Piscine creusée

Comment installer une piscine hors sol ?

La belle saison approche, il est l’heure de réfléchir à l’installation d’une piscine. Conscient que votre espace vert a besoin d’être aménagé, vous décidez d’acheter une piscine hors sol. Moins complexe qu’une version enterrée, facile à installer, robuste et abordable, ce bassin a clairement tout pour plaire. Il faut toutefois être vigilant par rapport à la mise en place, car elle peut rapidement devenir cauchemardesque.

Trouver le meilleur emplacement pour votre piscine hors sol

Installer un chauffage de piscine, comme une pompe à chaleur, n’est pas obligatoire pour augmenter la température de l’eau. Si vous habitez dans la moitié Sud de la France, une exposition plein Sud sera parfaite pour profiter de votre bassin dès le printemps.

  • L’emplacement doit être très bien ensoleillé tout au long de la journée, surtout entre midi et 16 heures.
  • Privilégiez un lieu stable éloigné de toutes les zones dangereuses, n’installez pas par exemple votre piscine à côté de la balançoire.
  • Le sol doit être le plus plat possible: il faut donc parfois envisager quelques travaux de terrassement pour cette installation, la mise en place sera ensuite plus simple.
  • Éloignez-la si possible des voisins, cela évite d’avoir des remarques négatives à cause des nuisances sonores (enfants, pompes, filtration, aspirateur…).
  • Quel support pour votre piscine hors sol ? Compte-tenu du poids de votre piscine, évitez de l’installer sur votre terrasse en bois montée sur des plots ou à proximité d’un mur. En fonction de ses dimensions et du volume d’eau, vous pouvez poser votre piscine hors sol sur un support de sable de rivière ou de plage compacté, ou sur une dalle béton de 15 cm d’épaisseur.
sur quoi poser une piscine hors sol
Ne posez pas votre piscine hors sol directement sur la terre ou la pelouse. Il faut préparer le terrain avant. © DepositPhotos

Choisissez la piscine hors sol qui vous accompagnera !

Il y a quelques années, le marché était dominé par les piscines autoportantes et les versions enterrées. Le choix est désormais beaucoup plus vaste et la fourchette des prix est très grande.

  • La piscine auto-portante est idéale pour aménager temporairement son extérieur : toute la famille pourra s’y amuser le temps d’un été.
  • La version tubulaire représente la meilleure alternative, vous pourrez la conserver tout au long de l’année si l’hivernage est bien respecté.
  • Le modèle de piscine hors sol en bois est luxueux : ce petit bassin est un peu plus complexe à installer car il est recommandé de faire une dalle béton sous votre piscine afin d’éviter les « éventrations ».

En fonction de votre budget, de l’emplacement et de la superficie disponibles, nous vous conseillons de choisir la piscine hors sol tubulaire. Elle est pratique, fiable et les fabricants proposent désormais des modèles design qui embellissent votre espace vert. Ronde, ovale, rectangulaire ou carrée, toutes les formes sont proposées.

Comment préparer le terrain pour installer une piscine hors sol ?

Vous avez trouvé l’emplacement idéal pour votre piscine ? Vous êtes donc prêt à préparer le terrain. Cette étape est vraiment très importante.

En effet, si vous ne respectez pas les étapes qui suivent, votre piscine aura tendance à pencher, cela abîmera sa structure à la longue, en particulier sur les modèles dont les parois sont en plastique ou en PVC. Elles auront tendance à se tordre sous le poids de l’eau. Voici les différentes étapes d’une installation sur sable :

  1. Enlevez l’herbe et la terre sur 10 centimètres pour avoir une surface très lisse et dépourvue de cailloux.
  2. Etalez et nivelez une épaisseur de 10 cm de sable afin de bien aplanir la zone. L’idéal est d’utiliser du sable jaune et fin, le même que pour les jeux des enfants.
  3. Utilisez un rouleau ou un compacteur de chantier pour que le sable soit bien tassé, corrigez aussi les bosses en utilisant un niveau à bulle ou laser .
  4. Nous vous conseillons d’installer des caillebotis en bois en-dessous et tout autour de votre piscine hors sol, surtout avec les modèles tubulaires. Les pieds ont besoin de stabilité, vous n’aurez donc pas de problèmes même avec un usage intensif.
  5. Lorsque le sol est parfaitement droit et stable, étalez un feutre géotextile imputrescible, une bâche en plastique ou des dalles de stabilisation en mousse prévues pour la piscine afin d’obtenir un revêtement plus mou et agréable sous les pieds. Cela permet aussi que le bois des caillebottis n’abîme pas le fond du liner.
  6. Suivez ensuite la notice pour assembler votre piscine.

 Pour une piscine autoportante : il suffit de gonfler le boudin, de bien la déplier et de la remplir en ajustant le fond pour éviter les plis.

installation piscine hors sol intex
L’installation d’une piscine hors sol ronde permet de se rafraîchir en famille© DepositPhotos

Pour une piscine tubulaire : Commencez par assembler le tour et utilisez ensuite les pieds pour la redresser. Vous corrigerez aussi les plis du liner au fond lorsque vous aurez 10 centimètres d’eau. La force de l’eau est ensuite suffisante pour supprimer tous les plis désagréables. Lorsque vous aurez un bassin rempli à moitié, vérifiez avec un niveau à bulle que votre piscine est bien droite. Si ce n’est pas le cas, utilisez des cales en béton ou en bois sous les pieds pour avoir un bassin stable.

Ne remplissez jamais votre piscine jusqu’en haut, les fabricants ont tendance à indiquer un niveau d’eau à ne pas dépasser.

Vous êtes désormais prêt à utiliser votre piscine hors sol tout au long de l’été.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page