Plantes grimpantes fleuries

Comment cacher un vilain mur du jardin ?

Les murs qui ceinturent le jardin et les murs mitoyens de votre voisin ne sont pas toujours très décoratifs. Il existe de nombreuses solutions pour les recouvrir et les cacher de la vue : avec des plantes grimpantes, des plantes retombantes, en installant des treillages en bois ou en les retravaillant pour leur donner une seconde jeunesse… Découvrez toutes nos idées.

Des plantes grimpantes pour cacher un mur moche

Les plantes grimpantes sont idéales pour cacher une façade moche de la maison ou un grand mur mitoyen en parpaings car elles vivent longtemps et s’accrochent pour la plupart toutes seules au support qu’elles vont recouvrir.

Il faut cependant les choisir en fonction de la surface du mur à dissimuler et de l’exposition au soleil de celui-ci. Selon l’état de votre support, choisissez aussi des plantes grimpantes qui n’abîment pas le mur. Voici quelques idées pour vous aider.

comment cacher un vilain mur extérieur
Un parterre de vivaces et des rosiers grimpants palissés sont utilisés pour cacher ce vilain mur extérieur © DepositPhotos

Sur un mur au Nord, à l’ombre

  • Le lierre (Hedera helix) est intéressant car son feuillage vert sombre toute l’année se couvre de jeunes pousses plus claires au printemps et en fin d’été.
  • L’Hortensia grimpant (Hydrangea petiolaris) produit de belles fleurs en été. Ses feuilles vertes changent aussi de couleur en automne pour devenir jaunes, puis violacées.
  • Le jasmin d’Hiver (Jasminum nudiflorum) est très apprécié pour ses fleurs jaunes lumineuses qui s’ouvrent en plein hiver, en janvier.

Pur camoufler un mur à l’Est

Les chèvrefeuilles (Lonicera) : ils fleurissent longtemps du printemps à l’automne, presque en continu. Un mur orienté à l’Est leur plait bien car ils détestent être placés contre un mur trop chaud.

Le houblon doré (Humulus, hupulus aureus) : Ses feuilles jaunes éclairent le jardin et donnent l’impression de l’agrandir.

La vigne vierge (Parthenocissus henryana) prend de belles couleurs rouges automnales, y compris la variété à feuillage panaché décoratif.

Pour cacher un vilain mur plein Sud

Les plantes grimpantes ou les arbustes volumineux qui aiment le plein soleil sont conseillés : les céanothes, les clématites à petites fleurs, le jasmin blanc officinal, etc.

Dans les régions de climat doux en hiver, où il ne gèle pas, des plantes grimpantes fleuries comme le bougainvillier, la passiflore, le Solanum jasminoides, le Plumbago et le jasmin étoilé viennent compléter cette liste.

Pour dissimuler un mur à l’Ouest

La bignone (Campsis) et le kiwi d’ornement (Actinidia kolomikta) sont les deux meilleurs choix : la première est décorative par ses belles fleurs en trompette de couleur orange ou rouge ; la seconde avec ses feuilles panachées de crème et de rose.

D’autres plantes grimpantes se plaisent aussi sur un mur à l’Ouest : le lierre de Perse à grandes feuilles (Hedera colchica), tous les rosiers lianes ou grimpants ainsi que les glycines (Wisteria) de Chine et du Japon.

comment cacher le mur de mon voisin
Utilisez des treillages en bois décoratifs pour cacher le mur mitoyen de votre voisin © DepositPhotos

Camoufler le mur avec un treillage décoratif

Les treillages en bois, en métal ou en matière plastique permettent de composer de jolis décors pour cacher un vilain mur. Vous pouvez facilement personnaliser ce décor en jouant sur :

La forme : en créant un dessin prenant appui sur les perspectives, en variant les dimensions des treillages et en laissant volontairement des vides sur votre mur pour produire un effet ou pour alléger l’ensemble.

La couleur du treillage : que vous devez choisir en fonction du mur. Un treillage en bois clair ou blanc se marie bien avec un mur en brique alors que les couleurs sombres conviendront mieux pour cacher des murs clairs.

Les plantes : Le treillage est décoratif en lui-même. Il ne s’agit donc pas de le dissimuler complètement mais de choisir des plantes de faible développement pour le mettre en valeur. Installez des clématites à petites fleurs (Clematis montana), des rosiers grimpants (comme le très fleuri Pierre de Ronsard), mais également des plantes grimpantes annuelles comme les pois de senteur, la cobée, l’ipomée, les Mina lobata… qui vous permettront de renouveler votre décor chaque année.

Des plantes retombantes pour cacher un muret de séparation

Sur un mur en pierres sèches ou pour habiller un vieux mur de galets, vous pouvez choisir des plantes retombantes offrant des floraisons saisonnières. Elles s’enracinent facilement dans les joints plus ou moins larges du mur.

comment cacher un mur en mauvais état
Des plantes retombantes peuvent être utilisées pour habiller un mur ou un muret en mauvais état © DepositPhotos

Des plantes pour couvrir un muret humide

  • Les lierres, faciles à contenir par des tailles régulières
  • Les pervenches à petits fleurs (Vinca minor)
  • La Corydale jaune (Corydalis lutea)
  • La corbeille d’argent (Arabis), aux nombreuses petites fleurs blanches
  • Des petites fougères comme la fausse capillaire (Asplenium trichomanes) ou la rue des murailles (Asplenium ruta-muraria)

Des plantes retombantes pour couvrir un mur sec, très ensoleillé

Toutes ces plantes ont besoin de peu d’eau.

comment cacher le mur de son voisin
Dans un jardin étroit, une haie haute taillée et quelques arbustes décoratifs permettent de cacher le mur de son voisin depuis une terrasse © DepositPhotos

Une haie ou un massif fleuri pour dissimuler un mur

Sans même avoir besoin de retravailler l’esthétique du mur, on peut planter à ses pieds des vivaces hautes ou des arbustes à fleurs qui vont permettre de le cacher.

Au soleil, plantez de la lavande, du romarin ou des népétas.

A mi-ombre, des arbustes fleuris à feuillage persistant et dont les tailles sont limitées, sont parfaits : un Hortensia, le Photinia, l’oranger du Mexique, le laurier-tin, le Fuchsia arbustif, le Phygelius… N’hésitez pas à les associer pour profiter d’une haie fleurie presque toute l’année.

L’utilisation de végétaux n’est pas la seule solution pour cacher un mur extérieur moche. Si le mur vous appartient ou que vous l’avez financé à moitié avec votre voisin, vous pouvez :

  • Refaire un enduit ou un crépi neuf
  • Tout simplement le repeindre pour lui redonner de l’éclat. Choisissez alors des couleurs claires pour donner l’impression d’agrandir l’espace et des couleurs plus sombres, dans les tons du reste du jardin, pour le fondre dans le décor.
  • Coller des plaquettes de parement en pierre pour donner l’impression d’un muret en briquettes ou en pierre sèche. Prenez alors le temps de bien jointer afin d’éviter les infiltrations d’eau et les risques d’éclatement avec le gel.
  • Fixer des panneaux de bois. Choisissez une essence imputrescible ou du pin traité classe IV afin qu’il résiste dans le temps.
comment camoufler un mur moche
N’hésitez pas à camoufler un mur moche avec des panneaux de bois que vous pouvez végétaliser avec des plantes en pots © DepositPhotos

Comment cacher un mur extérieur moche du voisin ?

Si le mur mitoyen que vous voulez cacher appartient à votre voisin, vous ne pouvez pas y faire de travaux sans son autorisation, ni même y palisser des végétaux.

Si vous ne parvenez pas à obtenir son autorisation, vous pouvez tout de même poser des treillages à l’avant du mur, sur des poteaux scellés à 10 ou 20 cm du support.

Recréez ensuite un mur végétal en accrochant de nombreuses plantes retombantes ou arbustives cultivées en pot. Choisissez alors celles qui résistent le mieux au manque d’eau car un arrosage régulier sera nécessaire pour réussir votre projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page