Hivernage de la piscine | Jardipartage

Quand et comment hiverner sa piscine ?

Lorsque la période de froid approche, la nécessité d’effectuer l’hivernage de votre piscine se fait ressentir. Cette étape cruciale permet de protéger votre bassin des détériorations liées aux basses températures et de garantir une remise en service plus aisée au printemps. Dans cet article, nous allons vous guider à travers les différentes étapes et techniques pour hiverner correctement votre piscine.



Définition de l’hivernage de la piscine

L’hivernage de la piscine se définit comme l’ensemble des actions entreprises pour mettre en repos le bassin pendant la saison froide. Cela implique la préparation de l’eau, le système de filtration, les équipements annexes et la structure même de la piscine pour résister au gel et éviter la prolifération d’algues et bactéries durant cette période d’inactivité.

Cette pratique est essentielle pour prévenir les dégâts qui pourraient être occasionnés par le gel mais aussi pour faciliter la remise en route de la piscine lorsque les beaux jours reviendront. Sans un hivernage adéquat, vous pourriez faire face à des réparations coûteuses et un processus de réouverture laborieux.

Importance de l’hivernage de la piscine

L’importance de l’hivernage est incontestable pour tout propriétaire de piscine. Non seulement cela prolonge la durabilité de votre bassin, mais cela vous permet également de maintenir la qualité de l’eau sur le long terme. Une eau correctement hivernée nécessitera moins de traitements chimiques et de nettoyage lors du redémarrage de votre piscine.

De plus, l’hivernage sécurise votre installation contre les dommages physiques, tels que les fissures ou les bris de conduites, qui peuvent être provoqués par l’expansion de l’eau lorsqu’elle gèle. Cela évite également le développement de micro-organismes pouvant altérer la qualité de l’eau pendant l’hiver.

Les deux types d’hivernage : passif et actif

Il existe deux principales méthodes d’hivernage : l’hivernage passif et l’hivernage actif. L’hivernage passif consiste à arrêter complètement le fonctionnement de la piscine et à la protéger contre les conditions hivernales. C’est la méthode la plus courante pour les régions où les températures descendent fréquemment en dessous du point de congélation.

L’hivernage actif, quant à lui, consiste à laisser le système de filtration fonctionner à un rythme réduit pendant l’hiver. Cette méthode est adaptée aux régions où les hivers sont moins rigoureux et permet de garder l’eau en mouvement, ce qui empêche le gel et facilite la réouverture à la belle saison.

Processus d’hivernage de la piscine

Préparer correctement votre piscine pour l’hiver est un processus méticuleux qui requiert attention et précision. Pour vous aider, nous avons détaillé ci-dessous les étapes essentielles pour un hivernage réussi, qu’il soit passif ou actif.

Préparation de la piscine pour l’hivernage

La préparation de votre piscine pour l’hivernage commence par le nettoyage du bassin, l’équilibrage de l’eau et le traitement de celle-ci avec des produits spécifiques. Il est également important de procéder à un nettoyage approfondi de votre filtre et de baisser le niveau de l’eau pour éviter que les skimmers ne gèlent.

Une fois ces étapes effectuées, vous devrez fermer les vannes et installer les équipements anti-gel tels que les flotteurs, les gizzmos ou encore les bouchons d’hivernage. Ces dispositifs sont conçus pour protéger votre piscine et ses équipements contre les pressions engendrées par l’eau gelée.

Étapes de l’hivernage passif

Lors de l’hivernage passif, après avoir préparé la piscine, vous devez vous assurer que l’eau ne circule plus dans les équipements. Cela implique le vidage des pompes, filtres, chauffe-eau et autres accessoires. Ensuite, il faut installer une couverture d’hivernage résistante pour protéger la piscine des débris et réduire l’évaporation.

Il est également recommandé de verser un produit d’hivernage spécifique, qui empêchera le développement des algues et maintiendra l’eau dans un état propre pour une remise en service facile au retour des beaux jours.

Étapes de l’hivernage actif

Quant à l’hivernage actif, il consiste à laisser tourner le système de filtration quelques heures par jour pour empêcher l’eau de geler. Il est souvent conseillé d’utiliser un coffret hors gel digital qui déclenchera la filtration en cas de baisse critique de température afin de protéger le bassin et ses équipements.

En complément, vous pouvez ajouter des produits d’hivernage et des dispositifs anti-gel. La surveillance régulière de la qualité de l’eau et du bon fonctionnement des équipements est essentielle pendant toute la durée de l’hivernage actif.

Conseils et erreurs à éviter lors de l’hivernage de la piscine

Un hivernage réussi est la clé pour éviter des désagréments au printemps. Nous vous proposons donc des conseils pratiques ainsi que les erreurs courantes à éviter pour que votre piscine passe l’hiver en toute sérénité.

Conseils pour un hivernage réussi

Pour un hivernage réussi, suivez consciencieusement les étapes mentionnées ci-dessus et veillez à utiliser les produits et les accessoires adaptés à votre type de piscine. Il est également important de respecter les dosages recommandés pour les produits d’hivernage et de bien équilibrer le pH de l’eau avant de commencer le processus.

La surveillance de votre bassin durant l’hiver est également cruciale. Même correctement hivernée, une piscine peut rencontrer des problèmes si des épisodes de gel intenses surviennent ou si un équipement spécifique lâche. Un contrôle périodique peut vous éviter bien des soucis.

Erreurs courantes lors de l’hivernage de la piscine

Les erreurs courantes lors de l’hivernage incluent le manque de nettoyage du bassin, une mauvaise balance chimique de l’eau, ou encore l’oubli d’installer les accessoires anti-gel. Certains propriétaires négligent de vidanger complètement les équipements, ce qui peut conduire à leur endommagement si l’eau restante venait à geler.

Une autre erreur fréquente est de ne pas utiliser une couverture d’hivernage adaptée, ce qui laisse le bassin exposé aux débris extérieurs ou encore, de ne pas suivre les recommandations spécifiques selon la région climatique dans laquelle vous vivez.

Reprise de la piscine après l’hivernage

La reprise de la piscine après l’hiver demande autant de soin que son hivernage. Il faut d’abord retirer la couverture, puis remettre progressivement en route le système de filtration. Après avoir réajusté le niveau de l’eau, il convient de nettoyer de nouveau le bassin et de rééquilibrer la chimie de l’eau avant de profiter pleinement de votre piscine.

En résumé, un hivernage bien conduit vous permettra une remise en service rapide et sans encombre de votre bassin dès les premiers rayons de soleil. Prenez le temps nécessaire pour bien préparer votre piscine à l’hivernage et ne négligez aucune étape. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter un professionnel qui saura vous guider vers la meilleure solution pour votre situation spécifique. Bon hivernage !

author avatar
Bruno Nunez
Jardinier près de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les plantes et le jardin à travers des conseils de jardinage, des astuces, des expériences, des portraits...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, avec une bonne dose de bon sens !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut