Plantes grimpantes

Gloriosa Superba: L’Élégant Lis De Malabar

Sous son allure exotique, le Gloriosa superba ou lis de Malabar, est une plante vivace grimpante spectaculaire appréciée pour végétaliser une serre ou une véranda dans une ambiance humide.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Gloriosa superba Rothschildiana
Nom courant : Glorieuse, Lis de Malabar, Superbe de Malabar, Lis glorieux
Famille : Liliacées ou Colchicacées

Hauteur x étalement : 1,50 m à 2 m de hauteur
Feuillage : Caduc. Les feuilles opposées de 5 à 7 cm de long, d’un beau vert franc, sont luisantes. Leur extrémité forme curieusement une jolie vrille qui permet à cette plante volubile de s’accrocher à son support.  Ce feuillage délicat craint les brûlures du soleil et la sécheresse de l’air.  
Bulbe : Le rhizome de Gloriosa superba est fragile et cassant. Il faut le manipuler avec soin car le bourgeon qu’il comporte est fragile.
Fleurs : De juin à octobre, les longues et fines tiges portent des fleurs de 5 à 10 cm de diamètre, aux 6 pétales retournés avec des étamines saillantes faisant penser à un lis. D’une belle couleur rouge vif, ces pétales ondulés sont jaunes sur leurs bords à la base. 

Exposition : Au soleil léger ou à mi-ombre, à l’abri du vent. Il n’est possible de le cultiver en extérieur que dans les régions douces. Ailleurs, elle se cultive en pot sous serre ou véranda permet d’obtenir une floraison significative et de conserver cette belle plante grimpante exotique d’une année sur l’autre.
Sol : Léger, sol drainé. En pot, utilisez un mélange de 1/3 bonne terre de jardin, 1/3 de terreau horticole enrichi en engrais et 1/3 de sable.
Rusticité : Gélive.

Plantation de Gloriosa superba

  •  Plantez le bulbe de Gloriosa au début du printemps, en avril.
  •  Installez-le à plat, à l’horizontale, ou légèrement incliné pour que le bourgeon soit tourné vers le haut.
  • Enterrez-le à seulement 5 cm de profondeur.
  • Dès la plantation, installez un support pour que les vrilles qui terminent les feuilles puissent s’accrocher toutes seules.
gloriosa superba entretien
© T.Rulkens

Entretien du lis de Malabar

La culture et l’entretien de Gloriosa superba sont délicats car cette tubéreuse grimpante est tout autant sensible à la sécheresse de l’air qu’à l’excès d’humidité au niveau de ses racines.

Arrosage : Arrosez très régulièrement dès que les températures atteignent 18°C. La terre doit rester fraîche, mais pas trop non plus pour ne pas favoriser de pourriture du rhizome à cause d’un excès d’humidité. Arrêtez les arrosages fin septembre pour laisser les tubercules entrer dans leur période de repos automnal.

Fertilisation : Effectuez 1 ou 2 apports d’engrais liquide par mois de mai à début septembre. Vous pouvez utiliser un engrais pour plantes vertes à diluer dans l’eau d’arrosage.

Conservation du bulbe l’hiver : En octobre et novembre, coupez les fleurs fanées mais laissez le feuillage sécher complètement avant de nettoyer la touffe. Si votre Gloriosa est cultivé en extérieur dans une région où il gèle occasionnellement, déterrez le bulbe pour le stocker au sec, dans une caisse remplie de sable ou de sciure de bois, température de 10 à 15°C.

En région froide, si vous cultivez votre lis glorieux en pot, conservez-le à l’abri du gel, sous serre ou dans une véranda froide maintenue à plus de 5°C.

Ventilation : Pour éviter les risques de pourriture des fleurs, du feuillage et des racines, aérez très régulièrement la serre ou la véranda l’été.

Multiplication de Gloriosa superba

Le Lis glorieux Gloriosa superba se multiplie au printemps, par semis ou par division des tubercules comportant un bourgeon.

gloriosa superba citrina
© T.Rulkens

Variétés de lis de Malabar

Il n’existe qu’une seule espèce de Lis glorieux mais plusieurs variétés dont la plus cultivée est Rothschildiana: spectaculaire avec ses pétales rouge vif.

Gloriosa superba simplex: ses tiges sont plus courtes que Rothschildiana, avec des pétales plus oranges que rouges.

Gloriosa superba  Citrina : aux fleurs jaune citron.

Le saviez-vous ?

  •  Les fleurs de Gloriosa superba ressemblent à celles du lis. Cette plante grimpante porte d’ailleurs le nom de Lis de Malabar et, selon les classifications, elle figure dans la famille des Liliacées ou dans celle des Colchicacées.
  •  Car comme les colchiques, le bulbe et les tiges sont toxiques en cas d’ingestion car elles contiennent de la colchicine.
  • Gloriosa superba est une plante offrant de très belles fleurs en bouquets. Coupez-en quelques-unes vivement colorées: elles tiennent facilement quelques jours.
Sur le même thème:

Plumbago du Cap: une grimpante pour jardin ensoleillé
Comment conserver un Dipladenia l’hiver ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page