Accueil » Le jardin d'ornement » Capturez dans votre jardin l’oiseau de Paradis !
oiseau de paradis plante

Capturez dans votre jardin l’oiseau de Paradis !

Capturez dans votre jardin l'oiseau de Paradis !
3 (60%) 1 vote

Originaire des régions subtropicales d’Afrique du Sud et apprécié pour la beauté de ses fleurs colorées étonnantes, l’oiseau de Paradis (Strelitzia reginae) est un proche parent du bananier du Japon (famille des Musacées). Son nom botanique, attribué par Sir Joseph Banks, honore la mémoire de Charlotte Mecklembourg-Strelitz, épouse du roi Georges III d’Angleterre. Sous nos latitudes, l’oiseau de Paradis n’est guère rustique ; il ne réussit réellement en pleine terre en France que sur le pourtour méditerranéen ou le long du littoral Atlantique, en climat doux. Ailleurs, seule une culture dans un grand pot permet de conserver cette exotique d’années en années. Comment prendre soin de l’oiseau de paradis ?

Description

Cultivé en pleine terre, l’oiseau de paradis forme une grande touffe vivace et volumineuse (2 mètres de hauteur). Ses feuilles ressemblent à celles des bananiers. Persistantes, leur couleur verte présente des nuances bleutées. Elles comportent par ailleurs un long pétiole surmonté d’un limbe en fer de lance, plus long que large. Il est parcouru par une grande nervure centrale depuis laquelle s’étirent de nombreuses nervures latérales. Ces grandes feuilles sont malheureusement plutôt fragiles et se déchirent fréquemment avec le vent le long des nervures.

oiseau du paradis floraison

Les fleurs sont des spathes horizontales portant des pétales aux couleurs vives : jaune, orangé et bleu. Elles apparaissent de mai à juillet et montrent un profil d’oiseau coloré aussi caractéristique qu’étonnant ; une forme à l’origine du nom donné à cette belle plante tropicale. En Afrique du Sud, les fleurs du Strelitzia reginae sont pollinisées par les oiseaux.

 Les fruits sont des capsules comportant trois loges bien marquées, renfermant chacune un grand nombre de graines. Attention car elles sont toxiques !

Où cultiver le Strelitzia ?

Côté exposition, le Strelitzia reginae aime le plein soleil, mais tolère la mi-ombre. Le substrat de culture doit être à la fois riche, frais et léger. Si la plante apprécie ainsi de garder les pieds au frais, elle résiste quand même très bien à la sécheresse.

comment soigner la plante oiseau du paradis

Compte-tenu de ses exigences, l’oiseau de Paradis ne peut être cultivé en pleine terre en France que sur le littoral méditerranéen et aux abords de l’océan Atlantique, au Pays basque (jardin botanique de Bayonne) et en Bretagne notamment, comme en témoigne le jardin botanique de Roscoff. Ce climat océanique lui va bien : il ne gèle pour ainsi dire jamais et le climat est humide, sous l’influence de l’Atlantique.  

Culture en pot

En région froide, vous n’aurez pas d’autre choix que de cultiver l’oiseau de paradis en pot. Il s’y plait dans une grande poterie de 40 à 50 centimètres de diamètre, du moment qu’on l’abrite tout l’hiver dans une véranda ou une serre froide, à la lumière, mais sans soleil direct. Pour l’installer dans son pot, préparez un mélange drainant : 1/3 de terre de jardin, 1/3 de terreau (pour plantes méditerranéennes) et un dernier 1/3 de sable.

oiseau du paradis en pot

Pour fleurir dans ces conditions, le Strelitzia apprécie d’être un peu à l’étroit et réclame un arrosage suivi.   Réduisez les apports d’eau l’hiver. Dès le retour de températures plus douces, faites-lui profiter de l’extérieur, en l’habituant progressivement au plein air (chaleur et lumière plus fortes).

Tous les 2 ou 3 ans, en fonction du volume du pot, ou dès que les racines commencent à en sortir, un rempotage est à prévoir. Installez l’oiseau de paradis dans un contenant au diamètre à peine plus grand de quelques centimètres.

Quel entretien prévoir ?

L’entretien de l’oiseau de paradis est limité. De mars-avril à mi-octobre, cette belle plante tropicale est en phase de croissance. Elle fleurit en fin de printemps avant de concentrer ses efforts sur la production et le renouvellement de ses feuilles. A partir d’octobre, la plante entre en période de repos hivernal ; sans être nuls, ses besoins en eau sont alors fortement réduits. L’oiseau de paradis prépare pendant la mauvaise saison sa future floraison.

Pour soutenir la croissance printanière, faites un apport de compost en mars, un autre au cours de l’été. Il est également important de conserver un substrat de culture frais durant toute cette période, notamment dans le cas des sujets cultivés en pot (ceux en pleine terre se débrouillent seuls).

Coupez également au fur et à mesure de leur apparition, les fleurs et les feuilles sèches.

oiseau du paradis plante maladie

Comment diviser l’oiseau de Paradis ?

Une division des touffes du Strelitzia est nécessaire après quelques années de culture ( 4 à 6 ans), dans le but de rajeunir les souches. Cette division est également l’occasion de multiplier l’oiseau de Paradis, pour l’installer ailleurs au jardin ou en offrir.

Procédez en début d'automne. Commencez par cerner la touffe à l’aide d’une bêche droite. Travaillez à distance (20 cm au minimum) pour ne pas blesser les racines.

Dégagez ensuite l’ensemble de la motte. Partagez-la en essayant d’abîmer le moins possible les boutures. Rempotez dans un mélange drainant et placez à l’étouffée, idéalement au chaud (serre) tout en protégeant les boutures du soleil direct. Maintenez le substrat humide, cela favorise l’apparition de nouvelles racines (au bout de 2 mois environ).

 

Dès les premiers signes de la reprise de la croissance, placez la plante en extérieur, à la mi-ombre, en attendant les premiers froids. Déplacez les jeunes oiseaux de paradis à l’abri pour l’hiver (serre ou véranda). Vous pourrez les planter dans leur contenant définitif ou en pleine terre dès le retour des beaux jours, au printemps.

Une maladie fréquente : les feuilles en accordéon 

L’oiseau de paradis est rarement malade. Néanmoins, il arrive que les feuilles s’atrophient en formant une sorte « d’accordéon ». Le problème apparaît généralement lorsque cette belle plante tropicale est remisée pour l’hiver à l’intérieur de l’appartement ou de la maison. Comme c’est également le cas pour les agrumes, il y fait malheureusement trop chaud. Déplacez l’oiseau de paradis dans une pièce non chauffée et fraiche (15°C maximum) ou sous  une véranda.

Ces feuilles en accordéon peuvent également apparaître à la suite d’arrosages trop copieux. Si l’oiseau de paradis apprécie de garder les pieds au frais, un excès d’eau, en particulier l’hiver, provoque une pourriture des racines ou du collet de la plante, aboutissant in fine à la déformation des feuilles.

Cet article a fait l'objet d'une mise à jour le Nov 25, 2018 @ 9 h 24 min

A propos de Bruno Nunez

Je m'appelle Bruno, je vis du côté de Pau et je suis celui qui partage à travers ces pages ma passion pour les plantes et l'univers du jardin. Des anecdotes, des histoires, des expériences, des portraits de plantes...bref, un peu de tout, autant du côté du potager que de l'ornement...Et bien sûr, du bio, rien que du bio !

31 Commentaires

  1. Bonjour Bruno
    J’ai acheté un strelitzia qui a ma grande surprise était infesté de cochenilles il a une tache noire sur certaines tiges et les tiges ne tiennent pas debout toutes seules je suis obligé de l’attacher.
    Pouvez vous me conseiller sur comment le sauver j’ai acheté un pot plus grand avec du terreau pour plantes méditerranéennes et terreau de plantation. Mais que pourrais-je faire de plus.?
    Je vous envoie des photos de mon strelitzia.
    Bien à vous
    oiseau de paradis interieur
    oiseau de paradis malade
    oiseau de paradis pourrit

    • Bonjour Graziella,

      Le problème que vous rencontrez vient très certainement des conditions de culture. Il vous faut:
      – trouver un endroit autre qu’à l’intérieur pour conserver ce bel oiseau de paradis: une véranda, un garage lumineux…Si vous n’avez pas d’autre choix que l’intérieur, il faut alors lui éviter une pièce chauffée et le soleil direct.
      – pour ce qui est du substrat, vous assurer que le fond du pot est bien percé, que l’eau en surplus puisse s’évacuer dans une soucoupe (à vider après chaque arrosage). Le substrat lui-même doit être drainant: un mélange de terreau pour plantes méditerranéenne (1/3), terre de jardin (1/3) et sable (1/3) est l’idéal.
      – enfin, le pot prévu (plastique donc moins respirant) me semble trop grand. Le rempotage (à faire idéalement après la floraison printanière)doit être à peine plus grand que l’ancien.

      • bonjour MR BRUNO NUNEZ
        je découvre ce site et j’ai dans un bac type poubelle environ 100L avec du terreau type plantes de méditerranée et j’ai un joli pied d’oiseau de paradis depuis quelques années dans une petite serre depuis quelques années mais juste depuis l’an dernier une seule fleur. Je me suis rendu dans une grande jardinerie connue ils ne savaient pas trop juste peut être l’engrais que je mets de temps en temps mais pas plus de résultat et il est en bonne santé peut être avez vous une réponse a mon problème merci d’avance cordialement Thierry 37

        • Bonjour Thierry,

          Un terreau pour plantes méditerranéennes convient parfaitement à votre oiseau de paradis. Un apport d’engrais pour plantes méditerranéennes ou une poignée de compost par mois est indispensable pour nourrir cette plante relativement gourmande. L’oiseau de paradis a besoin également d’un ensoleillement conséquent et de chaleur pour produire ses belles fleurs. Installez-le contre un mur plein Sud au printemps, en arrosant régulièrement. En plein été, installez-le dans un coin mi-ombragé où il pourra profiter d’un bon ensoleillement jusqu’à 13h-14h puis d’ombre le reste de l’après-midi.

  2. Bonjour
    Mon oiseau du paradis a commencé à avoir des feuilles jaunes qui virent au brun et les tiges sont molles et tout plissées…
    Qu’est ce qui peut causer ça?

    Merci
    oiseau de paradis feuilles marron
    oiseau de paradis feuilles malades

    • Bonjour Stéphanie,

      Il s’agit probablement d’une maladie causée par un champignon de type phytophtora (pourriture racinaire), qui se développe particulièrement en intérieur avec un trop plein d’humidité et contre laquelle il n’y a rien à faire. L’oiseau de paradis ne doit pas être hiverné dedans, même temporairement. Idéalement, il se plait dans une véranda non chauffée. Dans tous les cas, il vaut mieux l’hiverner à l’extérieur, contre un mur exposé plein sud qui le protégera des trop grands froids et en l’emmitouflant de plusieurs épaisseurs de carton ou de voile d’hivernage pendant les périodes de forts gels. L’arrosage (surtout en pot) en cette période doit être aussi savamment dosé: peu d’eau, en prenant soin de d’effectuer es apports hors période de grand froid pour ne pas abaisser la rusticité. Avez-vous la possibilité de le sortir ?

  3. Bonjour,
    J habite dans le Var a côté de Brignoles et souhaiterai acheter un strelitzia nicolai que souhaite planter dans le jardin directement. Le terrain est en pante et souhaitais donc avoir plus d informations sur l exposition ideale de façon a ce qu il se plaise et se developpe bien en esperant qu il supporte les temperatures ( peuvent être malgre tout froides la nuit et chaudes la journee ).

    • Bonsoir Louis,

      Les Strelitzia (nicolai ou reginae) apprécient d’être plantés au soleil ou à la mi-ombre, exposition ouest ou Sud . La terre doit être riche (apport en compost) mais bien drainée, surtout l’hiver où le sol doit vraiment rester le plus sec possible. Pendant l’été, les Strelitzia aiment par contre conserver de la fraîcheur. Il sera probablement nécessaire vu votre région de l’arroser régulièrement.

  4. Bonsoir,

    Besoin d’aide et de réconfort ! Je possède un strelitzia de 6ans, je l’adore puisque je l’ai obtenu à partir d’une graine que j’ai semé moi même donc j’ai eu le plaisir de le voir grandir et le chouchouter ! Aujourd’hui , du jour au lendemain, je vois qu’est apparu tout un pan noir sur une branche principale, assez conséquent et qui démarre de la base … ce qui j’imagine n’est pas très bon !
    S’agit-il d’un champignon ? J’aurais aimé pouvoir poster la photo …

    Merci pour votre aide !
    oiseau de paradis maladie

    • Bonjour Laura,

      Postez votre photo à contact@jardipartage.fr. Je l’ajouterai à votre question. Cela me permettra également de visualiser le problème. Merci.

      • Bonsoir,
        Avez-vous reçu la photo ?

        Merci,
        Laura

        • Bonjour Laura,

          J’ai bien reçu la photo que j’ai ajoutée à votre question. Je suis désolé pour le retard de cette réponse, je sors de quelques jours de vacances 🙂
          Puisque votre Strelitzia a 6 ans, vous devez probablement savoir que son plus grand ennemi est la trop grande humidité du substrat de culture. Des apports d’eau trop copieux ou trop fréquents alors que la plante est en période de repos peuvent entraîner la pourriture du collet, des racines ou des tiges et les feuilles se recroquevillent. Un apport d’engrais peut également être à l’origine de pourritures: l’oiseau de paradis n’en a pas vraiment besoin. dans votre cas, je vous conseille de réduire les arrosages au strict minimum (1 par semaine, attendre que le substrat sèche en surface ) et de placer la plante en pleine lumière mais à l’abri du soleil direct, ce qui semble être déjà le cas puisqu’on distingue sur votre photo un voilage à l’arrière. Pour l’instant, il n’y a rien d’autre à faire, si ce n’est surveiller que le mal ne s’étende pas.

  5. Bonjour,
    mon oiseau du paradis a 6 grandes feuilles et à côté un petit bouquet d’une quinzaine de petites feuilles d’environ 20 cm de haut.
    Est-ce normal ? et si non que doit-je faire?

    Merci par avance de votre conseil.

    Isabelle

    • Bonjour Isabelle,

      Il s’agit tout simplement d’un rejet (jeune plant qui apparaît à partir de la souche). Laissez-le se développer. Au cours du printemps (mai-juin), vous pourrez le séparer complètement de la souche à l’aide d’une pelle transplantoir ou d’une bêche et prélever ce rejet pour l’installer dans un nouveau pot: c’est une façon simple de multiplier le Strelitzia.

  6. Bonjour Bruno,
    j’ai un oiseau du paradis en pot en appartement depuis 1 an et demi. Il y 3 pieds et jusqu’ici il a donné beaucoup de nouvelles feuilles (au moins 1 feuille par pied par mois). Depuis 3 semaines, les feuilles d’un pied ont jauni et se sont assèchées et les feuilles récentes des autres pieds tombent vers le sol. Je ne crois pas qu’il y aie d’acarien mais j’ai vu dans la terre des tous petits vers blancs et d’autres petits vers type vers de terre. Il y a aussi de temps en temps un champignon macroscopique qui pousse à la surface de la terre (un vrai ecosystème!). Les racines quant à elles ne sont pas pourries. La plante n’est pas au soleil direct mais dans une pièce très bien exposée et très lumineuse. Auriez vous une idée de ce qui cause ce problème à ma plante? Je vous remercie d’avance. Marlène

    • Bonsoir Marlène,

      La présence de vers ou d’autres insectes dans la terre est étonnante à l’intérieur de la maison ?? N’auriez-vous pas une photo de l’un d’eux ? Il pourrait s’agir de larves de taupins. Les champignons sont le signe d’un probable excès d’arrosage associé à une ambiance douce, voire trop chaude.

  7. je suis en Bretagne et j’ai divisé mon oiseaux de paradis avant hier, et je pense que , en vous lisant , que j’ai fait une erreur , car j’ai coupée les ri zones au bout , je ne pouvais pas faire autrement elles étaient tellement serrées
    avec un pot d’oiseaux de paradis , j’en aie fat trois .
    je suis inquiette

  8. Bonjour
    Mon oiseau du paradis à les feuilles qui posse mais collées par deux et des point de rouille sur la tige et les feuilles

    • Bonjour Jean-Claude,

      Pouvez-vous prendre en photo l’oiseau de paradis et envoyer par mail les clichés à contact@jardipartage.fr ?
      Comment l’arrosez-vous ? Le problème pourrait provenir d’un manque d’eau ou, au contraire, d’un excès. La réaction de la plante à ces stress est sensiblement la même.

  9. bonjour,

    J’ai un oiseau du paradis planté en pleine terre ( à Perpignan) qui fleurit à la fin de l’hiver ( février/ mars) il a environ 5 ans et j’aimerai le ” diviser ” . Par rapport à cette floraison tardive, il faut dire qu’ici on n’a pratiquement pas d’hiver, à quel moment puis-je le diviser, le mois le plus froid février étant celui où il fleurit ?

    • Bonjour René,

      L’oiseau de Paradis se divise idéalement après la fin de la floraison, au printemps (avril-mai dans votre cas). A l’aide d’une bêche, cernez la touffe au moins 20 centimètres en périphérie pour ne pas abîmer les racines. Ensuite, sortez la plante et divisez en insérant le fer de la bêche ou en tranchant à l’aide d’une petite scie à main en prenant soin de ne pas blesser les boutures. Conservez le feuillage, habillez les racines et rempotez dans un mélange léger (2/3 de terreau pour 1/3 de sable). Placez dans une ambiance chaude, idéalement à l’étouffée le temps de la reprise de croissance (2 mois).

  10. Bonjour! J’ai semé des graines d’oiseau du paradis en 2009. Je l’ai divisé en 3 bouquets depuis .Ils n’ont jamais fleuri. Je les ai sortis 2 fois à l’extérieur. La 1ère fois je les avais trop exposés au soleil. Il faut dire qu’il n’étaient peut-être pas en côte assez acclimatés. La 2 ième fois c’est le vent qui les a abîmés. Chaque fois je les ai entrés à l’intérieur de peur qu’ils ne s’abîment plus. Que dois-je faire pour leur assurer une belle croissance? Puis-je espérer avoir des fleurs un jour?

    • Bonjour Nicole,

      L’oiseau de Paradis doit développer une belle touffe de feuilles avant de fleurir. Il apprécie d’être à l’étroit dans son pot mais doit être rempoté chaque fois que les racines sortent par le trou de drainage. Utilisez alors un terreau pour agrumes. A l’intérieur de la maison, il est important de lui réserver un emplacement très (le plus) lumineux, mais avec un soleil en matinée ou en soirée uniquement. En hiver, remisez la plante dans une pièce peu ou pas chauffée (entre 10 et 15°C). Cette période de fraîcheur hivernale est importante pour la plante, c’est le moment où elle prépare sa floraison printanière. Si cette période est trop courte ou que les conditions de fraîcheur ne sont pas respectées, la floraison peut ne pas se produire. En été en revanche, la plante peut séjourner dehors et profiter de bains de lumières si elle a progressivement été habituée au cours du printemps au soleil. Arrosez et fertilisez très régulièrement l’été, limitez les arrosages et stoppez les apports d’engrais tout l’hiver.

  11. Bonjour , j ai acheter une plante oiseau du paradis sa fait trois mois ,mais les feuilles sont souvent fermer et dessous il y a pleins de petits points noir ,,pourriez vous me dire ce que c est et se que je dois faire ,je ne sais pas si c est des moucherons , merci de votre réponse

    • Bonjour Armelle,

      Votre oiseau du Paradis est probablement piqué par des insectes (cochenilles, acariens…), voilà pourquoi les feuilles restent recroquevillées et ne s’ouvrent pas. Pouvez-vous prendre une photo du problème et me l’envoyer par courriel à contact@jardipartage.fr ? Elle servira à illustrer la maladie et me permettra d’affiner la réponse à apporter.

  12. Pourquoi mes feuilles ne s ouvrent pas complètement elle rester fermer vers le haut

    • Bonsoir Lise,

      Pour pouvoir vous aider à résoudre ce problème de culture, j’ai besoin de quelques précisions:
      Votre oiseau de paradis n’est-il pas trop arrosé ? Dispose t-il d’un pot étroit ou plutôt large ? Où le cultivez-vous: en extérieur, au plain soleil ?

  13. brunstein corinne

    Bonjour j’ai un oiseau du paradis qui fleuri pour la première fois 😀 je voudrais savoir si après la floraison il y a des graines, quand les récolter au cas où ? sinon comment et a quelle époque diviser la souche? erci pour vos réponses . cordialement. corinne

    • Bonjour Corinne,

      Effectivement, après la floraison, l’oiseau du Paradis monte à graines. Il est alors possible de les récolter, les faire sécher pour les semer et ainsi multiplier la plante par semis. Néanmoins on préfère habituellement plutôt couper les hampes florales desséchées pour empêcher justement cette montée à graines qui épuise inutilement l’oiseau du paradis. On multiplie dans ce cas la plante en divisant les touffes en été-fin d’été ou en prélevant les rejets en trop. Néanmoins, le strelitzia doit avoir atteint une taille certaine pour pouvoir le faire, après 2-3 ou 4 ans de culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.