Jardin d'ornementJardiner en hiver

La taille du Lilas des Indes

Le lilas des Indes (Lagertroemia) s’apparente par ses fleurs au vrai lilas (Syringa). Pourtant, ces deux arbustes n’appartiennent pas du tout à la même famille. J’ai déjà eu l’occasion de vous présenter le Lagerstroemia à travers dans d’autres articles, surtout que j’adore sa floraison aux couleurs si vives. Aujourd’hui, il s’agit d’apprendre à le tailler.

Pourquoi est-il nécessaire de tailler un lilas des Indes ?

Parce qu’une taille bien conduite stimule l’arbuste et l’encourage à produire de nouvelles branches. Or, la floraison en grappes du lilas des Indes se développe toujours sur de nouveaux rameaux, apparus dans l’année.

Si l’on veut obtenir une belle floraison, il faut donc absolument d’une part rajeunir le bois, et d’autre part écourter aussi le chemin que la sève doit parcourir jusqu’aux grappes de fleurs en formation.

Il faut donc tailler l’arbuste de manière assez sévère. Mais pas n’importe quand, ni comment. La taille doit être effectuée en fin d’hiver (février/mars), impérativement avant la reprise de la croissance au printemps ou alors juste après la floraison (en septembre/octobre) Mais je déconseille cette dernière  car elle risque de fragiliser l’arbre si l’hiver qui suit est vraiment froid.

Comment, où tailler ?

2 grandes règles sont à respecter.

On pratique une taille dite courte avec un sécateur à lames franches, c’est-à-dire que l’on va ramener tout le bois de l’année dernière au tiers de sa longueur, pour le rapprocher des charpentières. Cela, bien sûr, en utilisant un sécateur parfaitement affûté et dont la lame a été nettoyée avec un chiffon imbibé d’’alcool pour éviter la propagation de maladies. Pensez d’ailleurs à laisser s’évaporer le produit avant de tailler, ceci pour ne pas risquer de brûler les tissus végétaux au contact de la lame.

Deuxième règle importante, taillez toujours au-dessus d’un œil (bourgeon) tourné vers l’extérieur. Ainsi, le houpier va s’ouvrir davantage plutôt que de se refermer. Les nouveaux rameaux ne se développent alors pas vers l’intérieur de l’arbre. La seule difficulté, c’est que les yeux du Lagerstromia sont petits et étroits, et qu’ils sont parfois difficiles à distinguer sur l’écorce.

Mis à jour le Avr 25, 2019 @ 7 h 38 min

Tags

Bruno Nunez

Jardinier près de Pau, je jardipartage à travers ces pages ma passion pour les plantes et le jardin à travers des conseils de jardinage, des astuces, des expériences, des portraits...bref, un peu de tout...Et bien sûr, du bio, rien que du bio, avec une bonne dose de bon sens !

30 commentaires

  1. Bonjour, j’ai lagerstroemia , le tronc est gros car vieux. j’ai taille fin mars les branches très fleuries. il a plu et les branches sont toutes penchées vers le sol. Que faire pour que les branches très fleuries ne retombent pas .il n’a plus de forme.
    Merci d’avance pour vos conseils

    1. Bonjour Agnès,

      Dans l’immédiat, il n’y a pas grand-chose à faire, c’est le port naturel du Lagerstroemia. Les fleurs apparaissent au bout des rameaux de l’année. Si ceux-ci sont frêles, les branches plient sous le poids de la floraison. Petite astuce: en fin d’hiver prochain, effectuez une taille légère sur les rameaux de l’année, juste pour supprimer les anciennes fleurs. Vous verrez qu’en taillant peu, l’allongement des branches est moins important, l’arbuste a davantage tendance à se ramifier.

  2. Bonjour, j’ai planté un lilas des Indes en Octobre dernier. Je vis à Saint Jean Pied de Port. Il est buissonnant et a 1 mètre de hauteur. Je me pose la question de savoir si je dois tailler cette année ou bien attendre l’an prochain. J’ai peur de faire une bêtise. Je vous remercie de vos bons conseils. Bonne journée.

    1. Bonjour Christiane,

      Oui, vous pouvez tailler votre Lagerstroemia, il aura ainsi tendance à s’étoffer davantage à la base. Raccourcissez des deux tiers les rameaux ayant poussé et fleuri l’an dernier. Taillez de biais, au-dessous d’un bourgeon (ils sont petits) tourné vers l’extérieur de l’arbuste.

      1. Bonjour Bruno et merci. La taille est faite et j’attends avec impatience de le voir refleurir. Bon week-end.

  3. Bonjour,

    J’habite près de Genève (Suisse !) et possède un lagerstroemia, en arbre pas en buisson, qui a entre 15 et 20 ans. Il devient trop haut pour que je puisse le tailler. Puis-je rabattre de grosses branches ?
    Merci de vos précieux conseils

    1. Bonjour Arlette,

      Un Lagerstroemia à Genève ! Et il fleurit bien ? C’est un arbre qui a besoin d’une grande quantité de soleil et de chaleur pour donner des fleurs à profusion. Au niveau de la taille, le lilas des Indes supporte des coupes sévères (même des charpentières) mais vous risquez de complètement le défigurer, en particulier si les brindilles et les jeunes rameaux sont situés sur les parties les plus hautes alors que le bas de la ramure est plutôt dégarni. Vous pouvez peut-être commencer cette année par rabattre d’un tiers les branches les plus hautes…Vous serez ainsi à temps l’année prochaine de tailler davantage ou non suivant l’évolution de l’arbre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer