un peu de poudre de corne broyée pour fertiliser la terre et favoriser la croissance de votre palmier.

où placer un phoenix des canaries | Jardipartage
Le phoenix des canaries peut être planté en isolé sur une pelouse ou en compagnie dautres palmiers pour une allure exotique © Jardipartage

Faut-il tailler le palmier des Canaries ?

Il n’est absolument pas obligatoire de tailler son palmier. Cependant, les palmes fanées étant peu esthétiques, on ne peut résister à l’envie de les couper ! Vous pourrez donc le faire à l’automne. Soyez toutefois vigilant dans les régions méditerranéennes où de nombreux parasites détruisent petit à petit les palmiers. Maintenir les feuilles sèches limite l’intrusion des indésirables…Eh oui, l’inesthétique a souvent un côté pratique !

Le palmier des Canaries craint-il le gel ?

Le palmier des Canaries n’est pas aussi résistant qu’un palmier de Chine ! Si un grand spécimen parfaitement implanté peut survivre à de brèves gelées jusqu’à – 10 °C, la plus grande prudence s’impose pour les palmiers les plus jeunes et dans les régions les moins favorables.

Si votre palmier est en pot et que vous avez la possibilité de le rentrer à l’abri des gélées faites-le donc ! La pièce d’accueil doit offrir une luminosité naturelle mais sans chauffage, avec une température située entre 5 et 15 °C. Dans le cas contraire et a fortiori si votre palmier est en pleine terre, vous allez devoir le protéger au mieux.

Comment protéger le palmier canariensis en hiver ?

Dès que les températures baissent dangereusement, selon la région, rassemblez les palmes afin de protéger le bourgeon apical (cœur du palmier). Vous utiliserez de la ficelle large ou du raphia pour les maintenir en place sans blesser la plante. Il est en outre possible d’entourer les grandes palmes à l’aide de canisses naturelles.

Vous emballerez votre palmier dans un voile d’hivernage pour le protéger des frimas de l’hiver. N’hésitez pas à doubler la protection voire à ajouter une couverture si un pic de gelée est prévu. Pour maintenir une température douce au niveau des racines, réalisez un paillis épais de paille, d’écorces ou de feuilles.

Attention en revanche à ne pas couvrir trop tôt, à le faire que si nécessaire et à ne jamais utiliser une couverture non-aérée type bâche en plastique. Effectivement, l’humidité sera aussi néfaste (voire plus) que la gelée, entrainant le pourrissement irrémédiable par le cœur. Le cumul du gel et de l’humidité sera d’autant plus dévastateur, faisant littéralement éclater les cellules végétales. Voilà pourquoi il est conseillé d’aérer le palmier dès qu’une journée douce et ensoleillée se profile.

author avatar
Delphine Toulain-Branger
Très créative dès le plus jeune âge, les fleurs ont toujours été pour moi une grande source d’inspiration. Désormais maman, je m’attache à faire découvrir les beautés de la nature à mes enfants, contempler, profiter mais aussi respecter ce fragile équilibre ! Je pratique le jardinage par véritable plaisir et si cela me permet d’avoir un beau jardin, c'est aussi l’occasion de récolter fruits, légumes, aromatiques et fleurs comestibles… J’adore cuisiner, alors passer du potager à l’assiette avec des produits sains et sans passer par la caisse, ça ressemble au bonheur non ? Je ne m’arrête pas là puisque je fabrique également mes produits ménagers et cosmétiques naturels, en utilisant largement les ressources de mon jardin. Voilà comment j’ai acquis une certaine expérience dans le domaine du jardinage. Alors lorsqu’on m’a proposé d’écrire autour de cette thématique, je me suis dit que plus qu’une bonne idée, c’était sans doute une évidence !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut