Cultiver les plantes en pot

De nombreuses plantes se prêtent à la culture en pot. On peut alors utiliser toutes sortes de contenants pour créer une infinité de décors. Utilisez et associées des plantes annuelles colorées, des vivaces saisonnières, des grimpantes tuteurées et même des arbustes pour créer de belles potées !

  • Photo of Oranger en pot: comment le cultiver et récolter ?

    Oranger en pot: comment le cultiver et récolter ?

    Si vous aimez les oranges, il ne faut pas hésiter à cultiver un oranger en pot. C’est en effet l’un des agrumes les plus rustiques (-7°). Vous serez aussi surpris de voir qu’il n’a pas besoin d’être très grand pour produire de nombreuses et délicieuses oranges comestibles, à l’opposé d’ailleurs des oranges aseptisées du commerce. A condition bien sûr de l’installer comme il faut et de lui apporter quelques soins. Des tailles de pot progressivement plus grandes Comme le citronnier, l’oranger développe un chevelu racinaire dense et superficiel. C’est ce qui lui permet d’accepter des conditions de culture en pot. Quand on cultive ce bel agrume, on se rend vite compte en fait qu’il aime être à l’étroit dans son…

    Lire la suite »
  • Photo of Saintpaulia: comment le faire refleurir ?

    Saintpaulia: comment le faire refleurir ?

    Jolie plante d’intérieur également appelé violette du Cap ou encore violette africaine pour rappeler ses origines sud-africaines, le Saintpaulia (Saintpaulia ionantha) est aussi l’une des plus généreuses par sa floraison intervenant plusieurs fois par an. Voici comment faire refleurir plusieurs fois par an le Saintpaulia. Le juste arrosage du Saintpaulia Pendant la floraison, le support de culture doit toujours rester humide mais il faut prendre soin de ne pas mouiller les tiges et les feuilles de la plante pour éviter l’apparition de pourritures au niveau des racine ou du collet. Après la floraison, laissez la plante entrer au repos en réduisant les arrosages : laissez alors bien sécher le support de culture entre deux apports d’eau. C’est en effet le rythme…

    Lire la suite »
  • Photo of Comment entretenir le cactus de Noël ?

    Comment entretenir le cactus de Noël ?

    Parfois appelé Epiphyllum ou épicactus, le cactus de noël est peut-être bien la plante préférée de nos grand-mères. On en voit partout chez elles et certains spécimens ont plus de 20 ans, parfois 30 ans ! Il faut dire que cette plante est facile à cultiver si vous lui trouvez l’emplacement qui lui convient et que vous l’entretenez un minimum. Fidèle, elle revient alors chaque année pour 1 à 2 floraisons spectaculaires : de fleurs roses, rouges ou violettes, parfois blanches suivant la variété, au bout des feuilles qui s’imbriquent les unes dans les autres et retombent souvent de manière un peu échevelée. En janvier, le cactus de Noël s’éteint, la plante entre en dormance.  C’est le moment d’effectuer son…

    Lire la suite »
  • Photo of Scheffléra: entretien, taille, bouture

    Scheffléra: entretien, taille, bouture

    Originaire d’Australie, le Scheffléra  (Schefflera  arboricola)  est une élégante plante d’intérieur, surnommée pieuvre ou arbre ombrelle en raison de l’allure palmée de ses belles feuilles vernissées. Comment cultiver et entretenir cette plante verte ? Arbre ombrelle De croissance rapide, le Scheffléra  atteint dans nos intérieurs 1,50 à 2m de hauteur. Appréciée pour sa silhouette de petit arbre palmé, cette plante verte l’est tout autant pour son feuillage composé de folioles brillantes et vernissées de couleur verte s’assombrissant avec l’âge. Elles finissent par prendre l’apparence d’ombrelles volumineuses. Certaines variétés présentent des feuilles vertes, d’autres sont marginées de crème ou de jaune. Les sujets les plus âgés se couvrent parfois de panicules de fleurs roses en été. Associations Plantez ou rempotez votre Scheffléra…

    Lire la suite »
  • Photo of Le Poinsettia, une étoile de Noël dans votre intérieur

    Le Poinsettia, une étoile de Noël dans votre intérieur

    Dans son pays d’origine, le Mexique, le Poinsettia forme un arbuste de plusieurs mètres de haut. En France, il est vendu en pot, le plus souvent au moment de Noël, et se présente comme une plante verte de 40 à 60 cm de hauteur. Quel entretien effectuer et comment le conserver au-delà des fêtes de fin d’année. Coloré mais fragile Le Poinsettia présente de longues feuilles vertes et pétiolées. La floraison n’est pas celle que l’on croit. D’un point de vue botanique, les parties colorées sont en effet de grandes feuilles que l’on appelle bractées. Sa véritable floraison passe presque inaperçue : elle est constituée de toutes petites fleurs jaunes. Bien entendu, l’intérêt esthétique du poinsettia réside surtout dans ses collerettes…

    Lire la suite »
  • Photo of Dracaena, dragonnier de Madagascar

    Dracaena, dragonnier de Madagascar

    Grand arbuste exotique originaire de Madagascar, d’Afrique tropicale et de l’Ile de la Réunion, le dragonnier (Dracaena) compte une quarantaine d’espèces dans ses rangs. Sous nos latitudes, le dracéna est cultivé en intérieur. Quel entretien effectuer pour profiter d’une belle plante verte ? Une plante pour intérieur moderne Le Dracaena présente un feuillage en forme de glaives verts fins, ourlés de blanc. Mais certaines variétés se parent d’un feuillage plus original rayé de jaune ou de rouge.  Alors que dans son milieu naturel le dragonnier peut culminer à 5 mètres de hauteur au prix d’une croissance lente, cette plante verte ne dépasse pas généralement 1 ou 2 mètres dans nos intérieurs. N’espérez d’ailleurs pas le voir fleurir : ses panicules de fleurs…

    Lire la suite »
  • Photo of Protégez le cycas du gel

    Protégez le cycas du gel

    L’allure trompeuse de petit palmier du Cycas revoluta (ou sagou du Japon pour les connaisseurs) ne doit pas faire oublier que cet arbuste élancé est en réalité une fougère originaire des régions de tropicales ou subtropicales. Sa rusticité est donc limitée et par méconnaissance le plus souvent, ou par oubli de protection d’autres fois, le cycas est parfois victime d’un coup de gel. Les 4 saisons du cycas en pot Printemps, automne Au printemps et en automne, le cycas en pot, même jeune, apprécie une exposition ensoleillée, au pied d’un mur plein Sud par exemple qui lui restitue la nuit de la douceur emmagasinée aux heures les plus chaudes de la journée. Eté, saison chaude En été, le cycas en…

    Lire la suite »
  • Photo of Comment gérer l’arrosage des orchidées en pot ?

    Comment gérer l’arrosage des orchidées en pot ?

    Cadeau privilégié en toutes occasions (fêtes de fin d’année, anniversaire, fêtes des mères ou des grands-mères), l’orchidée est loin d’être évidente à garder. Parmi les points à surveiller, l’arrosage d’une orchidée en pot pose particulièrement question car il dépend des variétés cultivées et des conditions de température et d’humidité. Quelle eau utiliser ? Quand, comment et à quelle fréquence arroser ? Voici nos conseils. Où installer l’orchidée en pot reçue en cadeau ? L’intérieur de nos maisons ou de nos appartements est généralement trop sec pour ces plantes tropicales. L’erreur la plus fréquente quand on reçoit en cadeau une orchidée en pot est de croire qu’elle se plaira derrière une fenêtre recevant du soleil. C’est en fait tout le contraire ! Si une…

    Lire la suite »
  • Photo of Où conserver le citronnier tout l’hiver ?

    Où conserver le citronnier tout l’hiver ?

    Agrume de faible rusticité, le citronnier ne survit généralement pas à des gelées hivernales modérées (-4 à -6°) quand il est cultivé sans protection particulière. Seules les régions du pourtour méditerranéen (zones de rusticité 9 et 10) et quelques localités privilégiées du Sud-Ouest ou du littoral Atlantique (zone 9) bénéficient d’un microclimat compatible avec sa culture en extérieur toute l’année. Partout ailleurs, il est nécessaire de le cultiver en pot pour pouvoir l’hiverner dans de bonnes conditions. Peut-on l’hiverner à l’intérieur ? Surtout pas ! Le citronnier n’apprécie pas les intérieurs chauffés et secs de nos maisons ou de nos appartements. Entreposé dans ces conditions, son feuillage persistant jaunit, sèche rapidement et tombe. Si vous n’avez pas d’autre choix que de le…

    Lire la suite »
  • Photo of Le bergamotier, délicieusement parfumé

    Le bergamotier, délicieusement parfumé

    Prisé pour son aspect ornemental ainsi que pour les citrons très parfumés qu’il produit, le bergamotier (Citrus bergamia) est un agrume peu rustique. Les bergamotes trouvent des utilisations diverses, aussi bien en cuisine que dans l’industrie cosmétique. Où et comment cultiver cet agrume ? Un arbre coloré Décoratif, l’arbre à bergamote est un épineux qui peut atteindre 3 à 5 mètres de hauteur en pleine terre, uniquement sous climat doux. Originaire de la région de la Calabre, en Italie, cet agrume présente des feuilles allongées à la couleur verte prononcée et lustrée, semblables à celles du citronnier. Il se pare au printemps d’une multitude de petites fleurs blanches nacrées. Comme le citronnier, elles dégagent un parfum agréable et délicat. En…

    Lire la suite »
  • Photo of La cordyline : graphique et colorée !

    La cordyline : graphique et colorée !

    Introduit en France en 1823, le genre Cordyline compte environ 15 arbustes ou petits arbres vivaces, tous originaires de Nouvelle-Zélande. De prime abord, la plante ressemble à un palmier mais peut aussi se confondre avec un dragonnier (Dracaena). La cordyline développe en effet un ou plusieurs petits troncs surmontés d’une touffe de feuilles, un aspect commun à toutes ces plantes. Voici quelques conseils pour cultiver et entretenir la Cordyline. La cordyline, un charme exotique A l’image des Yuccas ou du lin de Nouvelle-Zélande, la cordyline est surtout appréciée dans les jardins, balcons ou terrasses pour la diversité de ses coloris vitaminés (du vert au rouge, en passant par l’orange ou des teintes presque noires) et pour la silhouette graphique de son…

    Lire la suite »
  • Photo of Comment bouturer le laurier-sauce ?

    Comment bouturer le laurier-sauce ?

    Peut-être ne cultivez-vous pas encore de laurier-sauce (Laurus nobilis) dans votre jardin ? Sachez qu’il est pourtant très simple de bouturer ce petit arbre aromatique d’origine méditerranéenne et qu’une fois installé, il s’adapte à la plupart des climats de notre pays. La clé de sa réussite tient au drainage du sol : moins celui-ci est gorgé d’eau l’hiver, plus le laurier-sauce est rustique. Voici comment faire pour le bouturer. Quand bouturer la laurier-sauce ? A l’image de nombreux arbustes, le laurier-sauce se bouture en fin d’été (entre le 15 août et la fin du mois de septembre), lorsque ses branches commencent à être aoûtées. D’un point de vue botanique, elles se lignifient (l’écorce durcit), prenant une coloration brune caractéristique. C’est à…

    Lire la suite »
  • Photo of Érable du Japon: stop aux feuilles sèches !

    Érable du Japon: stop aux feuilles sèches !

    Nombreux sont les jardiniers qui songent à s’offrir un érable du Japon, dans l’idée d’aménager un petit espace japonais ou juste pour profiter à l’automne du spectacle offert par les remarquables couleurs changeantes de cet arbuste de bruyère. Il faut cependant savoir que l’érable du Japon est réputé fragile, surtout les premières années de culture. Parmi les maladies qui l’affectent, la plus courante est sans doute celle des feuilles sèches.  Quelle en est la cause et comment y remédier ? Plusieurs symptômes, une seule et même cause ! L’érable du Japon est probablement l’un des arbustes les plus délicats à cultiver, même s’il ne réclame pas beaucoup d’entretien.  Placé dans des conditions inadaptées, ses feuilles commencent à sécher depuis leurs extrémités…

    Lire la suite »
  • Photo of Agapanthe: en terre ou en pot, un entretien tranquille

    Agapanthe: en terre ou en pot, un entretien tranquille

    Associées à d’autres vivaces de massif en pleine terre, ou bien cultivées en pot sur une terrasse ou un balcon, les agapanthes offrent à l’envi leurs majestueuses hampes florales. Voici quelques conseils d’entretien pour les conserver belles et pimpantes tout au long de l’année. En hiver En terre, l’essentiel consiste à offrir à vos agapanthes un sol parfaitement drainé. Plus que le froid, la touffe redoute en effet un sol détrempé tout l’hiver. Dès la plantation, n’hésitez pas à mélanger à la terre du sable et des graviers pour améliorer les conditions de culture. En plein hiver, vous constaterez peut-être que les feuilles de vos agapanthes sèchent complètement. Pas de panique, vous cultivez probablement des agapanthes caduques. Résistantes au froid…

    Lire la suite »
  • Photo of Maladies des buis: identifiez ravageurs et champignons

    Maladies des buis: identifiez ravageurs et champignons

    Apprécié pour sa croissance rapide et sa facilité d’entretien, le buis est l’incontournable du jardin à la Française. Néanmoins, malgré sa robustesse qui lui a permis de traverser les siècles, les dernières décennies se sont avérées plus problématique pour l’arbuste avec l’apparition de nouvelles maladies et ravageurs contre lesquels il peine à résister. La pyrale du buis, les buis dévorés ! Impossible d’être passé à côté de cette petite chenille au corps vert, strié et agrémenté de quelques poils hérissés. La pyrale du buis dévore tout et fait des ravages considérables sur l’ensemble des buis du territoire depuis son apparition voilà plus d’une décennie maintenant ! Détecter sa présence est facile : il suffit d’observer les fils de soie qu’elle tisse…

    Lire la suite »
  • Photo of Olivier en pot : de l’eau, raisonnablement !

    Olivier en pot : de l’eau, raisonnablement !

    Lorsqu’il est cultivé en pleine terre et sous un climat favorable, l’olivier n’exige quasiment aucune attention particulière au niveau de l’arrosage. Installé en pot, quelle que soit votre région, c’est une toute autre histoire ! En raison d’un plus faible volume de terre mais aussi et surtout parce que ses racines ne sont protégées des aléas climatiques que par l’épaisseur des parois du contenant, l’olivier cultivé en pot pour agrémenter une terrasse ou un balcon est plus fragile et réclame davantage d’attentions. Froid et humidité, la combinaison fatale ! De manière générale, notons que l’olivier craint la combinaison du froid et de l’humidité, plus précisément d’une humidité stagnante, souvent à l’origine des maladies que connaît cet arbre. Cela ne signifie pas…

    Lire la suite »
  • Photo of Quel entretien pour l’Hibiscus – Rose de Chine – ?

    Quel entretien pour l’Hibiscus – Rose de Chine – ?

    Apprécié pour ses gracieuses fleurs aux allures exotiques, tout à la fois emblème de la Malaisie et des îles Hawaï, l’Hibiscus rosa sinensis, également appelé Rose de Chine, appartient à la famille des Malvacées qui comprend aussi des arbustes plus rustiques comme l’Hibiscus des jardins (Althea syriacus) ou encore de la Mauve du Cap (Anisodontea capensis). La Rose de Chine offre une large palette de  variétés et presque autant de fleurs. Ces dernières, très éphémères, se renouvellent régulièrement de mars à octobre sous climat favorable. Quel entretien pour un Hibiscus en pleine terre ? Le long du pourtour méditerranéen, le climat est suffisamment doux pour permettre de cultiver l’Hibiscus en pleine terre. Attendez la fin du printemps (mai, juin)  pour le…

    Lire la suite »
  • Photo of Des tomates cerises bien dans leur pot !

    Des tomates cerises bien dans leur pot !

    La culture des tomates cerises réussit bien en pot du moment que l’entretien est très régulier. Il devient ainsi possible de récolter de petits fruits même si l’on ne dispose que d’un balcon ou d’un coin de terrasse. Découvrez tous les conseils pour réussir ! Quelles tomates cultiver en pot ? Bien moins gourmandes que les variétés à gros fruits, les tomates cerises sont plus adaptées à une culture en pot. Elles poussent naturellement en buisson et produisent dans ces conditions plusieurs kilos de fruits, même si le volume de terre disponible est limité. A contrario, les grosses tomates ont beaucoup plus d’exigences et ne réussissent donc réellement qu’en pleine terre. En réalité, toutes les tomates à petits fruits conviennent pour…

    Lire la suite »
  • Photo of Quel entretien effectuer pour les plantes grasses ?

    Quel entretien effectuer pour les plantes grasses ?

    Les cactées et les plantes succulentes (anciennement grasses) séduisent le plus grand nombre par leurs formes variées et originales. Ces plantes d’origine désertique peuvent être cultivées à l’ intérieur où elles apportent une touche de verdure et un atout déco indéniable. Faciles à vivre, elles sont aussi faciles d‘entretien et tolèrent quelques approximations et oublis, en particulier au niveau de l’arrosage. Découvrez comment bien entretenir une plante grasse. Une grande diversité de plantes grasses ! Les plantes succulentes sont originaires de diverses zones désertiques du globe (d’Amérique centrale pour les cactus, de l’Est de l’Afrique…). Elles offrent une grande diversité de formes ; certaines pouvant même se parer de fleurs extraordinaires. Avec ou sans épines, le choix  est tellement vaste que vous pouvez…

    Lire la suite »
  • Photo of Faut-il mélanger le terreau avec de la terre ?

    Faut-il mélanger le terreau avec de la terre ?

    Terreau agrumes, pour cactées, pour semis… Il existe à peu près un terreau dédié à chacun des usages au jardin et on serait tenté de les utiliser tels quels, sans les mélanger avec de la terre. Est-ce une bonne idée ? Comment sont fabriqués les terreaux ? Les terreaux vendus dans le commerce sont obtenus en mélangeant et en tamisant finement plusieurs matériaux : de la tourbe blonde ou noire mais aussi des écorces compostées, des fibres de bois, de la pouzzolane, de l’argile, des engrais ou encore des fibres de coco par exemple. Faut-il mélanger le terreau avec de la terre ? Oui, car une bonne terre de jardin apporte de la consistance au substrat créé, évitant qu’il ne s’assèche trop vite et…

    Lire la suite »
  • Photo of L’Oca du Pérou

    L’Oca du Pérou

    L’Oca du Pérou (Oxalis tuberosa) est bien originaire d’Amérique du Sud comme son nom le laisse présager ! A l’image de l’oseille, cette plante vivace herbacée appartient à la famille des Oxalidacées. Importée en France à la fin du XIXème siècle afin de fournir une alternative crédible à la culture de la pomme de terre victime du mildiou, l’Oca du Pérou ne s’est jamais véritablement imposée. Elle fait aujourd’hui l’objet d’un intérêt croissant, cultivée au potager avant tout par curiosité pour les légumes anciens et désuets, mais aussi pour ses jolis tubercules comestibles ! Comment la cultiver, l’entretenir, puis la consommer ? Un « trèfle » aux tiges succulentes ! Ovales, allongés, uniformément rouges, blancs, rosés, bicolores ou même plus diversement colorés, les…

    Lire la suite »
  • Photo of Le Curcuma: de la tulipe thaïlandaise au Safran des Indes

    Le Curcuma: de la tulipe thaïlandaise au Safran des Indes

    Plante herbacée rhizomateuse originaire d’Inde et de Malaisie, le Curcuma rose (Curcuma alismatifolia) est une vivace frileuse de la famille des Zingibéracées appréciée pour sa longue floraison tout autant que pour l’épice éponyme que l’on extrait de ses racines (dans le cas de l’espèce Curcuma longa). Très décorative, cette plante exotique aux multiples appellations (Curcuma, tulipe thaïlandaise, Safran des Indes ou encore souchet) est généralement cultivée sous nos latitudes en intérieur. Curcuma, tulipe thaïlandaise, Safran des Indes Curcuma alismatifolia développe en pleine terre une touffe d’environ un mètre de haut composée de grandes feuilles de forme oblongue à la teinte vert foncé. La plante commence à fleurir en mai-juin. Apparaissent alors d’épaisses tiges florales se terminant en longs épis de…

    Lire la suite »
  • Photo of Quels palmiers résistants au froid planter ?

    Quels palmiers résistants au froid planter ?

    Originaire de l’Himalaya, le palmier de Chine (Trachycarpus fortunei), également appelé ou palmier chanvre,  présente la particularité de très bien supporter le froid, jusqu’à -18°C, contrairement à ses congénères qui meurent dès les premiers gros froids. C’est donc le palmier idéal pour conférer une atmosphère exotique à un jardin situé dans le Nord de la France. Atouts décoratifs du palmier de Chine Trachycarpus fortunei développe de belles feuilles vert foncé s’ouvrant en de magnifiques et larges éventails. Au départ, l’arbuste ressemble à un buisson. Au fil du temps, il prend rapidement de la hauteur à mesure de la formation de son stipe pouvant atteindre à l’âge adulte plus de 10 mètres de haut ! Le palmier de Chine bénéficie donc…

    Lire la suite »
  • Photo of Comment faire refleurir une orchidée ?

    Comment faire refleurir une orchidée ?

    L’orchidée est l’une des plantes les plus vendues dans le monde, après la rose bien sûr !  Elle est même devenue au fil des ans la plante que l’on offre en toutes occasions, puisque c’est un cadeau facile qui trouve place aussi bien dans un décor moderne que plus classique ! Pourtant, une fois défleurie, on se demande toujours si cette orchidée sera capable de produire d’autres fleurs si délicates. La réponse est OUI, mais avec quelques soins ! Quand tailler la hampe florale ? Attendez que la totalité des fleurs fanent et tombent. Patientez même jusqu’à ce que la partie supérieure de la hampe brunisse et se dessèche complètement alors que la base de celle-ci restera bien verte ! Une fois défleurie, …

    Lire la suite »
  • Photo of Comment planter et contenir des bambous ?

    Comment planter et contenir des bambous ?

    Installés en haie, les bambous poussent vite et ne se taillent pas, ou presque pas. Leur entretien réduit en fait de bons candidats pour composer  des haies brise-vues efficaces. Néanmoins, leur culture nécessite quelques précautions car la plupart des espèces émettent des racines traçantes potentiellement sources de problèmes avec le voisinage. Il faut donc d’abord bien choisir l’espèce ou la variété à planter et ensuite prévoir dès l’installation un dispositif pour contenir cette plante invasive. Des bambous en pleine terre Barrière anti-rhizomes Si vous souhaitez installer des bambous en pleine terre, une barrière anti-rhizomes est indispensable, cela permet de contenir facilement la souche. Il faut en effet savoir qu’un rejet de bambou peut s’éloigner jusqu’à 8 à 9 mètres du…

    Lire la suite »
Bouton retour en haut de la page
Fermer