coloquintes | Jardipartage

Coloquintes décoratives : Comment les réussir ?

Les coloquintes sont des plantes de la famille des courges. Elles produisent des fruits amusants présentant une grande diversité de formes et de couleurs. Faciles à cultiver au plein soleil, les coloquintes sont surtout cultivées pour leur aspect décoratif car elles ne sont pas comestibles.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Citrullus colocynthis
Nom courant : coloquinte
Famille : Cucurbitacées
Origine : Amérique du Sud. Les coloquintes furent introduites en Europe vers la fin du 16ème siècle.
Hauteur :  Les tiges grimpantes ou coureuses peuvent s’étirer sur plus de 2 m.

Feuillage : Les coloquintes présentent de longues tiges couvertes de poils portant des feuilles très découpées, ressemblant à celles des courges mais plus petites.
Fleurs :  Les fleurs jaunes des coloquintes sont très discrètes. Elles donnent des fruits aux formes et aux couleurs très variées, mais à la peau dure avec peu de chair à l’intérieur. La plupart des coloquintes sont purement décoratives. Celles comestibles appartiennent à la famille de la gourde ou calebasse (Lagenaria).

Exposition : Au plein soleil, dans un endroit chaud.
Sol : Riche, souple et aéré, bien drainé mais restant frais.

que faire avec des coloquintes | Jardipartage
Les coloquintes ont des formes et couleurs très variées elles sont essentiellement utilisées pour faire des compositions décoratives © FPanassac

Où planter des coloquintes ?

Les coloquintes ont besoin de beaucoup de soleil et de chaleur pour pousser. En dessous de 12°C, leur croissance s’arrête en effet momentanément. Afin de réussir leur culture, il faut donc choisir un emplacement au plein soleil, si possible le plus chaud du potager.

Les tiges coureuses ou grimpantes des coloquintes sont idéales comme couvre-sol, par exemple pour couvrir un talus orienté plein Sud, ou pour décorer un treillage, un grillage ou une pergola bien exposés.

Comment semer les coloquintes ?

Le semis des coloquintes peut être effectué en godet dès le mois d’avril ou directement en pleine terre quelques semaines plus tard, en mai, comme pour les courges.

Semis des coloquintes en godet

Vers la mi-avril, semez au chaud 1 ou 2 graines par godet. L’idéal est d’utiliser des godets de tourbe qui se décomposeront rapidement lorsque vous repiquerez les plants en terre environ 3 semaines à un mois plus tard. Cela évite en effet de ralentir la croissance de la plante au moment de sa plantation.

  • Conservez les godets dans un endroit chaud et lumineux : dans une serre, une véranda ou sur le rebord intérieur d’une fenêtre lumineuse.
  • Arrosez régulièrement afin de maintenir le terreau frais, mais sans excès pour ne pas faire pourrir les graines.
  • La germination demande généralement moins d’une semaine. Une fois que vos plants disposent de 2 ou 3 feuilles, après 15 jours, gardez uniquement le plus beau du godet, supprimez l’autre.
  • Vous pourrez ensuite les replanter en pleine terre à la mi-mai.

Semis des coloquintes en pleine terre

Effectuez votre semis entre la fin du mois d’avril et la mi-mai, une fois que la terre s’est bien réchauffée.

  • Semez 2 ou 3 graines de coloquintes en poquets dans des trous remplis de compost et espacés de 1 à 2 m.
  • Après la levée, conservez uniquement le plus beau plant.
coloquintes décoratives | Jardipartage
Coloquintes cuillère bicolores et décoratives

Entretien des coloquintes

Arrosage : Les coloquintes apprécient un sol restant frais, mais sans excès d’eau. Au cours de toute la période de végétation et pendant la formation des fruits, il faut donc arroser régulièrement, en évitant de mouiller le feuillage afin de prévenir l’apparition d’oïdium. Diminuez les apports d’eau quand les coloquintes commencent à mûrir.

Engrais : Les coloquintes sont gourmandes. Avant leur culture, enrichissez la terre en apportant en grande quantité du compost bien décomposé. Evitez les apports de matières azotées comme les tontes de gazon car elles réduisent la durée de conservation des coloquintes.

Paillage : Etalez idéalement une couche de paille autour des pieds et sous les tiges des coloquintes afin de limiter l’apparition de mauvaises herbes et pour garder le sol frais plus longtemps.

Maladies : Par temps chaud et pluvieux, les feuilles des coloquintes peuvent se couvrir de taches grisâtres : il s’agit d’un champignon ravageur des cucurbitacées: l’oïdium. En prévention d’une période de pluies, faites un traitement au soufre mouillable.

Attaques de limaces : Les limaces et les escargots déciment les jeunes plants des courges et des coloquintes. Les 15 premiers jours après le repiquage en pleine terre, protégez-les sous une cloche : les plants seront à l’abri des limaces et profiteront d’un surplus de chaleur pour bien démarrer leur croissance !

Quand récolter les coloquintes ?

La récolte des coloquintes s’étale de la fin du mois d’août jusqu’aux premières gelées, en novembre ou décembre, car sur un même pied, tous les fruits ne parviennent pas à maturité en même temps.

Pour savoir quand les récolter, pressez la peau avec les doigts. L’écorce doit être dure, le passage de l’ongle ne la marque plus et le doigt ne s’y enfonce plus.

Coupez la tige la plus longue possible et manipulez les coloquintes avec précaution, sans les blesser.

Vous pouvez ensuite les mettre à sécher dans des cagettes. Conservez-les dans un endroit frais, sec et aéré.

Que faire avec des coloquintes ?

Les coloquintes sont décoratives. Vous pouvez les utiliser pour réaliser des compositions dans des corbeilles : évitez simplement de trop les empiler.

Il faut penser à tourner les fruits de temps en temps et surveiller régulièrement pour éliminer les coloquintes qui commencent à pourrir.

Les coloquintes qui auront résisté jusqu’au mois de février sans pourrir se conserveront jusqu’à l’automne suivant !

variété de coloquinte | Jardipartage
Grande variété de mini coloquintes dans un panier © JWeber

Variétés de coloquintes à cultiver

Les différentes variétés de coloquintes se distinguent par leurs formes et leurs couleurs. Les sachets de graines commercialisés comportent souvent un mélange de variétés. Voici un aperçu des coloquintes les plus originales :

La coloquinte Griffes du diable : est blanche, bicolore ou rayée. Elle présente une forme de soucoupe volante qui rappelle le pâtisson, avec des excroissances plus marquées.  Cette variété étrange est aussi commercialisée sous les noms de Couronne d’épines ou encore Dix commandements.

La coloquinte Cuillère : est l’une des plus courantes. Elle produit des fruits allongés bicolores présentant une base verte et ronde surmontée d’un col jaune plus ou moins recourbé.

Les coloquintes galeuses : Leurs fruits très décoratifs présentent de nombreuses verrues. Les variétés galleuses sont nombreuses : Orange warted, Mayo Warty Bule, Indian Mix, etc.

De nombreuses autres coloquintes : ont des formes rondes ou en poire, de différentes couleurs.

author avatar
Bruno Nunez
Jardinier près de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les plantes et le jardin à travers des conseils de jardinage, des astuces, des expériences, des portraits...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, avec une bonne dose de bon sens !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut