Soins aux arbres fruitiers

Soignez vos arbres fruitiers

Quel traitement d'hiver utiliser ?

Il est important de conserver des arbres fruitiers en bonne santé tout au long de leur vie pour obtenir des cueillettes saines et abondantes.

Quand traiter les arbres fruitiers ?

C’est généralement en hiver, quand les dernières feuilles tombent, que les températures extérieures baissent et que les pluies s’invitent au jardin, que l’on effectue un traitement des arbres fruitiers. Souvent à la bouillie bordelaise. Cela permet de tuer les champignons qui autrement passeraient l’hiver nichés dans les bourgeons et dans les moindres recoins de l’écorce.

Est-il vraiment utile de traiter les arbres fruitiers ?

La réponse est assurément oui. Mais pas avec n’importe quel produit. Il est possible d’utiliser d’autres produits plus respectueux de l’environnement que la bouillie bordelaise.

C’est certain que le cuivre contenu dans la bouillie bordelaise est efficace pour lutter contre les champignons, notamment ceux responsables des monilioses. Mais le problème, c’est que lessivé par les pluies, ce même cuivre se retrouve rapidement dans le sol. Et là, son action est dévastatrice puisqu’il tue aussi des champignons utiles. Cela déséquilibre la vie du sol et par conséquent, fragilise les plantes qui y poussent. Il faut arrêter ce cercle vicieux. Comment ? En mettant simplement fin à l’utilisation de la bouillie bordelaise. Mais par quoi la remplacer alors ?

Un grand nettoyage

Pour commencer, retirez et éliminez toutes « les momies » restées accrochées aux branches des arbres et tous les fruits qui jonchent encore le sol. Ces fruits rabougris qui ont pourri sur place sont des réservoirs importants à maladies : la moniliose en particulier.

Ramassez aussi les dernières feuilles tombées au sol pour faire place nette.

Ensuite, on peut laver les arbres nus en utilisant un grand seau d’eau additionnée d’un très bon savon noir (pur, en pâte, ou légèrement liquide – il est alors mélangé à de l’huile d’olive ou de lin suivant le cas) et une brosse à chiendent à poils souples. Frottez partout, sans exagérer pour ne pas abîmer l’écorce.

Inutile de vouloir à tout prix supprimer le lichen et les mousses sur le tronc des vieux arbres : le lichen est signe de pureté de l’air alors que la mousse ne présente aucun danger pour l’arbre.

Un traitement bio pour lutter contre les insectes

Deuxième étape, pour lutter contre les formes hivernantes des insectes sur les arbres fruitiers, fabriquez votre propre traitement d’hiver à partir de savon noir et d’huile blanche. Dosez 150ml d’huile de colza, ajoutez 100ml de savon noir pur puis 250ml d’eau. Pour que cela se mélange bien, faites tiédir à feu doux dans une vieille casserole. On obtient 1/2 litre d’une pâte assez épaisse à diluer dans 7 litres d’eau de pluie.

Pulvérisez abondamment la mixture refroidie sur toute la ramure de l’arbre fruitier. Cette solution grasse enrobe et étouffe les œufs et les larves des insectes qui attendent tranquillement le redoux pour se réveiller.

L’utilisation d’un lait de cendre fabriqué à partir d’eau de pluie et de cendres peut aussi être appliqué au pinceau sur les troncs. Il produit le même effet. Malheureusement, ces deux recettes ne fonctionnent que pour lutter contre les insectes. Pas pour bloquer les attaques de champignons. Pour eux, il faut autre chose.

Un traitement d’hiver pour lutter contre les champignons

Si vous voulez lutter contre les maladies cryptogamiques mais vous passer de la bouillie bordelaise, le traitement d’hiver à appliquer peut être élaboré à base d’huile essentielle de sarriette. La sariette est une plante connue pour ses vertus anti-infectieuses.

Mélangez 10 ml d’huile essentielle de sariette avec 10 ml d’huile de colza. Ajoutez 4 à 5 gouttes de liquide vaisselle pour faire le liant. La mixture obtenue est assez pâteuse. Diluez l’ensemble dans 15 litres d’eau tiède puis pulvérisez dans les moindres recoins des arbres fruitiers.

Pensez à protéger votre peau avec des vêtements longs. L’huile essentielle de sarriette a beau être un produit naturel, elle n’en est pas moins irritante pour la peau.

Travailler la terre au pied des arbres fruitiers

Travailler la terre au pied des arbres fruitiers, c’est également un bon moyen d’éliminer par anticipation de nombreuses larves de parasites : les vers des pommes, des cerises, des prunes notamment. Après s’être nourries de la chair des fruits mûrs l’été dernier, ces larves ont tranquillement rejoint le sol pour s’y enfouir et passer l’hiver sous forme de pupe. Au début du printemps, ces pupes deviendront des nymphes puis des mouches ou des papillons.

Griffez superficiellement le sol sur toute la surface à l’aplomb de la ramure de l’arbre pour les mettre à nu. Les oiseaux insectivores et les poules (si vous en avez) en feront leur festin !

A lire aussi sur les arbres fruitiers:

Le blanc arboricole, ça sert à quoi ?

Mis à jour le Mai 2, 2020 @ 10 h 03 min

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer