Plantes grimpantes fleuries

Comment se débarrasser d’un lierre envahissant ?

Couvre-sol précieux pour sol ombragé, liane persistante performante pour habiller rapidement une vilaine façade, refuge et restaurant généreux pour de nombreux auxiliaires du jardinier… Malgré ses nombreux atouts, la vigueur et l’exubérance du lierre sont souvent pointées du doigt. En effet, s’il n’est pas dompté (c’est-à-dire taillé régulièrement), le lierre que l’on a installé à un endroit (ou le lierre du voisin) va très vite se ressemer, se marcotter ou s’échapper pour s’agripper à un mur, se hisser sur un arbre ou coloniser le dessous de la haie. Sachant que les tiges peuvent dépasser dix mètres de long, qu’il pousse au soleil comme à l’ombre et qu’il résiste très bien aux maladies et aux ravageurs, il peut donc vite devenir envahissant.

Comment se débarrasser du lierre naturellement ?

La technique la plus naturelle pour se débarrasser du lierre consiste à le couper et à l’enlever.

  • Pour cela, commencez par arroser toutes les lianes avec un tuyau d’arrosage. Ainsi ramollis par l’eau, il sera plus facile de décrocher les racines-crampons de leur support.
  • Ensuite, coupez la liane principale à la base, à ras du sol. Suivant l’épaisseur de la liane, utilisez un sécateur, un ébrancheur ou une hache. Si le « tronc » est gros et long, coupez-le à plusieurs endroits.
  • Repérez le haut des tiges secondaires et tirez dessus pour les détacher, doucement pour ne pas endommager le support. Terminez le décrochage par un petit coup de brosse pour enlever les crampons restants.

Attention : le lierre est un refuge pour de nombreux insectes. Il convient de procéder, muni d’une paire de gants.

comment faire crever du lierre
Le lierre permet de cacher ce vilain mur, mais ses racines et troncs puissants le mettent aussi en danger. © DepositPhotos

Comment éviter que le lierre repousse ?

Une fois la partie aérienne enlevée, il faut extraire la partie souterraine : les vraies racines. Si vous les laissez en terre, le lierre repartira à l’assaut de son support.

Creusez à la pioche ou à la fourche-bêche et retirez toutes les racines que vous trouverez.

Suivant l’âge du lierre, vous aurez besoin de creuser plus ou moins profondément (de quelques centimètres pour un jeune lierre sur sol humide, à 60 cm (ou plus) pour un vieux lierre sur un sol sec).

Conseil : Sous une haie, retirez absolument toutes les tiges car le lierre se bouture très facilement au contact de la terre à partir de fragments oubliés.

Quel produit pour tuer le lierre ?

Le recours aux désherbants naturels pour détruire le lierre est possible, moins fatigant, mais il apporte son lot d’inconvénients :

  • Le vinaigre blanc : pulvérisé sur les feuilles, il les fragilise et les rend sensibles aux rayons UV. Son action sur les racines est, quant à elle, limitée. À petites doses, on peut l’employer pur. Mais en grande quantité, il convient de le diluer avec de l’eau (50 %) et un peu de savon liquide afin d’éviter l’acidification du sol et de destruction des micro-organismes.
  • Le sel : il intoxique et déshydrate les plantes. La méthode la plus efficace consiste à recouvrir les racines avec plusieurs kilos de gros sel. Avec des utilisations répétées, vous arriverez à bout du lierre, mais à quel prix ? Les micro-organismes de votre sol seront morts, la qualité de votre sol dégradée, la nappe phréatique polluée, etc.
  • Le recours aux désherbants chimiques est interdit. Toutefois, des produits comme l’eau de javel ou l’acide chlorhydrique sont parfois détournés de leurs fonctions initiales (l’entretien de la maison) pour être employés comme désherbants. Si le lierre n’a aucune chance contre ces produits, il n’en reste pas moins que leur action puissante, toxique pour les animaux, très polluante pour le sol et les nappes phréatiques est une catastrophe pour l’environnement.

À savoir : L’acide chlorhydrique ne peut être vendu qu’à des professionnels. Les particuliers ont seulement accès à des produits à base d’acide chlorhydrique.

Brûler le lierre est-il efficace ?

Brûler le lierre permet d’éliminer les parties aériennes, mais pas les racines qui s’enfoncent profondément dans le sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page