Pelouse et Gazon

Gazon synthétique : Pourquoi l’adopter pour votre extérieur ?

Le gazon synthétique est la solution idéale pour tous ceux qui souhaitent disposer d’un espace extérieur vert, esthétique et sans entretien. Découvrez quels sont les avantages et inconvénients d’une pelouse artificielle et nos conseils pour en profiter le plus longtemps possible.

Qu’est-ce que le gazon synthétique ?

Un gazon synthétique imite une pelouse naturelle et permet de profiter d’un extérieur verdoyant, sans les inconvénients d’entretien de cette dernière.

Il est ainsi conçu avec des matériaux de synthèse. Les trois principaux sont :

  • le polyéthylène, le plus répandu, résistant aux différentes conditions climatiques (UV, intempéries…) ;
  • le polypropylène, plus fragile à l’écrasement, et aussi moins coûteux ;
  • le polyamide, dont le prix est très élevé mais qui est aussi le plus durable.

Quelle est la différence entre un gazon synthétique et un gazon artificiel ? Aucune.

Il s’agit simplement de deux appellations différentes pour un même produit, c’est-à-dire une fausse pelouse fabriquée avec des matériaux de synthèse.

Quelle est la durée de vie d’un gazon synthétique ?

gazon synthétique balcon
Gazon synthétique installé sur un balcon pour donner l’impression d’un petit jardin. © Freepik

La durabilité d’une pelouse synthétique dépend de plusieurs facteurs :

  • la qualité du gazon ;
  • le climat ;
  • la fréquence de piétinement ;
  • l’entretien.

En moyenne, un gazon artificiel dure entre 15 et 25 ans, selon la qualité du matériau et s’il est bien entretenu. Toutefois, des températures extrêmes peuvent endommager le produit, nécessitant alors un remplacement plus précoce.

Comment entretenir mon gazon synthétique ?

Voici quelques conseils pour bien entretenir votre pelouse artificielle et ainsi prolonger sa durée de vie.

Brossez régulièrement les brins d’herbe dans différentes directions pour éviter qu’ils s’aplatissent sous l’effet du piétinement.

Enlevez les débris végétaux, comme les feuilles mortes, à l’aide d’un souffleur ou d’un balai. Évitez au maximum d’attendre qu’ils se décomposent.

Si, malgré vos soins, votre gazon est taché, lavez-le avec un produit spécifique et évitez les nettoyants agressifs qui pourraient décolorer ou endommager votre pelouse.

LIRE AUSSI  Comment poser du gazon en rouleau ?

Quels sont les avantages et inconvénients d’une pelouse artificielle ?

gazon synthétique avantages
L’entretien d’un gazon synthétique est beaucoup plus simple qu’une pelouse naturelle. © Freepik

Un gazon synthétique présente de nombreux avantages. Il réclame tout d’abord un entretien beaucoup plus simple qu’une pelouse naturelle. En effet, il ne nécessite ni arrosage, ni tonte, ni fertilisation, ni désherbage. Il vous permet également d’avoir un extérieur vert toute l’année, y compris en période de sécheresse et durant l’hiver. Grâce à lui, plus de zones brunes ou clairsemées ! Par ailleurs, vous pouvez installer une pelouse artificielle sur n’importe quel terrain, même sur du gravier. Et contrairement à un gazon classique, vous pouvez y marcher pieds nus sans vous salir, c’est pourquoi ce revêtement est souvent posé aux abords d’une piscine.

Toutefois, il présente également quelques inconvénients. Le coût d’un gazon synthétique est plus élevé qu’une pelouse semée, mais il peut être amorti après quelques années. Il peut aussi être chaud au toucher lorsqu’il est exposé au plein soleil en été. N’hésitez pas à créer des zones d’ombre pour pallier ce défaut. À l’inverse, il peut se révéler très glissant en cas de pluie. Méfiez-vous également des sources de chaleur, braseros et barbecues en tête, car le feu ou les braises pourraient l’endommager. Enfin, il reste peu écologique de par sa composition et, contrairement à une pelouse naturelle, il n’accueille pas les petits organismes vivants tels que la petite faune auxiliaire et les insectes dont les oiseaux se nourrissent.

Comment choisir son gazon synthétique ?

Votre produit doit posséder la certification ISO, notamment 14 001. Si le prix est à prendre en considération, d’autres critères doivent être étudiés pour guider votre choix, notamment :

  • la matière de la trame, c’est-à-dire la base sur laquelle sont posés les brins d’herbe, qui peut être en latex, en polyuréthane ou en polyéthylène, très résistant ;
  • la matière des fibres ;
  • la perméabilité du gazon ;
  • la hauteur et la densité des brins d’herbe ;
  • la résistance à l’arrachage des brins d’herbe, mesurée en Newton. Elle doit être au minimum de 45.

Enfin, la garantie fabricant est à prendre en compte pour vous assurer un bon investissement. Choisissez un produit garanti au minimum 10 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page