Accueil » Jardiner » Pavot de Californie: culture et entretien
pavot de californie culture

Pavot de Californie: culture et entretien

Pavot de Californie: culture et entretien
Partagez votre avis sur cet article !

C'est un peu de la chaleur du soleil californien que promet le pavot de Californie (Eschscholzia californica). Annuelle herbacée de la famille des papavéracées, ce pavot  se ressème spontanément et toujours en abondance, même dans les endroits les plus improbables. Il est une valeur sûre, permettant de fleurir durablement le jardin. 

3 conseils pour réussir le pavot de Californie 

Réservez-lui un emplacement chaud, au plein soleil 

Semez-le en plusieurs fois pour profiter d'une plus longue floraison 

Laissez ses nombreux semis spontanés s'étaler jusqu'à occuper un massif ou caresser langoureusement une bordure d'allée. 

Description 

Le pavot de Californie forme rapidement un tapis bas buissonnant (30 à 40 cm de hauteur) de fleurs aux couleurs chatoyantes, lumineuses. 

Le feuillage, vert-bleuté, finement découpé et dressé, est déjà très graphique. 

Mais ce sont bel et bien les fleurs, orangé vif pour la variété classique – ou en mélanges jaunes, rouges, orange – qui en font son intérêt. Cette floraison pimpante s'inscrit d'ailleurs bien dans la lignée de celle des pavots par sa légèreté et le charme qu'elle opère.  

Les fleurs, en coupe évasée, s'ouvrent en journée et se referment en pointe  le soir venu. Autre atout, une fois installé, le pavot de Californie fleurit sans discontinuer de juin jusqu'aux premières gelées. Et c'est un vrai régal pour les yeux ! 

Les fruits sont enfermés dans de longues gousses d'où il est possible d'extraire les graines quand elles sont sèches.  

Culture 

Peu exigent, le pavot de Californie est facile à cultiver et à  pérenniser au jardin. 

Besoins 

La plante apprécie un sol léger, bien drainé, sablonneux, caillouteux et même pauvre et calcaire. Il n'est ainsi pas rare de la voir envahir une allée de graviers qu'elle est censée border ou s'immiscer dans les fentes d'un vieux béton. Une exposition très ensoleillée est exigée: un fort ensoleillement conditionne en effet l'ouverture des fleurs. 

Semis 

 Le semis du pavot de Californie s'effectue de mars à mai directement en pleine terre, mais il est aussi possible sur plaque alvéolées ou en terrines.  

Échelonnez les semis pour avoir des fleurs tout l'été. En pleine terre, après la levée, éclaircissez jusqu'à ne conserver qu'un plant tous les 10 à 15 cm.  Dans les régions plus douces, le semis peut même être avancé à février, ou septembre-octobre de l'année précédente. La floraison est alors plus précoce, dès les mois d'avril-mai, et plus abondante. 

Cette annuelle se ressème même toute seule d'une année sur l'autre, montrant à la longue un caractère quelque peu envahissant. Vous pouvez alors repiquer en godet les semis spontanés et attendre 15 jours avant de les replanter ailleurs, le temps que les racines se développent. Il faut dire que, comme nombre d'annuelles, les pavots de Californie n'apprécient guère les transplantations et les déplacements.   

Entretien 

Facile à cultiver, le pavot de Californie ne nécessite d'autre entretien qu'un nettoyage en fin de saison ou en fin d'hiver. Il est inutile d'arroser tant cette plante résiste à la sècheresse. 

Utilisations 

Bordures de massifs, d'allées, rocaille, sur un talus ou en pot, le pavot de Californie se prête à de nombreux contextes.  

Dans les massifs, le peps véhiculé par ses petites fleurs se marie particulièrement bien aux grandes ombelles des agapanthes, aux anthémis, à des rosiers ou à d'autres annuelles à floraison aérienne comme celle des nigelles de Damas ou de la coquelourde des jardins.

Le pavot de Californie est finalement idéal pour combler rapidement et durablement un vide.  

A propos de Bruno Nunez

Je m'appelle Bruno, je vis du côté de Pau et je suis celui qui partage à travers ces pages ma passion pour les plantes et l'univers du jardin. Des anecdotes, des histoires, des expériences, des portraits de plantes...bref, un peu de tout, autant du côté du potager que de l'ornement...Et bien sûr, du bio, rien que du bio !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.