Accueil » La piscine creusée » Le montage des murs de la piscine
piscine creusée maçonnée

Le montage des murs de la piscine

Le montage des murs de la piscine
Partagez votre avis sur cet article !

Les 15 jours de séchage de la dalle n’ont pas été de tout repos ! La belle fenêtre météo qui a permis de creuser, préparer et couler s’est brutalement refermée la semaine suivante et il s’est mis à pleuvoir des cordes quinze jours d’affilée.

25 à 30 centimètres d’eau recouvrent rapidement la dalle. C’est un moindre mal car le bâchage des parois en terre tient bon, lui, face aux trombes d'eau. Nous remettons en service une petite pompe vide-cave pour assécher complètement la dalle.

Une troisième implantation.

Nouvelle fenêtre météo favorable. Pour être sûrs que le marquage au sol tienne, pas question à ce moment là d’utiliser une quelconque peinture. Le suintement de l’eau est encore trop régulier et nous sommes même obligés de perforer les poches d’eau retenues par les bâches. Lorsque tout est enfin bien sec, nous préférons marquer d’un coup de disque à meuler les 4 angles du bassin. Ces traits ne s’effaceront pas, eux, même si l'eau revient !

bloc a bancher piscine

Dans l’étape suivante, nous  sortons les gros bras. L’objectif du jour est de déplacer, descendre et ranger sur la dalle 6 palettes de blocs à bancher, soit 300 unités à près de 30 kilogrammes l’une. Le calcul est vite fait : il nous faudra une demi-journée au minimum  à deux pour le faire. Et encore…

De l’intérêt des blocs à bancher.

Les blocs à bancher sont certainement lourds à manipuler ( c’est là leur gros défaut) mais ils n’en demeurent pas moins pratiques et surtout solides. A l’inverse des parpaings traditionnels, ces blocs « éclairs » se montent à sec, c’est-à-dire en les empilant comme s’il s’agissait de briques légos. Un gain de temps certain…

methode pose bloc a bancher

Ces blocs sont creux en leur centre et sur les côtés. Empilés, ils ménagent donc des cheminées dans lesquelles nous coulerons du béton. C’est ce dernier qui constitue la structure réelle de la piscine. Une structure “armée” (ferraillée) grâce aux encoches prévues pour positionner des barres de fer horizontales sur le haut des blocs.

Le montage des murs de la piscine.

Nous commençons la première journée de montage en réglant les blocs aux angles. Puis nous venons prendre appui dessus pour tendre un cordeau, nécessaire au bon alignement. La première rangée de blocs est posée très rapidement. Le plus long reste ensuite la mise en place du rond à béton horizontal (diamètre 10 mm) dans l’encoche prévue. Malgré la ligatureuse,  réaliser les attaches sur toutes les barres verticales est chronophage.  Pendant que l’un de nous s’atèle à ligaturer, l’autre prépare déjà le rang suivant.

ferraillage bloc a bancher

Mais avant de poursuivre, plus d’une heure est consacrée à prolonger les barres de fer verticales jusqu’à la hauteur finale des murs (1m50).

Le montage des murs se poursuit ensuite toute la journée, de rangs en rangs, suivant un rituel bien établi: disposer les angles d’abord, tirer le cordeau ensuite, enfiler les blocs autour des ferrailles verticales puis ferrailler à l’horizontale et enfin ligaturer le tout.

Le montage des murs présente au moins le mérite d’être gratifiant. Au fil des heures, le chantier évolue à une allure incroyable et on constate avec plaisir l’avancée en même temps que le centre de la piscine se vide et que se dessinent les contours et les dimensions du bassin.

La mise en place des pièces à sceller

Nous démarrons cette deuxième journée de montage des murs en disposant le dernier rang de blocs que nous disposons volontairement à l’envers, pour consolider la structure.

Nous traçons également au cordex sur toutes les parois une ligne-guide à 1m20 de hauteur. Nous viendrons prendre appui dessus au moment du coffrage de l’arase pour caler le bas des planches (épaisses de 30 cm). Cela nous fera gagner du temps sur la mise en place du coffrage.  Cette ligne-directrice est également très utile pour juger de la bonne hauteur des différentes pièces à sceller.

pose projecteur piscine

Nous perçons et découpons ainsi les blocs et insérons trois traversées de parois sur le mur de l’escalier, à 15 centimètres du haut, pour les refoulements. Nous en plaçons une autre sur le mur faisant face à la maison, pour la prise balai.

L’emplacement du projecteur est quant à lui découpé sur l’autre longueur. Il a été nécessaire ici de déformer les barres de fer verticales et horizontales car elles gênaient la mise en place du réceptacle de l'éclairage.

 Pour les deux skimmers, nous réalisons des entailles sur-mesure dans les blocs, en équilibrant leur position sur la largeur. Là, les ronds à bétons sont retaillés juste sous l’emplacement des skimmers. Comme il est nécessaire de remplir de béton les cheminées qui se trouvent les skimmers, le côté qui les porte sera coffré au dernier moment, après la mise en place de ces grandes pièces.

montage piscine creusee

Nous terminons enfin cette phase de montage des murs en injectant de la mousse expansive autour des plus petites pièces à sceller pour limiter les rejets de béton.

Ebook “Construisez votre piscine de A à Z: les clés pour réussir votre projet”

Téléchargez l'e-book du projet: 4,50€ seulement ! Plus de 100 pages de conseils et de photos et schémas explicatifs pour vous guider pas-à-pas et vous permettre vous aussi de réaliser une belle piscine creusée.

A propos de Bruno Nunez

Je m’appelle Bruno, je vis du côté de Pau et je suis celui qui partage depuis début 2013 à travers ces pages ma passion pour les plantes et l’univers du jardin. Des anecdotes, des histoires, des expériences, des portraits de plantes…bref, un peu de tout, autant du côté du potager que de l’ornement…Et bien sûr, du bio, rien que du bio !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *