Accueil » L'été » Semer des navets d’hiver
comment semer des navets

Semer des navets d’hiver

Aux mois d’août et septembre, il est encore temps de  semer les derniers navets, ceux qui se récolteront à l’automne (en octobre et novembre) ou en début d’hiver pour une conservation et surtout une consommation ) toute la mauvaise saison.

Comment semer le navet d'hiver ?

Le semis de navet est facile et ne nécessite pas de vrai travail de bêchage. Je me contente pour ma part de tracer de petits sillons de 1 à 2 centimètres de profondeur que j’espace de 20 à 25 centimètres. Préalablement, j’ai bien sûr griffé et ameubli la terre au croc. D’ailleurs, si comme moi, vous êtes plutôt en mode « économie de travail », profitez alors de l’après-culture des pommes de terre. Le sol laissé par ces solanacées est d’une souplesse et d’une finesse incroyables ! Un régal à travailler ! Un simple râteau suffit à aplanir et préparer le semis.

Sur le rang, l’idéal est de semer une graine tous les 3 centimètres pour s’éviter une fastidieuse corvée d’éclaircissage (toujours en mode « économie », n’est-ce pas ?). Le semoir est l’outil idéal. Mais en son absence, les graines minuscules rendent l’opération beaucoup plus délicate, surtout quand la nature nous a offert de gros doigts ! Un bon arrosage à  la pomme ou  au jet fin pour terminer et je veille à la conserver fraîche jusqu’à la levée.

La levée intervient rapidement, sous une semaine généralement.

abriter les semis du soleilAprès la levée, je protège les plantules du soleil brûlant au moyen de cagettes renversées. Le sol se dessèche ainsi moins vite et les petits navets disposent d’une ombre salvatrice. Ils craignent ainsi moins la canicule. Suivant la configuration de votre potager, vous pouvez aussi les semer en association avec des plantes hautes ( maïs, haricots, tomates…) qui les abriteront du soleil.

Rapidement après la levée, j’interviens pour éclaircir les rangs. Je ne conserve alors pas plus de 10 plants au mètre. Les navets ont ainsi toute la place de s’exprimer ! Ronds ou longs, chacun peut grossir à son rythme ! Et si vous le faites tardivement, ne jetez pas les résidus de l’éclaircissage. Les petits navets ( comme les carottes au même stade) sont tendres et excellents en potage !

Des variétés de navets à semer en août.

Les navets longs ou demi-long de Croissy forment de longues racines blanches et pointues. C’est une variété productive.

« Des vertus marteau » à la racine cylindrique et à la chair blanche, se révèle tendre et sucré sous la dent. La contrepartie est que cette variété là est plus sensible au froid. Un petit monticule de terre dès les première gelées servira de manteau.

Les raves « d’Auvergne hâtive », rondes, à croissance rapide, se récoltent jeunes à l’automne (idéal dans les régions au froid précoce) alors que la variété « d’Auvergne tardive », à collet violet arrive, comme son nom l’indique, à maturité plus tard.

« Rave du limousin » forme une grosse racine en forme de toupie, à la peau et à  la chair blanches.

Des variétés de navets à semer en septembre :

« Blanc dur d’hiver est une racine conique, demi-longue, dont la chair blanche est très sucrée. Un régal !

La classique variété « De Nancy » est sphérique, bien régulière et s’orne d’un beau collet violet. Elle présente une chair fine et fondante, délicieuse.

« Jaune boule d’or » bien ronde et légèrement sucrée et forcément plus originale, par sa couleur, que ses cousines.

A propos de Bruno Nunez

Jardinier passionné depuis ma plus tendre enfance, je vous livre dans ces pages mes expériences réussies ou mes vrais échecs, des anecdotes, des astuces ou encore des infos pratiques,…

2 Commentaires

  1. Un plaisir de découvrir à mon tour votre blog et la bonne recette de confiture de myrtilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *