Jardiner au printempsPotager bio

L’oignon rocambole: des bulbes aériens

Vivace, l’oignon rocambole (Allium proliferum), aussi appelé oignon d’Egypte, fait figure d’extra-terrestre de la famille des Alliacées car il produit des bulbes comestibles à la fois sous terre et au sommet de ses tiges. Comment le cultiver ?

L’oignon rocambole est une curiosité

De manière classique, l’oignon rocambole produit sous terre plusieurs bulbes de couleur rouge cuivre.

Plus curieux sont les bouquets de petits oignons aériens qui se forment au sommet des tiges dressées. S’ils sont laissés en place, ils germent, développent à leur tour des tiges et forment un étage supplémentaire de petits oignons. Cette particularité de développement arbustif est à l’origine du nom d’ « oignon en arbre » attribué à la plante par les Anglais et d’« oignons en étages » pour les Allemands.

L’oignon rocambole ne fleurit pas, ou très rarement.

Comment cultiver l’oignon rocambole ?

La culture de l’oignon rocambole ne change pas vraiment de celle des oignons plus classiques, à ceci près que la plante, vivace et parfaitement résistante au froid si la terre est drainée, pourra être conservée 3 ou 4 ans de suite.

  • En fin d’été, plantez les bulbilles dans une terre légère, bien drainée. Choisissez un emplacement au soleil, bien aéré. Comme les poireaux, l’oignon rocambole apprécie un sol riche. Mélangez à la terre dès la plantation du compost ou un peu de fumier ben décomposé.
  • Enfoncez les bulbes avec les doigts peu profond en les recouvrant à peine de terre. Gardez 40 cm de distance entre chacun.
  • N’arrosez pas après la plantation mais plus tard, pour aider à la reprise, uniquement si l’arrière-saison est sèche.
  • L’entretien est ensuite limité : contentez-vous de régulièrement désherber entre les plants pour limiter la concurrence des mauvaises herbes.

Associez des carottes

Semez des carottes entre vos oignons rocamboles. L’odeur des oignons protège de la mouche de la carotte.

Comment multiplier l’oignon rocambole ?

L’oignon rocambole peut se multiplier de 2 manières :

Plantation de bulbilles

Il suffit de récolter quelques bouquets de bulbilles aériennes et de les replanter directement en terre, de préférence vers la fin de l’été.

Mais l’oignon rocambole se multiplie également tout seul. Lorsque ses bulbilles grossissent et deviennent trop lourdes, les tiges penchent et finissent par toucher le sol.  Au contact de la terre, les bulbes s’enracinent et produisent une nouvelle plante.

Division des bulbes souterrains

Cette façon de multiplier l’oignon égyptien est idéale pour régénérer des pieds âgés de quelques années. Les jeunes pieds fleurissent en effet mieux.

  • Déterrez l’ensemble du pied à l’aide d’une fourche-bêche.
  • Prenez soin de ne pas abîmer les oignons souterrains.
  • Séparez-les à la main.
  • Replantez-les en groupes de 2 ou 3 bulbes, à 40 cm de distance.
  • Maintenez le sol frais pendant 2 à 3 semaines pour faciliter le redémarrage.

Les mêmes maladies que les oignons

Les maladies qui touchent l’oignon rocambole sont les mêmes que celles des oignons communs. Mais l’oignon vivace  est plus résistant que son cousin. La mouche est ainsi le seul insecte à peu près capable de provoquer de gros dégâts. En cas d’attaques, les tiges tombent.

Toute la plante est comestible !

Bulbes souterrains et bulbilles aériens se consomment comme des oignons, crus ou cuits. Les tiges tubulaires peuvent aussi être utilisées comme les feuilles de ciboulette ou de cive pour parfumer les plats, les soupes et les salades.

Histoire

Il n’existe pas de forme sauvage de l’oignon rocambole. Ses origines sont floues. On suppose que cet oignon curieux est né de l’hybridation entre une ciboule (ou cive) et un oignon commun. L’oignon rocambole serait apparu en Europe vers la fin du XVIIIème siècle, en Angleterre.

A lire aussi sur les oignons et la famille des Alliacées:

Planter des oignons en automne
Cultiver la ciboule ou cive au potager

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer