Accueil » Jardiner » Fabriquer des étiquettes en ardoise pour votre jardin.

Fabriquer des étiquettes en ardoise pour votre jardin.

Etiquettes en ardoises

Au potager, dans les massifs d’annuelles ou au jardin d’ornement, il peut-être utile, sinon indispensable, d’utiliser des aide-mémoire pour repérer les semis effectués ou les espèces végétales plantées. Vous serez en effet surpris d’avoir la mémoire si courte.

Pour les semis, vous pouvez utiliser les étiquettes qui accompagnent les sachets de graines mais elles doivent être soigneusement  protégées de l’humidité, si possible sous un sachet plastique, pour durer dans le temps. D’autres types d’étiquettes existent.

L’idéal est de les fabriquer soi-même à partir de matériaux recyclés.

Par exemple, si vous souhaitez allier utilité et décoration du jardin, demandez à récupérer à un artisan charpentier, à l’occasion d’un chantier de couverture, des chutes d’ardoise de différentes tailles. Si vous possédez une cisaille à ardoises, le découpage sera aisé. Autrement, une petite meuleuse fera très bien l’affaire, mais exigera quelques précautions pour ne pas se blesser.

A l’aide d’une équerre graduée et d’une pointe, tracez puis découpez des rectangles de différentes dimensions.

Pour un semis, un rectangle étiquette de 10 x 2 ou 3 cm conviendra parfaitement. Taillez simplement à la fin la pointe en biseau pour l’enfoncer facilement dans la terre.

Pour des arbres du verger, un rectangle de 10 x 5 cm conviendra mieux. Vous pouvez même prévoir au besoin des ardoises de plus grandes dimensions. (15 x 10 cm par exemple).

Taillez éventuellement les angles pour apporter un touche décor supplémentaire et, à l’aide d’un marteau et d’une pointe fine, percez un trou qui permettra d’accrocher votre création. Inscrivez directement dessus au feutre indélébile de couleur claire le nom, la variété et la couleur des plantes. Ajoutez éventuellement au dos la provenance (pépinière, jardinerie, cadeau d’un ami,…) mais aussi la date du semis ou de la plantation.

Les différentes étiquettes créées pourront être vissées au tuteur de l’arbre, sur un piquet enfoncé à son pied, sur son tronc s’il s’agit d’un vieil arbre ou suspendues par une cordelette autour d’une branche ou sur une treille… L’imagination de chacun est ici de mise.

Si l’idée de les fabriquer vous rebute, sachez que vous pouvez toujours vous en procurer sur quelques sites spécialisés qui en proposent.

Mis à jour le Nov 7, 2018 @ 8 h 40 min

Partagez votre avis

A propos de Bruno Nunez

Jardinier du côté de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les végétaux et l'univers du jardin. Des infos, des expériences, des portraits de plantes, les animaux, le bien-être par les plantes...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, du naturel avec une bonne dose de bon sens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.