inconvénient paillage minéral | Jardipartage

3 bonnes raisons de ne pas utiliser de paillage minéral

Limiter les arrosages, empêcher le développement des mauvaises herbes, protéger le sol des intempéries… Les avantages du paillage ne sont plus à démontrer. Mais qu’en est-il du paillage minéral ? Est-il judicieux d’utiliser du gravier, de l’ardoise pilée, des morceaux de briques, des billes d’argile, du marbre ou de la pouzzolane pour pailler les plantes du jardin ?

Inconvénient numéro 1 : le paillis minéral ne nourrit pas le sol

L’un des grands avantages du paillage naturel, c’est qu’en même temps, on agit pour le bien-être de son sol. En effet, lorsqu’il se décompose, ce type de paillage se transforme en humus. L’humus est la grande réserve d’éléments nutritifs, d’eau et d’air du sol mais aussi le garant de sa « fertilité physique » (grâce à l’humus, le sol est aéré, drainant et résistant à l’érosion) et de sa « fertilité chimique » (l’humus joue un grand rôle dans sa capacité à résister aux variations du pH). Ainsi enrichi et assoupli, il peut apporter tout ce dont les plantes ont besoin pour se développer, sans que le jardinier ait à travailler ou fertiliser le sol.

 Le paillis minéral, quant à lui, est inerte. Il ne se dégrade pas (ou peu) et, par conséquent, n’apporte rien à la vie du sol.

Inconvénient numéro 2 : le paillis minéral chauffe

On pourrait être tenté de voir dans la capacité du paillis minéral à emmagasiner la chaleur du soleil et la restituer la nuit, pour réchauffer le sol quand les températures redescendent, un avantage pour nos délicates plantes frileuses. Mais cet avantage peut vite tourner à la catastrophe en été. En augmentant la température du sol de façon excessive, les racines des plantes paillées vont vite se trouver en surchauffe, de même que la faune du sol.

Inconvénient numéro 3 : le prix

Contrairement aux paillis organiques, il est difficile de se procurer des paillis minéraux sans passer par l’acte d’achat. Suivant la surface que vous souhaitez pailler, le paillage peut rapidement devenir onéreux.

LIRE AUSSI  Le paillage de Miscanthus n'a pas que des avantages !

Les qualités du paillis minéral

Malgré tout, il faut lui reconnaître un certain nombre d’atouts.

  • D’une part, le paillis minéral est esthétique : il apporte notamment une touche moderne et japonisante aux massifs.
  • D’autre part, il ne se dégrade pas et peut donc rester en place de nombreuses années. De plus, ni le vent ni les oiseaux ne viennent l’éparpiller aux quatre coins du jardin.
  • Et enfin, utilisé en hiver, il restitue le soir, la chaleur emmagasinée la journée, ce qui est intéressant pour les plantes à faible rusticité.

Conseil : Au vu de ces inconvénients et de ces qualités, il est préférable de limiter l’utilisation des paillis minéraux aux massifs de plantes vivaces, non exposés au plein soleil.

author avatar
Isabelle C
J'aime jardiner, observer la nature et écrire pour partager ce que je découvre, ce que j'apprends, ce que j’expérimente au fil des saisons en espérant transmettre, par l'intermédiaire de mes textes, le goût d'un jardinage respectueux et bienveillant vis-à-vis de son environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut