Potager du débutant

Comment protéger son potager de la canicule ?

Avec des étés de plus en plus chauds, brûlants et secs, le potager souffre. Les périodes de très fortes chaleurs et de canicule ont les mêmes conséquences que les étés trop pluvieux et frais : les récoltes sont faibles, les plantes végètent. Mais en suivant nos conseils, il devient facile de protéger son potager de la canicule.

Les effets de la canicule au potager

Lorsque les températures sont caniculaires, qu’elles dépassent 30°C jour et nuit, et parfois jusqu’à plus de 40°C pendant plusieurs jours d’affilée, un arrosage en goutte-à goutte comme ceux que propose le site bricoprive est indispensable. Il permet de maintenir la terre humide au pied des légumes mais parfois, cela ne suffit pas. Dans ce cas, les feuilles des plantes se dessèchent rapidement, elles sont brûlées par le soleil.

Or, de nombreux légumes ont besoin de fraîcheur et d’ombre pour produire. Quand il fait trop chaud et sec, les plantes subissent en effet un stress qui réveille en elles un instinct de survie : elles se mettent à produire très vite leurs graines afin de se ressemer avant de mourir. Ainsi, avec un temps caniculaire sec :

  • Les navets deviennent amers et durs ;
  • Les radis sont piquants et se creusent ;
  • Les salades montent à graines très rapidement, leurs feuilles deviennent dures et ne sont plus consommables ;
  • Les betteraves durcissent aussi et montent à graines, comme les blettes ;
  • Les semis et les repiquages d’épinard, de mâche, de cresson de jardin, de carottes, mais aussi des plantes aromatiques comme le cerfeuil, le persil, la coriandre, la menthe ou encore la ciboulette ne prennent pas ou sèchent sur place malgré des arrosages fréquents.

Comment protéger son potager de la canicule ?

Il est autant important de protéger son potager du soleil et de la canicule en été que d’un grand froid en hiver. Quelques astuces simples permettent de garder ses plantes au frais quand le thermomètre s’affole.

Organiser son potager en tenant compte de la canicule

Au printemps, au moment de planter et de semer tous vos légumes, prenez le temps de dessiner un plan de votre potager afin de déterminer les meilleurs emplacements pour vos légumes.

Ainsi, vous installerez les plantes les plus sensibles au soleil et à la chaleur (salades, betterave, blette, épinard) à un endroit où elles pourront être à l’ombre pendant les heures les plus chaudes de la journée : entre 11h et 17h.

comment protéger mon potager du soleil
Ces pieds doux produisent des épis de maïs doux et servent aussi à protéger mon potager du soleil © Jardipartage

Comment faire de l’ombre au potager ?

Pour faire de l’ombre sur les semis que vous venez de réaliser ou sur les jeunes plants que vous avez repiqués, il faut être inventif. Vous pouvez récupérer et utiliser des filets plastiques à mailles fines , de la toile de jute, de vieux paillassons, des parasols de plage inutilisés, des cartons ou même des cagettes à légumes que vous fixez à l’envers sur des bâtons.

Une autre manière agréable de faire de l’ombre au potager est d’installer en bordure ou entre les rangs de légumes, des plantes hautes et résistantes à la chaleur comme le maïs, les tournesols, des dahlias ou des Cosmos. En plus de vous offrir des fleurs à couper, ces plantes vivaces font de l’ombre et protègent naturellement du soleil les semis, les jeunes plants et les légumes plus bas situés à côté.

Maintenir le sol frais en arrosant avec des oyas

Les oyas sont des réserves d’eau en terre cuite que l’on enterre directement au pied des plantes avant ou en début de culture. L’eau qu’elles contiennent se diffuse progressivement dans la terre à travers leurs parois poreuses vers les racines des légumes installés autour.

oyas pour protéger mon potager du soleil
L’arrosage avec des oyas est l’un des moyens efficaces pour protéger son potager du soleil © Jardipartage

L’utilisation des oyas permet :

  • D’arroser moins, donc de faire des économies d’eau importantes
  • De maintenir la terre toujours fraîche, même lors des fortes chaleurs estivales
  • D’arroser en douceur vos légumes car ils ne puisent que la quantité d’eau dont ils ont besoin pour bien se développer.
  • De ne pas mouiller le feuillage lors des arrosages, limitant les risques de maladies.

Couvrir le sol avec un paillage

En complément de l’arrosage avec des ollas, dès le début de la culture de vos légumes, il ne faut pas hésiter à mettre en place un paillage épais à leurs pieds pour les protéger du soleil.

Vous pouvez utiliser :

  • Des matériaux végétaux comme la paille, les tontes sèches d’herbes, des écorces de pin, du broyat de branches, des paillettes de lin, etc
  • Du gravier, des pierres ou des morceaux de tuiles : choisissez-les alors d’une couleur claire afin que les rayons du soleil se réverbèrent.

Le paillage présente de nombreux avantages au potager. Sous un paillage épais :

  • L’air continue de circuler, ce qui profite aux micro-organismes du sol et aux racines des plantes
  • La montée en température de la terre est contenue : votre sol reste humide plus longtemps quand vous arrosez, il ne se dessèche jamais complètement.
  • La terre reste toujours souple et facile à travailler, les croûtes ne se forment pas.
  • Les herbes indésirables sont étouffées.

 Biner pour casser les croûtes de terre

Si vous ne paillez pas vos légumes au potager et que vous n’utilisez pas d’oyas, les rayons du soleil assèchent la terre en surface, créant une croûte aussi dure qu’étanche à l’eau et à l’air.  Vos arrosages peuvent alors être inefficaces, les plantes souffrent.

Dans ce cas, il faut régulièrement utiliser un binette afin de casser la croûte : vous favorisez ainsi de nouveau la respiration des racines et l’eau d’arrosage parvient à pénétrer en profondeur.

Même lorsque vous étalez un paillage, prenez le temps d’enlever de temps en temps cette couverture afin de passer la griffe pour aérer le sol. Remettez ensuite le paillage en place.

2 commentaires

  1. Bonjour
    Le paillage à la paille est très efficace mais le problème ce sont les limaces qui y pullulent . Avez vous une solution efficace rt propre pour le potager ?

    1. Bonjour,

      Oui, les limaces aiment se cacher dans le paillage : elles y sont au frais. Vous avez un dossier limaces à votre disposition sur jardipartage avec plein de trucs et astuces naturelles pour s’en débarrasser ou les limiter. Utilisez le moteur de recherche su site pour le trouver.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page