fougère arborescente | Jardipartage

Fougère arborescente : Créez une ambiance tropicale au jardin !

Et si vous transformiez votre jardin d’agrément en éden tropical ? Rien de plus simple avec la fougère arborescente, aussi appelée Dicksonia antartica ou fougère de Tasmanie ! Aussi étonnant que cela puisse paraître, cette plante exotique peut être cultivée dans nos contrées, grâce à sa rusticité insoupçonnée. Voici tout ce que vous devez savoir sur cette plante originale et décorative !

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Dicksonia antartica
Nom courant : Fougère arborescente
Famille : Dicksoniacées
Origine : Tasmanie (Australie)
Hauteur x étalement : À maturité, la fougère arborescente présente une hauteur de 6 mètres et une largeur de 3 mètres environ.

Feuillage : La fougère arborescente possède un large feuillage composé de grandes feuilles arquées (frondes), très découpées, ressemblant à des palmes. Leur longueur peut aller jusqu’à 3 mètres. Persistant, le feuillage est de couleur vert tendre.
Floraison : Pas de floraison.
Fruits : Pas de fruits.

Exposition : Ombre à mi-ombre et à l’abri du vent
Sol : Frais, léger, riche en humus, pH acide à neutre
Rusticité : Rustique, la fougère arborescente supporte les températures froides jusqu’à -10°C.

La fougère arborescente est l’une des plus belles fougères d’extérieur. Elle se distingue par la spécificité de son tronc (ou stipe), d’un diamètre de 25 à 30 cm. Il s’agit d’un rhizome aérien constitué de racines adventives séchées. À l’état sauvage, la plante peut former un tronc de 10 à 15 mètres de hauteur et de 50 cm de diamètre.

où planter dicksonia antartica | Jardipartage
Le dicksonia antartica apprécie dêtre planté à mi ombre dans un sous bois clair et humide © David Maddock

Où planter une fougère arborescente ?

La fougère arborescente peut être plantée en pleine terre ou en pot. Pour la plantation de votre fougère, privilégiez une situation ombragée ou mi-ombragée, un sol léger et frais au pH plutôt acide et une terre riche en matières organiques. Le taux d’humidité de l’air doit être le plus élevé possible car la plante craint les vents desséchants. Un climat océanique est idéal pour une culture isolée ou en massif. Compte-tenu de l’élargissement rapide de la fougère, prévoyez une plante au m2. Le Dicksonia peut être associé à des palmiers comme le Cycas.

La fougère arborescente peut également être cultivée en pot comme la fougère de Boston. Prévoyez un large diamètre pour favoriser l’épanouissement de la plante. Installez une couche de graviers ou de billes d’argile de 2 à 3 cm au fond du pot pour favoriser le drainage.

Comment planter la fougère arborescente ?

Pour une bonne installation, suivez ces quelques recommandations :

  • Creusez un trou d’un volume 2 à 3 fois supérieur à celui de la plante.
  • Amendez le sol en ajoutant du sable et du terreau (ou du compost).
  • Dépotez la plante.
  • Émiettez la motte et dégagez quelques racines.
  • Placez la fougère dans le trou en assurant sa stabilité.
  • Rebouchez en tassant la terre.
  • Arrosez copieusement.

Afin de conserver l’humidité du sol, appliquez une couche de paillis épaisse (feuilles mortes ou écorces de pins) autour de la plante. Elle enrichira le sol en humus.

Quel est le meilleur moment pour planter Dicksonia antartica ?

La meilleure période pour planter ou rempoter la fougère arborescente est le printemps (lorsque tout risque de gel est écarté) ou l’automne.

Comment entretenir une fougère arborescente ?

La croissance de la fougère arborescente est lente. En effet, le tronc ou stipe ne s’élève que de 2 à 5 cm chaque année. À contrario, le feuillage est extrêmement abondant, dès les premières années. Si les pointes des feuilles se décolorent, coupez-les aux ciseaux. Si les feuilles sont complètement sèches, coupez au sécateur jusqu’au cœur de la fougère. De nouvelles frondes se développeront en quelques semaines, lors de la période de croissance. Taillez, de préférence, au début de la période de croissance afin que la plante ne perde pas son énergie inutilement dans les feuilles mortes.

En pleine terre

L’arrosage et la fertilisation doivent être réalisés directement au cœur de la plante. Veillez à arroser très régulièrement le Dicksonia, par temps sec et chaud, en versant l’eau en haut du tronc, au cœur des frondes. L’eau va ainsi ruisseler le long du tronc et permettre d’humidifier le système racinaire aérien jusqu’aux racines. Brumisez également les feuilles en cas de fortes chaleurs.

Attention ! N’apportez jamais d’engrais directement dans le sol ! Les engrais organiques et minéraux brûlent le système racinaire des fougères qui s’avère plutôt fragile. Utilisez plutôt un engrais liquide pour plantes vertes à verser comme l’eau d’arrosage. Côté dosage, diluez de moitié la quantité par rapport aux doses indiquées et fertilisez une fois par mois.

En pot

Si vous cultivez votre fougère arborescente en pot, rempotez tous les 2 ans avec un terreau de rempotage « plantes vertes ». Le substrat doit être maintenu humide, du printemps à l’automne, en arrosant au cœur des frondes. Fertilisez tous les 15 jours en diluant de moitié un engrais pour plantes vertes et en versant toujours au cœur de la plante, jamais sur le substrat.

comment protéger une fougère arborescente | Jardipartage
Utilisez un voile dhivernage pour protéger votre fougère arborescente du froid © Maggie McManus

Comment prendre soin d’une fougère arborescente pendant et après l’hiver ?

Les frondes du Dicksonia sont persistantes et ont une durée de vie d’environ 2 ans. Si les gelées de l’hiver sont fortes (à partir de -7°C), elles « grillent », cependant, et sont remplacées par une nouvelle couronne de feuilles au printemps. En deçà de -10°C, la fougère arborescente doit être protégée. Installez un « chapeau de paille » pour protéger les futures frondes en haut du stipe. C’est la partie de la plante la plus sensible au froid. Ainsi protégée, le Dicksonia peut supporter des températures jusqu’à -12°C. Une seconde méthode, plus complète, est possible :

  • Taillez les frondes en novembre/décembre.
  • Entourez le tronc d’un cylindre de grillage recouvert d’un voile d’hivernage.
  • Remplissez le cylindre de feuilles sèches jusqu’au sommet en plaçant un couvercle ou un morceau de plastique sur le dessus.

La protection peut être ôtée lorsque les gelées ne sont plus à craindre.

Si la fougère est cultivée en pot, rentrez-là dans une pièce ou une véranda maintenue hors gel ou légèrement chauffée. Si cela est plus pratique, coupez les feuilles durant l’hivernage. Arrosez de façon réduite et stoppez la fertilisation de novembre à mars.

Pour aller plus loin

Le genre Dicksonia compte 25 à 30 espèces. Le Dicksonia antartica est le plus cultivé sous nos latitudes car le plus rustique. Il existe, également, le Dicksonia fibrosa et le Dicksonia squarrosa qui peuvent être facilement cultivés en pot, compte-tenu de leur plus petite taille (1,50 m à 2 m).

author avatar
Patricia D
Férue de nature depuis toute petite, je vous propose, au travers de mes articles, de mieux connaître nos animaux domestiques mais aussi les petites "bestioles du jardin". Egalement passionnée par le végétal, je réalise des herbiers contemporains à base de fleurs et feuilles pressées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut