Accueil » L'automne » C’est quoi un bulbe à fleurs ?
bulbe definition

C’est quoi un bulbe à fleurs ?

C'est quoi un bulbe à fleurs ?
Partagez votre avis sur cet article !

C'est une mauvaise habitude de mettre sous une même étiquette de « bulbe à fleurs »  tout et n’importe quoi, sans distinction aucune entre bulbes, tubercules, rhizomes ou encore cormus. Il faut reconnaître que les jardiniers font souvent fi du classement établi par les botanistes. Peu importe les termes techniques, pourvu que ça pousse bien et beau ! Alors, un bulbe, c’est quoi, au fait ?

Une définition simple

La définition botanique la plus simple d’un bulbe, ce pourrait être celle d’une pousse verticale souterraine composée de feuilles (on parle aussi d’écailles) gorgées de réserves nécessaires à la plante pour croître et fleurir l’année suivante.

Le bulbe d’oignon ou celui de la tulipe sont classiquement pris en modèle pour illustrer le propos.

Bulbe tulipe definition

Les bulbes à fleurs : un fourre-tout

Le jardinage manque parfois cruellement de précision. Le terme de « bulbes à fleurs » désigne ainsi couramment toute plante qui se développe à partir d’un organe souterrain contenant des réserves, peu importe sa nature et sa morphologie en fait.

Le moment est venu de rendre à César ce qui appartient à César. Alors, rendons à la botanique ce qui lui appartient, en l’occurrence sa précision.

Les bulbes vrais sont les seuls qui répondent à la définition des botanistes. Leurs feuilles (écailles) transformées en réserves s’articulent autour d’un bourgeon. Une enveloppe protectrice (la tunique), légère et friable, leur vaut le nom de bulbe tuniqué.  Oignons, tulipes, narcisses,… sont des bulbes vrais ou de vrais bulbes, comme vous voudrez.

Les Cormus (cormes) sont assez proches des bulbes, à la différence que le bourgeon est enveloppé dans des écailles sèches. Crocus, Freesias, glaïeuls, sont des cormus.

bulbes fleurs definition
A gauche, le bulbe vrai de la tulipe.
A droite, 2 Cormus de l'Anémone blanda

Les tubercules sont des tiges souterraines charnues de forme et de taille variables. Ils renferment aussi des réserves. Détachés de la plante-mère, les tubercules peuvent servir à la propager, ce qui entretient la confusion avec les bulbes, eux qui sont libres comme l’air. Le tubercule le plus célèbre, c’est celui de la pomme de terre. Mais beaucoup de plantes à fleurs poussent aussi à partir de tubercules, comme les Dahlias ou encore les Bégonias tubéreux.

Bulbes de printemps, bulbes d’été

Pour ne pas arranger l’histoire, le jardinier utilise un autre classement, basé sur le calendrier et l’observation de son jardin au fil des saisons plus que sur la botanique.

Dans ce classement, se détachent deux grandes familles :

  • Les bulbes à fleurs de printemps fleurissent de février à mai-juin. Les plus précoces sont les perce-neige, suivies de près par les anémones blanda ou encore les crocus. Plus tard, c’est au tour des jacinthes, muscaris, narcisses et tulipes de fleurir. Tous ces  « bulbes à fleurs » se plantent à l’automne (de la fin septembre à novembre), le froid hivernal étant nécessaire pour les « réveiller ».
  • Les bulbes à fleurs d’été ou d’automne fleurissent de juillet aux premières gelées, parfois plus. Lis, Dahlias, Bégonias tubéreux, Glaïeuls, Glaïeuls d'Abyssinie…appartiennent à cette famille. Des fleurs souvent majestueuses, spectaculaires en bouquets que l’on plante de février à mai suivant les régions.

3 points essentiels à vérifier à l’achat

Le calibre

C’est la grosseur du bulbe. Un point capital pour le résultat. Plus le bulbe est gros, plus les réserves accumulées sont importantes et, par ricochets, plus la floraison est belle, et même spectaculaire. Choisissez des tulipes de calibre 12/14 cm et des jacinthes de 17/18 cm.

Sans moisissures

Des moisissures sur les parties extérieures du bulbe n’augurent rien de bon. Les champignons et pourritures sont souvent signes d’un mauvais stockage, par exemple à l’intérieur d’une jardinerie surchauffée ou dans un lieu humide.

Ferme, au toucher

Le bulbe doit enfin être ferme au toucher, bien renflé, signe qu’il est sain, frais et non déshydraté.   

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *