Accueil » Aménager » Rapport d’enquête noyade: la plus grande vigilance avec les enfants !
noyade piscine

Rapport d’enquête noyade: la plus grande vigilance avec les enfants !

Selon le rapport d’enquête noyades édité par le service santé publique France, il apparaît que le nombre de noyades mortelles survenues entre 2015 et 2018 au cours de la belle saison a connu un pic d’augmentation de+123% (492 décès par noyades comptabilisés en 2018 contre 398 en 2015).

Les noyades d’enfants en forte augmentation

Ce constat est surtout alarmant pour les enfants de moins de 6 ans, public particulièrement exposé aux risques. Ainsi, les noyades accidentelles (entraînant un décès ou non) ont presque doublé ces dernières années pour cette tranche d’âge : passant de 180 accidents recensés en 2015 à 332 en 2018.

L’enquête fait également apparaître que 77% des noyades d’enfants se déroulent dans le contexte d’une piscine privée. La presse nationale ou régionale se fait d’ailleurs régulièrement l’écho de ces accidents.

A chaque fois, le même schéma se répète : l‘enfant est parvenu à échapper quelques instants à la vigilance de ses proches. Or, il suffit malheureusement de ces quelques minutes fatidiques pour que se noue le drame d’une vie.

Aussi est-il bon de rappeler ici qu’une vigilance de tous les instants doit s’exercer aux abords d’une piscine.

Comment expliquer cette recrudescence des noyades ?

Les conditions se prêtent aujourd’hui de plus en plus à la baignade et ce, quelles que soient les régions françaises. Le réchauffement climatique y est pour quelque chose, c’est certain. On assiste donc logiquement à une augmentation des constructions de piscines privées, y compris dans des régions où historiquement, le climat ne le permettait pas 20 à 25 ans en arrière.

Le secteur de la piscine est en plein boom. La piscine privée s’est démocratisée, les constructions ou les installations (piscines hors-sol et spas) se sont multipliées. Face à cette recrudescence d’équipements, le nombre d’accidents survenant suit la même logique implacable d’augmentation. Et pour l’instant, les messages de prévention ne semblent pas parvenir à infléchir la tendance.

Un dispositif de prévention : le bracelet anti-noyade

En matière de sécurité autour de la piscine , la prévention prévaut ! Quand le bassin est enterré, outre l’installation d’une clôture grillagée disposant d’un portillon fermé à clé (clé retirée bien sûr), la sécurité peut être renforcée par une bâche à barre ou par un volet à lames PVC rigides, deux accessoires capables de supporter le poids d’un enfant qui tomberait accidentellement à l’eau.

Dans le cas d’une piscine hors-sol, on n’oubliera pas également de toujours retirer l’échelle d’accès au bassin dès lors qu’elle n’est plus utile.

En complément de ces barrières physiques et pour une plus grande tranquillité d’esprit, les parents peuvent aussi opter pour un bracelet anti-noyade à passer autour du poignet de leur progéniture. Ce dispositif de sécurité électronique relativement récent, relié par radiofréquence à une alarme piscine puissante, sonne automatiquement l’alerte dès lors que l’enfant ou l’animal (il existe une variante pour les chats et chiens) tombe ou se glisse volontairement à l’eau.

Malgré cela, n’oublions pas que l’usage d’un système de sécurité, aussi perfectionné soit-il, ne doit jamais se substituer à la surveillance effective d’un adulte !

Partagez votre avis

A propos de Bruno Nunez

Jardinier du côté de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les végétaux et l'univers du jardin. Des infos, des expériences, des portraits de plantes, les animaux, le bien-être par les plantes...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, du naturel avec une bonne dose de bon sens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.