Arbustes caducs

Tamaris de printemps: grâce et légèreté !

Grâce et légèreté sont les maître-mots des Tamaris ! Originaire du sud-est de l’Europe, le Tamaris de printemps (Tamarix tetrandra) est un arbuste de croissance rapide, allant jusqu’à former un véritable arbre en climat propice.

Egalement dénommé Tamaris à quatre étamines, cet arbuste offre une silhouette vaporeuse aux longs rameaux se balançant au gré du vent, se couvrant de petites fleurs rose pâle en avril ou mai. Comment le cultiver et en prendre soin ?

Ce qu’il faut savoir :

Nom : Tamaris, Tamaris de printemps, Tamaris d’été
Nom botanique : Tamarix tetrandra
Origine : Pourtour méditerranéen
Famille :

Hauteur et étalement : D’un volume de 3 à 4 mètres en tous sens à l’âge adulte, le Tamaris de printemps prend naturellement un port touffu et érigé. Si les conditions de culture sont bonnes, le Tamaris pousse vite, sa croissance est rapide.
Ecorce : Décoratifs, ses longs rameaux souples s’arquent et retombent avec grâce. Le bois des nouvelles branches est souvent coloré de violet ou de noir ce qui offre un contraste intéressant avec les jeunes feuilles, vert clair.
Feuillage : Caduc. Les feuilles très fines et vert clair des Tamaris ressemblent à des aiguilles de conifère. Les feuilles sont en effet réduites à de petites écailles emboîtées, très proches visuellement de celles des cyprès ou des genévriers.  Ces feuilles jaunissent joliment en automne, avant de tomber.
Floraison :  L’étonnante et élégante floraison plumeuse du tamaris de printemps est son principal atout. En avril-mai, l’arbuste entier disparaît sous une nuée de petites fleurs blanches ou rose pâle, à quatre pétales, réunies en grappes et portées sur toute leur longueur par les rameaux arqués. Cette floraison dure 3 semaines, moins longtemps si le temps est pluvieux.

Exposition : S’ils sont largement représentatifs des régions côtières, c’est que les Tamaris aiment les climats doux. Installez-les au plein soleil, ils supportent très bien la chaleur, le vent et même les embruns. Les sols légèrement salins ne leur font pas peur, c’est l’autre raison de leur présence en nombre en bord de mer.
Sol : Les tamaris de printemps et d’été sont tolérants. Ils se plaisent dans toute terre, pourvu que l’humidité n’y stagne pas ou qu’elles ne soient pas trop calcaires. Ils affectionnent néanmoins de préférence les sols secs, sableux ou graveleux, même pauvres.
Rustique : Il supporte mal les températures inférieures à -10°C

tamaris de printemps
Les petites fleurs roses du Tamaris sont réunies en grappes étroites portées par le bois de l’année précédente, jardin de Maguy (64)

Quand et comment le planter ?

Plantez le tamaris au printemps ou en automne. Le sol idéal doit être léger, légèrement sableux et surtout non calcaire. Il doit être également parfaitement drainé car le Tamaris est très sensible à l’excès d’humidité.

Plantez uniquement des jeunes Tamaris car les arbustes plus âgés ont du mal à reprendre.

L’arrosage est utile les premiers mois pour aider l’arbuste à s’installer. Il devient par la suite inutile.

Tant que l’arbuste n’a pas atteint sa taille adulte (au bout de  5 ans) et développé son port naturel, évitez d’intervenir.

Contentez-vous ensuite d’une taille annuelle à effectuer après la floraison. Comme les nombreuses petites fleurs sont portées par le bois de l’année précédente, on raccourcit dès lors de moitié tous les rameaux  défleuris pour renforcer la vigueur du tamaris de printemps et faire en sorte qu’il se ramifie toujours plus, ce qui permettra d’obtenir davantage de fleurs l’année d’après.

Un élagage est également possible en fin d’hiver pour rajeunir les sujets les plus âgés. Commencez par éclaircir les branches en surnombre et, au besoin, coupez à ras quelques vieilles branches, un geste qui aidera à renouveler l’ossature.

tamaris arbre
Tamaris de printemps en association à un oranger du Mexique (Choisya ternata),Jardipartage

Comment former un Tamaris sur tige ?

On peut former très facilement un Tamaris sur tige pour former un petit arbre sans avoir besoin de le greffer. Choisissez un jeune sujet bien droit. Supprimez ensuite à ras toutes les branches latérales le long de son tronc.

Coupez enfin le haut à la hauteur voulue afin que votre Tamaris forme une tête qui va se ramifier.

Comment bouturer le Tamaris ?

En mars ou avril, profitez de la taille printanière pour préparer des boutures du tamaris de printemps.

L’arbuste se bouture également très bien en fin d’été, en prélevant des pousses lignifiées (semi-aoûtées) ou encore en fin d’automne (courant décembre), à partir de bois sec.

Mettez vos boutures à raciner dans un sol très sableux et arrosez-les peu. Une fois enracinées, replantez-les en pot. Conservez-les une année complète avant de les replanter au jardin.

tamarix tetrandra tamaris de printemps
En climat doux, le Tamaris de printemps atteint 3 à 4 m en tous sens, jardin à Montfort (64)

Maladies des Tamaris

Les Tamaris résistent bien à la pollution. Ils sont aussi très peu sensibles aux parasites ou aux maladies.

Dans les régions de climat froid et humide ou balayés par des vents froids, mieux vaut éviter de les cultiver car l’excès d’humidité au niveau du sol fait mourir ces arbustes.

Où planter un tamaris dans son jardin ?

Dans les régions côtières, les Tamaris de printemps et d’été s’utilisent de la même manière.

Vous pouvez les intégrer dans une haie libre en association à d’autres arbustes à floraison printanière ou au feuillage coloré comme l’oranger du Mexique ou le lilas.

Vous pouvez également placer cet arbuste en arrière-plan dans un massif. Le Tamaris offrira son volume et sa hauteur en même temps qu’un décor rythmant le cycle des saisons. Vous pouvez par ailleurs planter sous un tamaris des bulbes (tulipes, narcisses) ou des plantes vivaces couvre-sol.

Vous pouvez enfin utiliser les Tamaris comme petit brise-vent ou les planter en isolé sur une pelouse afin de mettre davantage en valeur leur floraison plumeuse si spectaculaire. Ils disposeront ainsi de d’une place suffisante pour s’évaser au fil des ans.

Dans les villes maritimes, les alignements de Tamaris (de printemps ou d’été) constituent habituellement d’excellents brise-vents touffus. On peut s’en inspirer.

Variétés et espèces de Tamaris de printemps et d’été

Il existe environ 80 espèces de Tamaris. On distingue les tamaris qui fleurissent au printemps (Tamarix tetrandra) et ceux à floraison estivale (Tamarix pentandra ou ramossima).

  • Tamarix tetrandra ou Tamarix africana : l’un des Tamaris les plus courants, au bois presque noir, au feuillage vert et aux fleurs rose vif.
  • Tamarix juniperina ( Tamarix japonica ou Tamarix chinensis) : Présent en Asie, ce Tamaris à feuilles de genévrier peut former un petit arbre Ses branches retombantes sont recouvertes de feuilles vert pâle.
  • Tamarix parviflora : un Tamaris d’été au bois coloré de brun ou de violet, avec un feuillage vert brillant et des fleurs rose foncé.
  • Tamarix pentandra ou Tamarix ramosissima : le tamaris d’été. Ses grappes de fleurs de 5 à 8 cm de long s’épanouissent au mois d’août.

5 commentaires

  1. Bonjour,
    Lorsque nous avons acheté notre maison, nous avons découvert un tamaris qui étouffait au milieu d’une haie de lauriers.
    Nous l’avons dégagé et depuis, il va très bien : il pousse sur une tige de diamètre 15 cm (notre tamaris a plus de 20 ans) et il mesure environ 3 m de haut sur 2 m de large.
    Vous allez donc me dire que tout va bien ! Mais non, nous avons un problème : impossible de savoir si c’est un tamaris de printemps ou un tamaris d’été !
    En effet, en fin mai / début juin (!?), nous n’obtenons qu’une dizaine de tiges chétives fleuries de rose très pâle.
    J’ai bien essayé depuis plusieurs années de modifier les dates de tailles : soit après floraison (fin juin), soit en sortie d’hiver (mars) ou même de ne pas le tailler, mais rien y fait : toujours une micro-floraison et toujours début juin !
    Auriez-vous un moyen de l’identifier, afin que je puisse le tailler à la bonne période et obtenir un magnifique floraison, SVP ?
    Merci d’avance !
    Cordialement,
    François ROBERT

  2. bonjour,
    j ai planté un tamaris il y a 3 ans il ne pousse pas ou alors très lentement en 3 ans il a pri 3 cm
    comment ce fait il?alors qu il a soit disant une croissance rapide
    merci de votre reponse

    1. Bonjour,

      C’est probablement un problème de confitions de culture : sol ou exposition. L’endroit où est planté votre Tamaris est-il suffisamment ensoleillé ? la terre est-elle drainante ? Dans certains sols un peu lourds, il faut compter quelques années d’installation.

    1. Bonjour,

      Probablement parce que les conditions hivernales (douceur) et de ce début de printemps (temps sec) l’y ont incité. Votre tamaris devrait refleurir en été, mais moins abondamment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page