Plantes aromatiques

5 plantes aromatiques pour délimiter son potager

Une bordure de plantes aromatiques aide à délimiter les différents espaces du jardin potager. Elle peut longer les chemins d’accès, l’entourer en entier ou seulement des carrés et des zones de surface plus petite.

Les bordures de plantes sont pratiques et esthétiques

Également écologiques et durables, ces bordures entourant plusieurs espaces distincts du potager facilitent la rotation des cultures.

Elles prennent essentiellement appui sur les plantes aromatiques car ces dernières se marient naturellement bien avec les plantes potagères du jardin jusque dans l’assiette.

Voici les principales plantes pouvant être installées en bordure de votre potager. Toutes ont la particularité d’être comestibles.

Le thym : fragile mais si parfumé !

Vivace et rustique en sol drainé, le thym ne dépasse pas une trentaine de centimètres de haut, ce qui le rend idéal pour border des potagers en carré. Ses petites feuilles persistantes vert foncé au-dessus, grises sur le dessous, dégagent une puissante odeur au soleil en plein été, ou quand on passe la main.

Du fait de sa faible hauteur, il convient aussi parfaitement pour former une bordure basse autour d’un petit potager. Pour planter du thym, achetez des plants en godet. Installez-les impérativement en sol bien drainé, sinon ils ne passeront pas le premier hiver.

Pour les faire durer 4 à 5 ans, l’astuce au moment de la plantation est de creuser une tranchée assez large et profonde (15 cm en tous sens) et de déposer au fond un lit de gravier ou de cailloux. Recouvrez d’un peu de terre et plantez les jeunes thyms à 10 ou 15 cm de distance.

En plein été, n’hésitez pas à couper quelques rameaux et à les faire sécher pour une utilisation en cuisine.

La ciboulette : comestible tout entière !

La ciboulette forme de belles touffes de feuilles vertes et pointues. En mai ou juin, de nombreuses et belles petites fleurs roses en pompons les surmontent. Pas besoin de tailler, même si cette bordure est au final moins ordonnée que les autres.

Le gros défaut de la ciboulette, c’est que ses feuilles sèchent et disparaissent dès les premiers froids avant de revenir au printemps. Elle forme donc une bordure visible seulement une partie de l’année.

Il faut planter de la ciboulette à partir de plants en godets, en les espaçant tous les 10 à 15 cm. Pour un mariage réussi et gourmand, vous pouvez alterner un plant de ciboulette avec un fraisier ! Apportez alors régulièrement de la matière organique au pied pour obtenir de belles récoltes de fraises. Retirez aussi régulièrement les mauvaises herbes.

En cuisine, toutes les parties de la ciboulette sont comestibles : feuilles et fleurs. Coupez-les aux ciseaux et utilisez-les en frais pour parfumer vos salades, soupes, omelettes…

delimiter son jardin potager
© S.Barker

L’hysope : pour les pollinisateurs

L’hysope officinale (Hysope officinale) est peut-être la moins connue des plantes aromatiques de cette sélection. Elle a pourtant toute sa place au potager car ses fleurs sont décoratives et surtout mellifères. Elles attirent donc les abeilles en été et en automne.

On obtient donc une bordure du potager fleurie, avec un panachage possible de couleurs (violet, rose et blanc) pour dynamiser l’ensemble.

Son odeur repousse la piéride du chou et ses feuilles, fraîches ou séchées, facilitent la digestion. Vous pouvez aussi utiliser ses fleurs pour décorer vos plats salés ou les salades.

Plantez-la en terre légère, bien drainée, voire un peu sèche et au soleil. Si votre terre est calcaire, c’est une chance à saisir car cette plante aromatique est l’une des rares qui s’accommodent de ces conditions. En sol lourd, mélangez du gravier, un peu de compost et de feuilles mortes à la terre d’origine.

La santoline : des senteurs de garrigues

La santoline petit cyprès peut aussi agréablement délimiter l’espace du potager. Ses fleurs en pompon d’un jaune lumineux surmontent en été un large coussin gris de petites feuilles aromatiques.

Ce feuillage est persistant et les coussins s’étendent rapidement, à condition que le sol soit léger et bien drainé, voire même un peu pauvre et sec.

Installez cette bordure dans une zone profitant d’un plein soleil. Vous ferez bénéficier qui plus est les cultures de légumes de l’action insectifuge des feuilles de santoline !

L’Hélichrysum : pour des effluves épicés

L’hélichrysum d’Italie (Helichrysum italicum) est aussi appelée plante curry en référence à l’odeur puissante que dégagent ses feuilles en pleine chaleur au début de l’été. Mais cette plante aromatique, par ses dimensions moyennes (comptez 60 cm environ en tous sens), trouve aussi sa place en bordure du potager.

Ses feuilles sont persistantes mais plus ternes avec le froid l’hiver. Optez pour une mise en place de votre bordure dans un endroit chaud et sec du potager, en plein soleil, dans une terre très bien drainée et calcaire de préférence. Il faut prévoir d’espacer suffisamment les pieds pour qu’ils puissent s’étaler et offrir un contour doux au potager.

Autre aspect intéressant de la plante curry : ses fleurs jaunes mellifères attirent en été de nombreux insectes alors que l’odeur forte de son feuillage tend à en repousser d’autres, nuisibles, comme les aleurodes.

Sur le même thème:

Plante aromatique utilisée comme condiment: la liste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page