Que mettre au pied des hortensias | Jardipartage

Que mettre au pied des hortensias ? Nos idées

Les hortensias sont naturellement décoratifs mais en les chouchoutant, ils deviendront encore plus beaux. Le petit secret ? Savoir que mettre au pied des hortensias ! Justement, nous allons alors vous donner toutes les clés pour avoir de magnifiques hortensias toute la saison et d’une année sur l’autre. Et comme les hortensias sont parfaits en massif, nous vous donnerons aussi quelques idées d’associations avec d’autres plantes ornementales.



Que mettre au pied des hortensias ? Le substrat idéal

Les hortensias prospèrent dans un endroit suffisamment grand, abrité du vent et partiellement ombragé, sans soleil direct. Ils aiment ainsi un sol légèrement acide, avec un pH entre 5,5 et 6,5, surtout si vous voulez un hortensia bleu. En effet, plus le sol est alcalin plus les fleurs seront roses.

Le substrat doit également être riche et humide mais bien drainé pour éviter la pourriture des racines. Ainsi, pour la plantation, le sol parfait est un mélange à parts égales de terre de Bruyère, de compost et de sable grossier ou de perlite.

De bons engrais pour nourrir vos hortensias

Que mettre au pied des hortensias pour éviter les maladies et les aider à produire de nombreuses belles fleurs ? Ces arbustes sont gourmands, ils ont en effet de suffisamment de nutriments. Vous pouvez donc choisir en magasin un engrais équilibré ou un spécifique pour plantes acidophiles. Toutefois, des fertilisants 100 % naturels seront toujours plus écologiques et économiques, par exemple :

  • Le marc de café qui acidifie en effet légèrement le sol et fournit de l’azote bénéfique au feuillage. Avec modération toutefois pour éviter un excès d’azote néfaste à la floraison​.
  • Le fumier favorise aussi une floraison abondante parce qu’il est riche en phosphore, potassium, magnésium et calcium. Utilisez-le alors bien décomposé, à la plantation et au printemps.
  • Le thé de compost du bokashi est également un engrais riche en nutriments et facilement absorbables par les plantes. Vous pouvez aussi le préparer en infusant du compost dans de l’eau pendant quelques jours.
  • Les peaux de bananes, riches en potassium, soutiennent une floraison abondante.
  • Un peu de vinaigre dilué dans de l’eau permet de maintenir l’acidité du sol, tout ce qu’il faut pour de belles fleurs bleues !

Que mettre au pied des hortensias ? L’importance du paillage

quoi mettre au pied des hortensias | Jardipartage
Un paillage avec des aiguilles de conifères est idéal pour renforcer lacidité du sol © CréaHortalia

Le paillage est bénéfique quasiment partout au jardin, il aide en effet à maintenir l’humidité du sol, à réduire les mauvaises herbes et enrichir la terre à long terme. Voici donc quelques choix judicieux pour tapisser le sol aux pieds de vos hortensias.

  • Les paillis végétaux comme le compost de feuilles mortes, les écorces de pin, ou même les aiguilles de pin et de conifère sont ainsi parfaits parce qu’ils acidifient légèrement le sol en se décomposant.
  • Un paillis minéral à base d’ardoises pilées est souvent utilisé pour les hortensias. Outre l’aspect esthétique indéniable et la conservation de la chaleur, l’ardoise participe, elle aussi, au maintien de l’acidité.
  • Le paillis de chanvre est de plus en plus populaire. Sa texture fine et légère laisse en fait le sol respirer tout en conservant l’humidité et en évitant les variations de température. C’est un paillis décoratif, durable et zéro déchet puisque ce sont les tiges de la plante qui sont réutilisées.

Quelles plantes associer avec les hortensias ?

Les hortensias prospèrent mieux en effet lorsqu’ils sont accompagnés de plantes appréciant les mêmes conditions de culture. Avec les bonnes associations, vous profiterez donc de magnifiques massifs harmonieux. Voici quelques compagnons parfaits pour les hortensias : 

  • Les hostas au feuillage décoratif ;
  • Les fougères dont la délicatesse contraste avec l’hortensia;
  • Les astilbes et leur floraison colorée ;
  • Les heuchères, disponibles en différentes couleurs et intéressantes tout au long de l’année ;
  • Les anémones du Japon qui fleurissent à la fin de l’été et en automne, justement lorsque les hortensias commencent à se faner ;
  • Le cimicifuga avec ses longues inflorescences blanches, offre une certaine verticalité qui tranche avec la rondeur de l’hortensia ;
  • Les rodgersias avec leur feuillage large et texturé et leurs inflorescences en épis ;
  • Le myosotis du Caucase qui expose de jolies petites fleurs bleues au printemps et des feuilles en forme de cœur ;
  • Les azalées et rhododendrons ;
  • L’andromède du Japon et ses magnifiques fleurs en grappes au printemps et son feuillage coloré en automne.
author avatar
Delphine Toulain-Branger
Très créative dès le plus jeune âge, les fleurs ont toujours été pour moi une grande source d’inspiration. Désormais maman, je m’attache à faire découvrir les beautés de la nature à mes enfants, contempler, profiter mais aussi respecter ce fragile équilibre ! Je pratique le jardinage par véritable plaisir et si cela me permet d’avoir un beau jardin, c'est aussi l’occasion de récolter fruits, légumes, aromatiques et fleurs comestibles… J’adore cuisiner, alors passer du potager à l’assiette avec des produits sains et sans passer par la caisse, ça ressemble au bonheur non ? Je ne m’arrête pas là puisque je fabrique également mes produits ménagers et cosmétiques naturels, en utilisant largement les ressources de mon jardin. Voilà comment j’ai acquis une certaine expérience dans le domaine du jardinage. Alors lorsqu’on m’a proposé d’écrire autour de cette thématique, je me suis dit que plus qu’une bonne idée, c’était sans doute une évidence !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut