Jardin d'ornementL'été

Invitez la Véronique (Hebe) dans votre jardin !

En grande partie originaire de Nouvelle-Zélande, l’Hebe est une plante communément désignée sous le terme de véronique arbustive. Quelle que soit la variété choisie, cette vivace est tout autant appréciée pour son feuillage décoratif que pour sa floraison originale en épis. Comment cultiver et entretenir l’Hebe ?

Un feuillage de toute beauté !

On trouve au moins une véronique arbustive adaptée à chacun des climats français, qu’il soit froid et humide ou au contraire, ensoleillé et plus sec. Il faut dire que le genre Hebe compte dans ses rangs pas moins de 350 variétés de plantes se distinguant par la forme de leurs feuilles et la couleur de leurs fleurs.

La floraison bleue n’est d’ailleurs pas légion ! Les fleurs en épis de la plante Hebe peuvent occasionnellement revêtir des teintes violettes, blanches, bleues ou encore roses. De plus, cette floraison durable s’établit pour au moins deux mois, au printemps ou en été et peut se renouveler en automne.

Le feuillage original et persistant de la véronique arbustive est également l’un de ses atouts majeurs de cette plante vivace, prenant tour à tour des couleurs aussi variées que le vert, le cuivre, le gris, bordé d’or ou de rouge.

En fonction des variétés, la véronique arbustive peut développer un port souple, rampant ou sculptural. Même si elle apprécie le plein soleil, certaines variétés plus rustiques résistent à des températures pouvant atteindre les -15°C.

Réussir la plantation de la plante Hebe

Installez l’Hebe en sol bien drainé, même légèrement calcaire, en lui offrant une exposition de préférence ensoleillée. Creusez un  trou 1,5 fois à 2 fois plus large que la motte. Dans une terre lourde et compacte, n’hésitez pas à planter cette vivace arbustive sur une butte.

Dans tous les cas, déposez au fond du trou un lit drainant et installez votre plante bien droite au milieu. Complétez sur les côtés avec le substrat préparé (mélange de terre/terreau et pouzzolane) et terminez par un arrosage généreux.

Le premier été, n’oubliez pas d’arroser très régulièrement.

Hebe plante entretien

Entretien de la Véronique arbustive

Les véroniques sont des plantes globalement faciles à vivre. Une fois bien établies, elles réclament peu d’eau, sauf si le climat s’avère sec. Elles supportent également très bien les embruns littoraux. C’est d’ailleurs le long des côtes Atlantique qu’elle se plaisent le plus, profitant de la douceur et de l’humidité du climat océanique.

Un engrais est-il utile ?

Oui et non. Épandez chaque printemps un peu de compost à ses pieds. Évitez les apports d’engrais azotés, ils favorisent la densité du feuillage au détriment de la floraison.

Quand et comment tailler l’Hebe ?

Taille de nettoyage

Lorsque la floraison se termine, éliminez les fleurs fanées et procédez à une légère taille sur les rameaux de l’année. Vous favoriserez ainsi le retour de nouvelles fleurs pour l’automne chez les Hebe remontantes.

Taille d’entretien

Les véroniques arbustives à petites feuilles, à l’image de Green Globe, gagnent à être régulièrement taillées pour garder une forme compacte et une belle silhouette. Taillées régulièrement, elles peuvent remplacer des buis malades.

De même, rabattez après la floraison les variétés à grandes feuilles pour les encourager à se densifier.

Taille de rajeunissement

Si votre Véronique a été un peu délaissée et commence à se dégarnir à la base, offrez-lui une cure de jouvence. La taille de rajeunissement est à effectuer au début du printemps, au moment de la reprise de la croissance. Rabattez sévèrement toutes les branches en coupant au niveau du bois nu, celui dépourvu de feuilles. L’Hebe pourra ainsi repartir de plus bas et se densifier de nouveau.

Maladies et ravageurs

Pucerons

Les pucerons sont fréquents au cours de la croissance printanière, profitant d’un afflux de sève important. Généralement sans danger pour l’arbuste, ils peuvent néanmoins créer quelques désordres. Pulvérisez une solution à base de savon noir  uniquement si leurs colonies pullulent.

Mildiou

Par temps pluvieux en été, les véroniques arbustives à grandes feuilles peuvent également se montrer sensibles aux attaques du mildiou. Surveillez l’apparition de cette maladie cryptogamique. Taillez les pousses touchées au plus vite et pulvérisez régulièrement en prévention du purin de prêle  dilué à 10% dans de l’eau de pluie.

Taches noires

Enfin, le drainage du sol est crucial. En sol argileux et compact, les véroniques arbustives vivent moins longtemps. Leurs feuilles se couvrent de taches noires circulaires (septariose). Coupez ou ramassez toutes les feuilles touchées ; éliminez-les. Si votre Hebe est encore jeune, n’hésitez pas à le déplacer à l’automne suivant pour lui offrir de meilleures conditions de culture !

Multipliez l’Hebe

En juin, groupez par 3 ou 4 des boutures herbacées (de pousses printanières) dans des pots en terre cuite. Placées à l’étouffée, sous cloche ou sous poche de congélation, elles s’enracinent en seulement quelques semaines. Rempotez-les alors ou plantez-les ailleurs au jardin.

Entre la mi-août et la fin septembre, les boutures semi-aoûtées prennent aussi très bien. N’oubliez pas de les rentrer à l’abri tout l’hiver sous une véranda ou une serre froide. Une fois le printemps de retour, plantez-les en pleine terre.

Sinon, laissez aussi faire la nature : la plupart des Hebe se ressèment spontanément et vous font la surprise de surgir dans différents endroits du jardin.

Quelques variétés remarquables

Il est certes impossible de passer en revue les quelques 350 variétés que compte cette espèce, mais attardons-nous sur certaines d’entre elles.

  • Hebe Primeloide « Quicksilver »: Ses branches sombrent se couvrent de petites feuilles argentées sur lesquelles apparaissent des fleurs bleues. Elle a un port évasé et résiste à des températures jusqu’à -12°C.
  • Hebe Ochracea: Avec son allure de conifère nain, cette variété est un excellent couvre-sol dont les fleurs se font très discrètes. Elle est idéale dans les régions chaudes et sèches pour agrémenter les rocailles.
  • Hebe Speciosa « La séduisante »: Son feuillage vert prend une teinte plus foncée en hiver tandis que ses fleurs offrent une couleur douce.
  • Hebe Pascal: Sa floraison se fait sous forme d’épis dont la couleur varie en fonction de la nature du sol et de l’exposition dont elle bénéficie. Les feuilles prennent tout d’abord une teinte cuivrée avant de devenir vertes, ce qui contraste avec la couleur foncée du bois.
  • Hebe x andersonii: L’une des plus belles ! Elle se présente sous la forme d’une touffe particulièrement compacte qui peut atteindre une hauteur de 2 mètres. Les épis formés par les fleurs bleues s’épanouissent de juillet à octobre. Elle est cependant peu tolérante au froid (-5°C), surtout en sol peu drainé. Le cultivar « Variegata» ajoute à ces qualités celle d’un feuillage panaché de toute beauté.
  • Hebe Green Globe ou « Emerald Gem »: Cette Véronique forme des boules compactes parées de petites feuilles ovales, vertes et luisantes. De petites grappes de fleurs blanches apparaissent en été.

Mis à jour le Oct 31, 2019 @ 17 h 48 min

Tags

Céline Amirault

Passionnée par les plantes, la décoration extérieure et tout ce qui touche de près ou de loin au jardinage, je partage avec vous des conseils relatifs à tous ces domaines. Ecrire, lire, jardiner et prendre soin de ceux qu’on aime : ne serait-ce pas, après tout, la recette parfaite du bonheur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer