Légumes fruits

Faire mûrir les dernières tomates vertes

La saison d’été au potager touche à sa fin. L’heure est arrivée de procéder à un grand nettoyage des parcelles de culture pour en relancer d’autres. Cependant, il reste sans doute sur vos pieds de tomates meurtris par les premières fraîcheurs matinales quelques fruits qui n’ont pas encore eu le temps de mûrir. Avouez que ce serait dommage de les éliminer alors qu’ils ne demanderaient que quelques jours de soleil supplémentaires pour être dégustés.

La proposition est simple : prolonger la récolte et utiliser une grande partie des tomates restantes pour éviter le gâchis, mais pas de la même façon !

Que faire tomates qui ne mûrissent pas ?

Sur vos pieds de tomates, ne restent désormais plus que les tomates dites « tournantes », c’est-à-dire celles dont la couleur a commencé à virer au rouge. Suivant l’avancement de la maturité, deux options peuvent être envisagées pour les aider.

Recouvrir les tomates de papier journal

Cueillez vos dernières tomates et disposez-les sur du papier journal dans une pièce de la maison en compagnie de bananes vertes ou de pommes. Recouvrez de papier journal.

Les tomates vont mûrir peu à peu (même les plus vertes) grâce à l’éthylène dégagé par les bananes ou par les pommes. L’éthylène est un gaz dégagé naturellement par certains fruits quand ils mûrissent (la pomme, par exemple). Les bananes récoltées vertes passent, à leur arrivée en France, par des hangars dans lesquels elles sont soumise à l’éthylène pour démarrer le processus de mûrissement.

A leur sortie, elles dégagent leur propre éthylène. Cette méthode est infaillible ! Surveillez néanmoins régulièrement l’évolution de leur couleur et supprimez les fruits malades ou qui se gâcheraient.

Suspendre les pieds de tomates

En fin de culture, arrachez le pied entier de tomates, en l’écimant si besoin.

Suspendez-le ensuite  avec précaution tête en bas dans un coin propre et lumineux de votre abri. Toutes les tomates ne mûriront pas, mais celles à qui il manquait quelques jours pour y arriver, rougiront.

faire murir tomates vertes
Quand les pieds de tomates meurent, il reste encore souvent des « tomates tournantes« , pas encore parvenues à maturité.

Confiture de tomates vertes

Commencez donc par les trier. Récoltez tout d’abord les plus petites et celles qui sont encore bien vertes.

Faire mûrir les dernières tomates vertesElles  peuvent servir à cuisiner une délicieuse confiture de tomates vertes aux agrumes. Le tablier est noué ? Allez, au fourneau…

Comptez un temps de préparation total d’environ 1 heure. Il sera aussi nécessaire de laisser reposer la préparation une journée entière, voire plus, avant cuisson.

Ingrédients :

Pour 5 à 6 pots de confiture de 250g:

  • 2 kg de tomates vertes.
  • 1 kg de sucre à confiture.
  • 2 belles oranges et 3 gros citrons non traités.

Piquez les oranges et un citron avant de les plonger dans un grand volume d’eau froide que vous portez à ébullition. Stoppez la cuisson dès les premiers frémissements et jetez l’eau. Remplacez-la et remettez à feu vif jusqu’à ébullition. Laissez ensuite cuire à feu doux durant 30 minutes. Égouttez les agrumes et refroidissez-les. Puis coupez-les en fines lamelles et récupérez les pépins.

Coupez les tomates en deux. Retirez et jetez la pulpe contenant tous les pépins.

Puis coupez la chair en lamelles que vous disposez en couches sur les agrumes en alternant sucre et tomates jusqu’à épuisement. Pressez ensuite les deux citrons restants. Récupérez ici aussi les pépins que vous groupez avec les précédents dans un carré de mousseline. Introduisez ce dernier dans le mélange de fruit et arrosez la préparation du jus de citron. Couvrez et laissez macérer une journée entière en prenant soin de remuer de temps à autre.

Au terme du repos, portez la préparation à ébullition.

Écumez délicatement puis baissez le feu. Laissez ainsi mijoter à feu doux 20 à 30 minutes en remuant régulièrement, pour ne pas dire tout le temps, afin d’éviter que la confiture n’accroche le fond du faitout ou de la marmite.

Lorsque la consistance s’épaissit, stoppez la cuisson et  retirez les pépins. Versez aussitôt en pots cette confiture de tomates en répartissant équitablement les rondelles d’agrumes. Fermez et retournez pour laisser refroidir.

Si vous utilisez d’autres astuces pour faire mûrir ou cuisiner vos dernières tomates vertes de la saison, n’hésitez pas à partager !

A lire aussi sur ce thème:

Que faire des tomates en fin de saison ?
Maladies des tomates expliquées

Mis  jour le Juin 26, 2020 @ 14 h 48 min

A lire aussi sur le même sujet

6 commentaires

  1. Bonjour Bruno.
    Merci pour vos conseils.
    Les 2 citrons sont bien jaune donc je vais les couper.
    Je n’osais pas car ils sont très durs.
    Bonne journée.
    Cordialement.

  2. Bonjour Bruno.
    Habitant l’Alsace a quel moment rentrer le citronnier ?
    Comment savoir si les citrons sont mûrs pour les cueillir ?
    Il y en a 2 jaunes mais ils me paraissent très durs !!!
    Comment faire pour ne pas les gâcher ?
    Merci d’avance pour vos conseils éclairés.
    Très cordialement.

    1. Bonjour Gérard,

      Je vous conseille la lecture de cet article qui concerne l’hivernage du citronnier et répondra à votre questionnement. Début novembre, vu votre région, il faut désormais l’abriter.

      Pour la maturité des citrons, il faut attendre que la peau soit uniformément colorée. Le fruit reste ferme, c’est normal. Cueillez avec l’aide d’un sécateur.

      Bonne journée,

  3. Bonjour;merci pour vos conseils;voici d’autres solutions pour conserver les légumes ou fruits d’été:les piments sèchent très bien,au sec,à température ambiante,on peut aussi les déshydrater;pour les tomates,vertes,mi-mures,ou mures,j’utilise la fermentation:faire chauffer de l’eau,ajouter 30 gr de sel de mer,éventuellement une petite pincée de sucre par litre,laisser tiédir ou refroidir,recouvrir les fruits,ajouter ses épices favorites ,fermer le bocal avec un joint de conserve;attendre 8 à 15 jours,c’est consommable.Ce système est valable pour pratiquement tous les légumes à conserver;de plus,la conservation peut durer des mois.

    1. Bonjour,

      Et merci pour cet ajout. La conservation dans l’eau salée est effectivement intéressante pour une consommation assez rapide, ce qui permet de prolonger la cueillette de quelques semaines. Pour les piments, c’est vrai que le séchage au sec est très efficace. D’ailleurs, c’est ici bientôt la fête du piment d’Espelette 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page