campanule des murs | Jardipartage

Campanule des murs : Une abondance de fleurs sans aucun entretien

La campanule des murs, Campanula, est très appréciée pour sa floraison violacée généreuse. On la retrouve très souvent sur les murets ou dans les rocailles qu’elle embellit du début du printemps jusqu’à la fin de l’été.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Campanula portenschlagiana ou muralis
Nom courant : Campanule des murs
Famille : Campanulacées
Type : Vivace
Origine : Croatie et Serbie
Hauteur X étalement : Plante tapissante de 10 à 15 cm de hauteur
Croissance : Rapide

Feuillage : Persistant, feuilles vertes dentées d’environ 3 cm
Floraison : D’avril à octobre. Petites fleurs étoilé dans un coloris bleu violet

Exposition : Soleil, mi-ombre
Sol : Léger, sec et bien drainé, idéale en bordures et rocailles
Rusticité : Résiste au gel jusqu’à – 20 °C

où planter la campanule des murs | Jardipartage
Il est possible de planter la campanule des murs directement dans un trou dun muret à condition de prévoir un peu de terre © haraldmuc

La campanule des murailles est une plante vivace très facile à cultiver ! Élégant comme mousse couvre-sol, elle supporte les chaleurs comme les gelées et se satisfait d’un peu de terre pauvre. La croissance est rapide et la multiplication aisée. De quoi l’installer dans tout le jardin et associer ses jolies clochettes colorées avec d’autres nuances florales. Justement, nous vous apportons ici quelques précisions sur sa culture.

Où planter la campanule des murs ?

La campanule des murs est une plante particulièrement rustique qui pousse très bien dans les fissures de rochers en montagne. De fait, elle évoluera sans problème dans les jardins au nord comme au sud à condition de ne pas stagner dans l’humidité. Offrez-lui donc un emplacement ensoleillé ou partiellement ombragé avec un sol meuble bien drainé. Si la campanule des murets est petite, vous pourrez également embellir le jardin avec des grandes campanules !

Quand planter la campanule des murs ?

La campanule peut être plantée au printemps ou à l’automne.

Plantation au printemps : Attendez que les gelées tardives soient passées et que le sol se réchauffe légèrement afin que la plante puisse s’enraciner correctement avant l’arrivée de l’été.

Plantation en automne : Les températures plus fraîches permettront à votre campanule de s’établir avant l’hiver. Assurez-vous en revanche de planter au moins 6 à 8 semaines avant l’arrivée des gelées.

Comment planter votre campanule au jardin ?

Après avoir sélectionné l’endroit idéal pour votre campanule des murs, creusez un trou légèrement plus grand que la taille de la motte afin que ce dernier puisse accueillir les racines sans qu’elles soient pliées ou tassées.

Si votre sol est argileux avec une tendance à retenir l’eau, améliorez le drainage en ajoutant du sable grossier ou du gravier au sol lors de la préparation du lit de plantation. Vous pouvez également enrichir le substrat en mélangeant du compost bien décomposé ou un engrais équilibré mais ce n’est absolument pas obligatoire pour cette plante facile.

Retirez délicatement la campanule des murs de son pot et placez la motte de la plante dans le trou, la base de la plante doit être au même niveau que le sol.

Remplissez les contours de terre et tassez légèrement afin que la plante soit bien ancrée.

Laissez un espace d’environ 20 à 30 centimètres entre chaque plant de campanule des murs pour permettre une croissance adéquate. Conservez un sol bien humidifié les premières semaines pour aider à l’établissement des racines.

campanule des murailles | Jardipartage
Fleurs de la campanule des murailles © njaj

Comment entretenir la campanule des murs ?

Cette plante fleurie vivace ne nécessite qu’un entretien sommaire et pourra évoluer en toute autonomie en refleurissant chaque année ! Pour lui apporter le meilleur, arrosez un peu la terre lors des fortes chaleurs. L’installation d’un paillis organique autour du plant aidera à conserver l’humidité du sol et à réduire la croissance des mauvaises herbes.

Après la floraison, taillez légèrement la campanule des murs pour encourager une croissance compacte ou plus largement pour empêcher la plante de devenir trop envahissante (profitez-en pour la multiplier !)

La campanule des murs craint-elle le gel ?

La campanule des murs est une plante vivace rustique tolérant des gelées ponctuelles jusqu’à – 20 °C. Cependant, dans les régions où les hivers sont très rigoureux avec des gelées prolongées et des températures extrêmement basses, une protection supplémentaire peut s’avérer bénéfique pour votre campanule des murs.

Vous pouvez prévoir une couche de paillis organique épais autour de la plante au début de l’hiver afin d’isoler les racines. Il est également possible de recourir au voile d’hivernage toutefois retirez le dès que les températures remontent pour laisser respirer la plante.

Comment multiplier la campanule des murets ?

La campanule des murets développe rapidement son réseau de racines en couvrant le sol, créant ainsi de nombreuses ramifications. La division est donc la technique la plus simple et la plus rapide.

Partitionnez délicatement la plante mère afin d’en récupérer une partie avec les racines. Cette opération sera effectuée au printemps ou à l’automne, replantez directement ou vous le souhaitez et veillez à un arrosage régulier.

Cette plante peut également se bouturer à l’étouffée (article en cours de publication pour le lien), classiquement et même directement dans un verre d’eau !

author avatar
Delphine Toulain-Branger
Très créative dès le plus jeune âge, les fleurs ont toujours été pour moi une grande source d’inspiration. Désormais maman, je m’attache à faire découvrir les beautés de la nature à mes enfants, contempler, profiter mais aussi respecter ce fragile équilibre ! Je pratique le jardinage par véritable plaisir et si cela me permet d’avoir un beau jardin, c'est aussi l’occasion de récolter fruits, légumes, aromatiques et fleurs comestibles… J’adore cuisiner, alors passer du potager à l’assiette avec des produits sains et sans passer par la caisse, ça ressemble au bonheur non ? Je ne m’arrête pas là puisque je fabrique également mes produits ménagers et cosmétiques naturels, en utilisant largement les ressources de mon jardin. Voilà comment j’ai acquis une certaine expérience dans le domaine du jardinage. Alors lorsqu’on m’a proposé d’écrire autour de cette thématique, je me suis dit que plus qu’une bonne idée, c’était sans doute une évidence !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut