Arbustes fleuris et persistants

Comment bouturer un Forsythia facilement ?

Bouture, prélèvement de rejet, marcotte, greffe… Il existe de nombreuses façons de multiplier les arbustes pour créer une haie fleurie à moindre frais ! En voici deux qui fonctionnent bien avec le Forsythia, un arbuste en fleur au printemps.

Bouture de Forsythia, étape par étape

On effectue cette bouture en fin d’automne ou au début de l’hiver, quand les rameaux ont perdu toutes leurs feuilles:

  • Coupez des morceaux de 15 cm à 20 cm de tiges rigides apparues dans l’année. Elles doivent comporter de nombreux bourgeons.
  • Replantez-les immédiatement dans une terre légère ou dans du sable, à mi ombre. Les boutures doivent être recouvertes de terre en totalité, seuls quelques centimètres devant dépasser à l’air libre.
  • Pour augmenter les chances de réussite, n’hésitez pas à couvrir la base d’hormones de bouturage.
  • Au début du printemps, si des fleurs jaunes apparaissent, supprimez-les pour favoriser l’enracinement.
  • Quand des signes de reprise seront visibles (apparition de feuilles) , replantez-les avec leur motte de terre directement à leur place définitive. Vous pouvez aussi les repiquer en pot pour que le système racinaire continue de bien se développer. Vous attendrez alors l’automne suivant pour la plantation définitive.
  • Surveillez enfin l’arrosage : les boutures ne doivent pas manquer d’eau !

Comment marcotter le forsythia ?

Le marcottage aérien est une technique facile à faire, à la portée de tous : qu’on ait la main verte ou pas ! Ile ne demande même pas à tailler le forsythia ! Son taux de réussite est aussi très bon. On l’effectue au cours du printemps. Voici comment faire :

  • Préparez un contenant rempli d’un mélange de deux tiers de terreau et d’un tiers de sable. Vous pouvez par exemple utiliser un pot plastique récupéré des anciennes plantations.
marcotter le forsythia
Il est très facile de marcotter un forsythia © Jardipartage
  • Choisissez une jeune tige parmi les pousses de l’an dernier (les racines ont plus de mal à percer et à se développer au travers d’écorce plus vieille). L’écorce doit être souple mais résistante.
  • Prenez le temps de vérifier que la tige choisie est saine, sans maladie ni parasite, et qu’elle est en tous points conforme aux caractéristiques de l’arbuste mère.
  • Retirez toutes les feuilles sur la partie qui va être recouverte de terre, sinon elles pourriront et empêcheront la formation de racines.
  • Avant d’enfoncer la tige dans le mélange terreau/sable, plantez un petit tuteur au centre du pot. Il servira à attacher à la verticale la partie aérienne de la marcotte.
  • La tige du Forsythia recouverte de terre peut avoir une fâcheuse tendance à ressortir. Pour remédier au problème et bien la maintenir en terre, formez des cavaliers en U avec du fil de fer épais. Si le problème persiste, n’hésitez pas à lester à l’aide d’un gros caillou.

Cette marcotte pourra être sevrée dans trois ou quatre mois, pendant l’été. Il faut éviter de laisser les jeunes racines à l’étroit trop longtemps ou sécher dans un milieu aussi pauvre.

Sur le même thème:

Bouture du cognassier du Japon : Quand, comment l’effectuer ?

Mis à jour le Jan 6, 2021 @ 8 h 25 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page