Accueil » Le potager » Tomate green Sausage: la Reine des salades
tomate green sausage

Tomate green Sausage: la Reine des salades

Tomate green Sausage: la Reine des salades
Partagez votre avis sur cet article !

Petite et légèrement allongée, la tomate green sausage (Lycopersicon esculentum)  présente à maturité une belle teinte jaune d’or plus ou moins striée de vert. Sa chair charnue, peu juteuse et un brin acide, fait des merveilles en salade.

Description

La plante développe un feuillage fourni, s’élevant à 1m50 de hauteur ou plus. Les petits fruits ovoïdes apparaissent en grappes de 6.

Besoins

Le sol doit être profond et riche, idéalement amendé au cours de l’automne précédent avec du compost mûr et du terreau de feuilles. Attention : un sol trop acide provoquer fréquemment l’apparition d’un problème physiologique : le cul noir de la tomate. Green sausage n’est d’ailleurs pas la seule variété sensible au cul noir, la tomate cornue des Andes est également affectée.

Côté exposition, comme toutes les tomates, green sausage apprécie un emplacement bénéficiant d’un maximum de soleil et de chaleur.

cultiver tomate green sausage

Semis, plantation et culture

Semez à partir du début du mois de mars, en terrine, au chaud à l’intérieur (20°C). Les semis peuvent s’étaler jusqu’à la mi-avril. Repiquez ensuite les plants en godets individuels quand ils ont déplié leurs deux premières vraies feuilles. Conservez à l’abri du froid jusqu’à la plantation, en veillant à maintenir le substrat humide.

Plantez en pleine terre à partir de la mi-mai, lorsque la période des Saints de glace est passée. Laissez 50 centimètres de distance entre chaque pied pour que les grandes feuilles de cette variété ne se touchent pas et que l’aération soit maximale.

 La variété green sausage se plait aussi dans un grand pot, pour être cultivée sur un balcon, une terrasse ou sur les toits. Prévoyez alors un grand contenant (30 cm de diamètre)

L’entretien est limité. Green sausage est en effet une tomate à port déterminée, qui stoppe naturellement d’elle-même sa croissance. Elle se passe par conséquent de taille tout comme il n’est pas nécessaire de supprimer les pousses, peu nombreuses, qui apparaissent à l’aisselle des rameaux latéraux. Un tuteurage solide est en revanche incontournable pour soutenir le poids des grappes de fruits en formation.

Peu d’arrosage (1 fois par semaine) lui suffisent, même en plein été. Paillez en revanche les pieds pour conserver l’humidité plus longtemps.

culture tomate green sausage

Cueillette

La première récolte a lieu dans la première quinzaine du mois d’août,  entre 65 à 80 jours après le semis en fonction des conditions météo printanières et du début d’été. Cueillez les tomates green sausage une à une, en les détachant délicatement lorsque les fruits d’abord verts prennent une jolie teinte jaune d’or annonçant leur maturité. Leur peau est alors bien souple.

Rotation des cultures

Gourmandes, les tomates sont toujours les premières plantes potagères à occuper une planche de culture en compagnie d’autres solanacées (piments, poivrons, aubergines notamment). Elles s’installent après un apport d’amendement et/ou une culture d’engrais verts ou de plantes potagères enrichissant le sol ( les fèves, les pois, les haricots)

Associations

Plantez des œillets d’Inde entre les pieds et du basilic.

Maladies

Outre la maladie du cul noir, la variété green sausage se montre assez résistante au mildiou de la tomate. A titre préventif, il n’est cependant pas inutile de pulvériser  régulièrement sur le feuillage un purin de prêle qui, par sa richesse en silice, aide la plante à renforcer ses défenses. Les tomates cultivées sous abri aéré sont également bien moins sensibles aux maladies qu’en plein air. Les traitements sont alors quasi inutiles dans ces conditions.

Utilisations

Green sausage s’apprécie en salades où la couleur verte de sa chair charnue et peu juteuse apporte des notes originales. On peut aussi la sécher ou confectionner avec de curieux coulis verts à la saveur légèrement acide.

A propos de Bruno Nunez

Je m'appelle Bruno, je vis du côté de Pau et je suis celui qui partage depuis début 2013 à travers ces pages ma passion pour les plantes et l'univers du jardin. Des anecdotes, des histoires, des expériences, des portraits de plantes...bref, un peu de tout, autant du côté du potager que de l'ornement...Et bien sûr, du bio, rien que du bio !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *