Accueil » En cuisine » Confiture de Groseilles et framboises

Confiture de Groseilles et framboises

Confiture de Groseilles et framboises
Partagez votre avis sur cet article !

Les récoltes de framboises battent leur plein en ce moment, pour la gourmandise des grands et des petits ! De belles baies, bien charnues et parfumées à souhait ! Une première production avant celle, plus abondante encore, d’août et septembre, pour les variétés remontantes.

En attendant, et comme il n’est pas raisonnable de manger toute cette quantité de petits fruits, j’en profite pour refaire des réserves ! Quelques framboises nature, tout juste cueillies, d’autres en dessert avec un peu fromage blanc et du sucre, et il m’en reste encore de quoi faire deux-trois pots d’une délicieuse confiture maison, en association avec quelques groseilles par exemple ! Allez, vite, la recette…

La confiture groseilles-framboises.

J’utilise ici des groseilles à maquereaux qui délivrent une subtile note acidulée et un délicieux parfum de grenadine.  J’y ajoute généreusement des framboises pour colorer la mixture et j’obtiens un régal de confiture ! Succès garanti auprès des enfants !

Ingrédients (pour deux pots)

100 g de groseilles à maquereaux

500 g de framboises

450 g de sucre à confiture

1 citron

groseilles à maquereauxJe lave et j’équeute les groseilles. Je nettoie les framboises en éliminant celles qui sont abîmées et en vérifiant avec soin qu’elles ne comportent plus « d’habitants » (comprenez fourmis, vers,…). Je mets ensuite tous ces fruits dans une bassine à confiture en cuivre en alternant une couche de fruits et une de sucre. J’ajoute le jus d’un citron pressé. Je couvre la bassine d’un couvercle et la dépose dans le réfrigérateur pour une macération de 12h.

Ce temps passé, je porte la préparation sur feu vif et laisse cuire 2/3 minutes à pleine puissance. Je baisse ensuite le feu et laisse mijoter 12 à 15 minutes en remuant de temps à autre tout en écumant régulièrement. La confiture est prête lorsqu’une goutte posée sur une assiette froide ne s’étale pas.

Je verse enfin la confiture bouillante dans les pots, visse les couvercles et je retourne les récipients pour faire le vide. Je laisse refroidir avant de retourner et d’étiqueter. Je range enfin mes petites confitures dans un endroit sec et frais, à l’abri de la lumière. Elles s’y conserveront ainsi plusieurs mois sans problème.

Le petit-déjeuner demain matin sera savoureux !

Vous avez aimé cette recette ? Partagez-la avec vos amis en utilisant les boutons de réseaux sociaux ci-dessous !

A propos de Bruno Nunez

Je m'appelle Bruno, je vis du côté de Pau et je suis celui qui partage depuis début 2013 à travers ces pages ma passion pour les plantes et l'univers du jardin. Des anecdotes, des histoires, des expériences, des portraits de plantes...bref, un peu de tout, autant du côté du potager que de l'ornement...Et bien sûr, du bio, rien que du bio !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.