Melon charentais | Jardipartage

Melon charentais : Jaune ou vert, un cocktail de vitamines !

Il fleure bon les vacances et ensoleille nos repas ! Le melon charentais est une incontournable cucurbitacée à mettre au menu, dès la mi-mai. Malgré son nom, il n’est pas cultivé en Charentes mais plutôt dans le Centre-Ouest, le Sud-Est et le Sud-Ouest de la France.

Ce qu’il faut savoir :

 Nom botanique : Cucumis melo
 Nom courant : Melon charentais
 Origine : Afrique
 Famille : Cucurbitacées
 Dimensions : Étalement d’1,50 à 2 mètres autour du pied.

 Feuillage : Tiges grimpantes ou rampantes au bout desquelles se développent les fruits. Les feuilles alternes, arrondies et lobées mesurent 15 à 20 cm.
 Floraison : De juin à septembre, de multiples petites fleurs jaunes apparaissent en cornets.
Fruits : Ronds ou ovales, les melons pèsent de 600 g à 1,5 kg. Ils présentent une écorce lisse ou brodée.

 Exposition : Ensoleillée, chaude et abritée.
 Sol : Profond, fertile, frais, humifère et argilo-calcaire.
 Rusticité : Plante annuelle qui ne supporte pas les températures inférieures à 12 °C.

pourquoi on appelle le melon charentais | Jardipartage
On lappelle melon charentais car ce légume fruit était autrefois produit sous le climat des Charentes Aujourdhui sa production sest relocalisée dans dautres régions et pays © ItsAngela

Le melon charentais jaune est le type de melon le plus cultivé et consommé. Son épiderme jaunit lors de sa maturation en même temps que le légume-fruit dégage de l’éthylène. Cette substance lui octroie sa saveur sucrée et son parfum gourmand contrairement au melon charentais vert qui ne jaunit pas et s’avère moins goûteux.

Comment semer le melon charentais ?

Semez les petites graines de melon dès la mi-mai dans le Sud et en juin dans le Nord :

  • Choisissez un endroit chaud et ensoleillé,
  • Aérez la terre en binant,
  • Ajoutez du compost,
  • Enfoncez 2 à 3 graines à 1 cm de profondeur (pointe vers le bas),
  • Respectez un espacement d’un mètre entre les plants,
  • Si la surface au sol est insuffisante, placez un palissage pour faire grimper les tiges,
  • Récoltez 4 à 5 mois après le semis.

Plantation du melon charentais en pleine terre

La culture du melon peut être réalisée sous abri, dès mars-avril. Une fois le risque de gel écarté, repiquez vos plants en respectant une distance d’1 mètre entre chaque pied. La plante a besoin d’une température minimale de 12 °C pour se développer.

Quel entretien du melon charentais effectuer ?

Le melon est une plante plutôt facile à vivre :

  • Arrosez régulièrement mais sans excès,
  • Taillez dès que la plante présente 3 à 5 feuilles et pincez la tige principale pour stimuler la fructification,
  • Binez régulièrement la terre pour limiter l’évaporation d’eau,
  • Installez un paillage végétal au pied de la plante pour conserver un sol frais, limiter les arrosages et récolter des melons charentais bien propres.
author avatar
Patricia D
Férue de nature depuis toute petite, je vous propose, au travers de mes articles, de mieux connaître nos animaux domestiques mais aussi les petites "bestioles du jardin". Egalement passionnée par le végétal, je réalise des herbiers contemporains à base de fleurs et feuilles pressées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut