Composer un massif

Il n’y a pas de recette miracle pour composer un massif ! Cependant, si vous choisissez des plantes que vous aimez, vérifiez auparavant qu’elles sont vraiment adaptées aux principales contraintes de votre terrain: la terre et l’exposition. Ensuite, nos conseils sont là pour vous aider !

  • Photo of Cerisier du Tibet: une écorce décorative !

    Cerisier du Tibet: une écorce décorative !

    Originaire de Chine occidentale, le cerisier du tibet est cultivé depuis longtemps outre-Manche, où ce cerisier à fleurs est apprécié aussi bien pour sa remarquable floraison printanière que pour l’aspect ornemental de son écorce en hiver. L’une des plus belles écorces ! Sous nos latitudes, Prunus serrula se développe naturellement en cépée, sa silhouette pouvant atteindre 6 mètres de hauteur pour 3 à 4 mètres de largeur. A l’image de beaucoup de cerisiers, les fleurs blanches de Prunus serrula s’épanouissent en grappes irrégulières en avril-mai alors que débourrent ses grandes feuilles ovales d’un vert tendre puis foncées, pointues, légèrement velues, et parcourues sur leurs bords d’élégantes petites crénelures en forme de dents de scie. Cette particularité botanique est à l’origine du…

    Lire la suite »
  • Photo of Dahlias: comment bien les conserver l’hiver ?

    Dahlias: comment bien les conserver l’hiver ?

    Les dahlias habillent nos jardins de mille couleurs pendant toute la saison estivale. Mais une fois les beaux jours sur le déclin, il convient de penser à les arracher et à les placer à l’abri des gelées et du froid de l’hiver. Comment conserver des dahlias en pleine santé pour le printemps suivant ? Pourquoi faire hiverner les dahlias ? Le dahlia est une plante gélive.  Son feuillage grille dès le premier gel et ses racines ne supportent pas longtemps les rigueurs de la mauvaise saison. Il est donc indispensable de mettre à l’abri les dahlias en hiver. Si votre jardin bénéficie d’un climat doux, notamment sur le littoral Atlantique, vous pouvez laisser vos dahlias en terre pendant tout l’hiver. Veillez…

    Lire la suite »
  • Photo of Graminées: Osez le rouge !

    Graminées: Osez le rouge !

    Initialement appréciées pour leurs silhouettes graphiques, les graminées jouent aussi désormais sur des gammes de couleurs de plus en plus variables au fil des saisons. Installées en pleine terre, dans des massifs secs, surélevés ou en pot, ces plantes ont su s’imposer comme des valeurs sûres pour aménager des jardins modernes. Il faut dire qu’elles sont faciles à vivre, les graminées ! Faciles à associer aussi ! Tentez par exemple dans un massif le contraste élégant d’une graminée rouge, (Pennisetum rubrum), et d’Ophiopogons noirs.  Un raffinement rare… 4 graminées rouges ! Impérate cylindrique, Imperata cylindrica Même si sa croissance est très lente, cette graminée rouge se distingue par le dégradé de couleurs qui anime ses feuilles d’Avril à Novembre. D’abord d’un vert vif,…

    Lire la suite »
  • Photo of A l’ombre des grands arbres, quel couvre-sol installer ?

    A l’ombre des grands arbres, quel couvre-sol installer ?

    A l’ombre, les plantes couvre-sol disposent de conditions de culture rendues plus difficiles qu’ailleurs par la concurrence des grands arbres ou des arbustes qui les dominent. Ces vivaces n’ont pas d’autre choix : il leur faut s’adapter au manque de lumière et à des besoins nutritifs faibles. Quelles plantes couvre-sol installer dans un massif ombragé ? Manque de lumière Les feuilles et branchages des arbres et arbustes tamisent les rayons du soleil et atténuent la chaleur habituellement appréciée des plantes. L’absence de soleil n’est généralement pas un problème en soi. L’été, ses rayons occasionnent en effet des brûlures sur les feuillages les plus fragiles. En revanche, le manque de lumière est bien plus problématique, car il impacte directement le processus de…

    Lire la suite »
  • Photo of Invitez la Véronique (Hebe) dans votre jardin !

    Invitez la Véronique (Hebe) dans votre jardin !

    En grande partie originaire de Nouvelle-Zélande, l’Hebe est une plante communément désignée sous le terme de véronique arbustive. Quelle que soit la variété choisie, cette vivace est tout autant appréciée pour son feuillage décoratif que pour sa floraison originale en épis. Comment cultiver et entretenir l’Hebe ? Un feuillage de toute beauté ! On trouve au moins une véronique arbustive adaptée à chacun des climats français, qu’il soit froid et humide ou au contraire, ensoleillé et plus sec. Il faut dire que le genre Hebe compte dans ses rangs pas moins de 350 variétés de plantes se distinguant par la forme de leurs feuilles et la couleur de leurs fleurs. La floraison bleue n’est d’ailleurs pas légion ! Les fleurs en épis…

    Lire la suite »
  • Photo of Agapanthe: en terre ou en pot, un entretien tranquille

    Agapanthe: en terre ou en pot, un entretien tranquille

    Associées à d’autres vivaces de massif en pleine terre, ou bien cultivées en pot sur une terrasse ou un balcon, les agapanthes offrent à l’envi leurs majestueuses hampes florales. Voici quelques conseils d’entretien pour les conserver belles et pimpantes tout au long de l’année. En hiver En terre, l’essentiel consiste à offrir à vos agapanthes un sol parfaitement drainé. Plus que le froid, la touffe redoute en effet un sol détrempé tout l’hiver. Dès la plantation, n’hésitez pas à mélanger à la terre du sable et des graviers pour améliorer les conditions de culture. En plein hiver, vous constaterez peut-être que les feuilles de vos agapanthes sèchent complètement. Pas de panique, vous cultivez probablement des agapanthes caduques. Résistantes au froid…

    Lire la suite »
  • Photo of Les iris, à planter dès l’été !

    Les iris, à planter dès l’été !

    Si les iris offrent leurs élégantes fleurs au printemps, l’été est pour ces plantes rhizomateuses une période de repos. C’est le moment de diviser de vieux pieds ou de procéder à la plantation de nouveaux iris. Quand planter les iris ? La période idéale pour la plantation des iris court du mois de juillet au mois d’octobre. C’est également pendant l’été qu’on les divise. Une fois installés en terre, il faudra néanmoins attendre jusqu’au printemps suivant pour les voir fleurir. Où planter les iris ? Les iris apprécient tout particulièrement les sols légers et secs, même calcaires. Dans tous les cas, la terre qui les accueille doit être suffisamment drainée. Évitez les sols compacts et humides dans lesquels les rhizomes pourrissent rapidement.…

    Lire la suite »
  • Photo of L’achillée millefeuille, place à la couleur !

    L’achillée millefeuille, place à la couleur !

    Connue depuis l’Antiquité, l’Achillée millefeuille (Achillea millefolium, famille des Astéracées) a toujours été appréciée pour ses nombreuses vertus cicatrisantes et anti-inflammatoires. Sous son allure sauvage, la plante d’Achille (selon la légende, Achille s’en servit pour guérir ses plaies durant la guerre de Troie) constitue également un atout décoratif certain, aussi bien au jardin qu’à l’intérieur, au cœur d’un joli bouquet par exemple. Comment planter et entretenir cette belle des prés ? L’Achillée millefeuille De nature vivace, la plante d’Achille compte une grande variété d’espèces, certaines poussant à l’état sauvage, d’autres pouvant être cultivées au sein du jardin. L’Achillée se pare d’un feuillage fin, léger et décoratif, généralement caduc. Teinté de vert ou de gris, il se révèle également être aromatique.…

    Lire la suite »
  • Photo of L’Hortensia à feuilles de chêne, l’atout charme du jardin

    L’Hortensia à feuilles de chêne, l’atout charme du jardin

    Originaires d’Amérique du Nord, les Hortensias (Hydrangeas) sont des arbustes qui offrent une floraison abondante tout l’été sans pour autant réclamer beaucoup d’entretien. Faciles à vivre, ils s’adaptent même à tous les climats et continuent à embellir le jardin lorsque leurs fleurs ont fané. Dans la vaste famille des Hydrangeas arbustifs, l’Hortensia à feuilles de chêne (Hydrangea quercifolia) est peut-être le plus beau ! Hydrangea quercifolia L’hortensia à feuille de chêne se caractérise par son élégant feuillage lobé qui rappelle celui de l’arbre auquel il emprunte son nom. Ses grandes feuilles gaufrées et coriaces présentent un revers duveteux et blanchâtre. Les jeunes rameaux se couvrent également d’un duvet roux. Les hortensias arbustifs constituent de remarquables arbustes appréciés pour leurs ramifications…

    Lire la suite »
  • Photo of Avec la prairie fleurie, invitez la diversité dans votre jardin !

    Avec la prairie fleurie, invitez la diversité dans votre jardin !

    De nos jours, une prairie fleurie remplace avantageusement une pelouse traditionnelle, verte et uniforme. Ce mélange de fleurs champêtres attire par son aspect décoratif et fait valoir de nombreuses qualités environnementales. La prairie fleurie permet notamment de concilier l’esthétique et l’utilité, comme par exemple mettre de la couleur dans les massifs ou les bordures de chemins. Elle a aussi un fort pouvoir attractif sur les insectes pollinisateurs et les auxiliaires.  Découvrez comment créer chez vous un jardin fleuri regorgeant de vie ! Les avantages d’une prairie fleurie Longtemps dévalorisée car associée à l’idée d’un jardin négligé, la prairie fleurie connaît depuis quelques années un engouement nouveau ! Il faut dire que ce type de végétation offre de nombreux avantages. Tout d’abord,…

    Lire la suite »
  • Photo of Les Glaïeuls, raides de beauté !

    Les Glaïeuls, raides de beauté !

    Originaires d’Europe, d’Asie et d’Afrique, les glaïeuls appartiennent à la grande famille des Iridacées. Le genre Gladiolus ne compte pas moins de 280 espèces et plus de 10 000 hybrides, offrant un large éventail de couleurs. Particulièrement appréciée au jardin bouquetier, cette plante un peu raide permet de réaliser à la belle saison de jolis bouquets chargés de fleurs. Quand et comment planter des glaïeuls, comment les entretenir ? Une armée de glaives Les glaïeuls érigent au cours du printemps leurs tiges fleuries et leurs feuilles raides si  caractéristiques. Cette apparence de soldat au garde-à-vous leur a d’ailleurs valu leur nom botanique issu du terme latin « gladium » qui signifie glaive. La tige épaisse des glaïeuls se développe sur un renflement appelé…

    Lire la suite »
  • Photo of La spirée du Japon se fait belle pour l’été !

    La spirée du Japon se fait belle pour l’été !

    Appréciée pour ses jolies fleurs estivales ou son feuillage décoratif, la spirée du Japon (Spiraea japonica), que l’on appelle aussi spirée d’été par opposition à sa cousine de printemps, forme un buisson de croissance relativement rapide, qui présente cependant l’avantage de rester dans des proportions très acceptables, sa hauteur se stabilisant autour d’1 mètre. Des corymbes de petites fleurs Du début du mois de juin à la fin juillet, de nombreuses petites fleurs roses ou blanches apparaissent en bouquets aplatis que l’on appelle des corymbes. Le feuillage de la spirée du Japon est caduc et tombe donc en hiver. Les petites feuilles vertes ovales, lancéolées et dentées, prennent chez certains cultivars de jolies teintes jaune orangé virant au rouge à…

    Lire la suite »
  • Photo of Quelles plantes pour remplacer une lavande vieillissante ?

    Quelles plantes pour remplacer une lavande vieillissante ?

    La lavande vieillit mal, surtout si on ne s’en occupe pas . Au fil des ans, ses buissons perdent de leur allure : ils se déforment, leur base se dégarnit, laissant apparaître des branches totalement nues. Certains rameaux ou pans entiers meurent aussi souvent, occasionnant des trous inesthétiques. Pour toutes ces raisons, on peut ressentir l’envie ou le besoin de remplacer un pied de lavande. Pas question pour autant de planter un nouveau sujet en lieu et place de l’ancien, le sol étant en partie épuisé pour les besoins de la plante. Autant donc faire le choix d’une autre plante, fleurissant aussi longtemps, exhalant un parfum aussi agréable et rappellant par son port ou la couleur bleue de ses fleurs, les…

    Lire la suite »
  • Photo of Quand planter les hortensias ?

    Quand planter les hortensias ?

    Les Hortensias figurent parmi les arbustes préférés des Français, ce qui est amplement mérité tant leurs généreuses boules de fleurs sont en vue tout l’été ! Découvrez quand et comment les planter. Quelle est la meilleure période de plantation des Hortensias ? Si les pépiniéristes proposent des Hortensias en conteneurs, c’est pour pouvoir étaler la période de plantation. En dehors des moments de canicule et de gel, il est donc possible de les mettre en terre environ 10 mois de l’année. Cependant, certaines périodes sont plus propices que d’autres, en particulier les mois de mars et avril, quand la terre commence à se réchauffer ou bien en septembre et octobre ! Septembre est le mois idéal ! En fin d’été, on assiste en effet…

    Lire la suite »
  • Photo of En mai, l’ancolie fait ce qui lui plait !

    En mai, l’ancolie fait ce qui lui plait !

    Du haut de ses hautes tiges, l’ancolie des jardins (Aquilegia vulgaris), que l’on appelle aussi ancolie cornette ou colombine, domine les pousses encore basses des plantes à floraison estivale. Cette vivace de la famille des Renonculacées, facile à cultiver et rustique (-20°C), revient fidèlement chaque année, annonçant la fin  prochaine des floraisons printanières ! De merveilleuses fleurs en clochettes ! Les maigres tiges couvertes de poils soyeux de l’ancolie peuvent paraître fragiles. Ces hampes florales s’étirent pourtant à 40 à 50 cm de hauteur, supportant aisément le poids des fleurs en clochettes diversement colorées : rose clair ou foncé, violet profond, noires, bleues, mauves, rouge pourpre et même blanches… Sur le plan décoratif, leurs ravissantes feuilles lobées ne sont pas à…

    Lire la suite »
  • Photo of L’Egdeworthia: floraison originale délicieusement parfumée

    L’Egdeworthia: floraison originale délicieusement parfumée

    Arbuste rustique (-12°C) originaire de Chine et encore peu répandu dans nos jardins, l’Edgeworthia (Edgeworthia chrysantha, papyrifera), que l’on appelle aussi buisson à papier, est un proche parent du Daphné (famille des Thymélacées). Comme ce dernier, il offre en fin d’hiver ou au début du printemps de ravissantes fleurs suavement parfumées. Une floraison originale De croissance lente, l’Edgeworthia chrysantha forme un arbuste d’1 à 2 mètres en tous sens, développant des branches souples, ramifiées, au port dressé, à l’écorce lisse de couleur brun-rouge. L’arbuste se couvre de feuilles caduques lancéolées d’un joli vert tendre mais qui ont la fâcheuse tendance de se flétrir par temps chaud et sec. Les petites fleurs tubulaires jaunes ou orange vif à l’intérieur, plus pâle…

    Lire la suite »
  • Photo of Les cerisiers du Japon: une somptueuse floraison !

    Les cerisiers du Japon: une somptueuse floraison !

    Le genre Prunus occupe une part importante de la famille des Rosacées,  regroupant de nombreux arbres fruitiers (prunier, abricotier, amandier, cerisier à fruits, pêcher..) et d’autres cultivés pour leurs qualités ornementales. Plutôt rustiques (-15°C), les cerisiers japonais (Prunus serrulata est le plus représentatif des cerisiers à fleurs du Japon) appartiennent à ce dernier groupe, comportant pas moins de 40 à 50 cultivars. Au printemps, leur somptueuse floraison offre un spectacle unique que les Japonais ne manquent pas de célébrer chaque année ! Une nuée de fleurs ! Suivant les cultivars et la hauteur de greffage pratiqué, les cerisiers à fleurs du Japon forment de grands arbustes ou  de petits arbres très ramifiés, développant au fil des ans un silhouette plus ou…

    Lire la suite »
  • Photo of Rosier de Banks, florifère à l’extrême !

    Rosier de Banks, florifère à l’extrême !

    Originaire de Chine et rustique (-15°C) même s’il n’aime pas vraiment le froid, le rosier de Banks (Rosa banksiae) est l’un des rosiers lianes les plus généreux ! Dans ce groupe, tous sont des grimpants à la somptueuse floraison. Sans épines ! Rosa banksiae produit depuis la souche de vigoureux sarments, souples, et – chose étrange pour un rosier – totalement dépourvus d’épines (inermes). Au fil des ans, les branches principales du rosier de Banks s’allongent,  pouvant atteindre une dizaine de mètres de longueur ! Florifère à l’extrême, ce rosier liane l’est assurément ! Il se couvre en effet dès le mois d’avril d’une ribambelle de petits (2 cm de diamètre) pompons jaunes ( Rosa banksiae lutea), roses (Rosa banksiae rosea) ou…

    Lire la suite »
  • Photo of L’Osmanthe, divinement parfumé !

    L’Osmanthe, divinement parfumé !

    Bien adapté aux régions de climat froid ( rustique jusqu’à -20°C), l’Osmanthe (oléacées) fut découvert en Chine par un missionnaire botaniste: l’abbé Jean-Marie Delavay. Également appelé houx de Chine en raison de ses origines et de la ressemblance de son feuillage épineux avec celui du houx commun, l’Osmanthe est au final assez peu planté dans nos jardins. Dommage, car cet arbuste toujours vert se couvre aussi de discrètes fleurs blanches en trompettes au printemps (Osmanthus X Burkwoodii, Osmanthus Delavayi) ou à l’automne ( Osmanthe à feuille de houx), toutes au parfum inoubliable ! Les Osmanthes : persistants et parfumés ! Si le genre comprend plus d’une trentaine d’espèces d’arbustes à feuillage persistant, seules 3 se rencontrent dans les jardins, se distinguant par…

    Lire la suite »
  • Photo of 6 arbustes couverts de fleurs d’or au printemps !

    6 arbustes couverts de fleurs d’or au printemps !

    Si les arbustes à fleurs jaunes ont autant de succès au printemps, c’est peut-être bien parce qu’à cette période de l’année, nous avons tous envie de soleil pour laisser définitivement derrière nous la grisaille hivernale. Des fleurs jaune brillant, presque d’or, c’est justement ça que proposent les 6 arbustes à floraison printanière retenus pour cet article. Un peu de jaune au cœur, ça fait vraiment du bien ! Forsythia, une boule d’or ! Incontournable au jardin, qu’il soit installé en pleine terre, au sein d’une haie fleurie, d’un massif d’arbustes ou bien en isolé dans un grand pot ou en bac sur une terrasse, le forsythia est un arbuste est symbole de renaissance printanière. Décoratif, il aimante tous les regards…

    Lire la suite »
  • Photo of Graminées: Quand et comment les tailler ?

    Graminées: Quand et comment les tailler ?

    Tout l’hiver, les graminées ont donné de l’intérêt au jardin. Leur silhouette souple et échevelée a joué avec le vent et brillé de mille feux une fois saupoudrée de givre.  Pour que les touffes restent belles, il est nécessaire de les rabattre sévèrement en fin d’hiver. Comment faire ? Pourquoi nettoyer les graminées ? Les chaumes secs et brunis des plus hautes graminées (Misacnthus et Stipa)  n’offrent pas seulement un intérêt décoratif. Pendant toute la mauvaise saison, ils ont aussi joué un rôle important pour protéger les souches et les vivaces alentours du gel et de l’humidité. Il faut cependant nettoyer la touffe avant qu’elle ne finisse par s’effondrer d’elle-même et que la nouvelle végétation printanière n’étouffe sous cet amas. Ce…

    Lire la suite »
  • Photo of Érable du Japon: quel entretien ?

    Érable du Japon: quel entretien ?

    Du printemps à l’automne, le spectacle des couleurs changeantes offertes par l’érable du Japon (Acer japonicum ou Acer palmatum) est une pure merveille ! Ce petit arbre aux feuilles palmées, de croissance lente, est parfait pour une culture en pot, disposé de préférence dans un coin du jardin au soleil doux ou à la mi-ombre. Quels soins lui apporter ? Quelle terre ou substrat de culture lui convient le mieux ? En pleine terre, l’érable du Japon apprécie une terre de bruyère, légèrement acide et humifère, au pH inférieur à 6,5. Un pH trop élevé ( supérieur à 7,5) génère en effet des carences. Pour une culture en pot, le substrat idéal se compose d’1/3 de pouzzolane fine (ou vermiculite), 1/3…

    Lire la suite »
  • Photo of Sorbaire Sem: l’élégante fausse-spirée

    Sorbaire Sem: l’élégante fausse-spirée

    Originaire des régions montagneuses humides d’Asie (Chine, Corée), la sorbaire Sem (à feuilles de sorbier) ou fausse-spirée (Sorbaria sorbifolia) est un arbuste original et décoratif de la famille des Rosacées, doté d’un feuillage aux teintes variables au fil des saisons. Rustique par nature, ce proche parent encore peu connu des spirées est facile à cultiver. Seule ombre au tableau, son caractère légèrement envahissant doit faire l’objet d’une surveillance de ses nombreux rejets ! Comment cultiver Sorbaria sorbifolia ? Un feuillage de toute beauté ! Sorbaria sorbifolia forme un arbuste de 1m20 d’envergure en tous sens, à la silhouette arrondie et compacte. Depuis le début des années 2000 et l’obtention du cultivar « Sem » par un pépiniériste néo-zélandais, la plupart des sorbaires commercialisées figurent parmi ces hybrides aux grandes…

    Lire la suite »
  • Photo of La nivéole de printemps: petit bijou de fin d’hiver

    La nivéole de printemps: petit bijou de fin d’hiver

    Quel bijou la nivéole de printemps ! Originaire du centre de l’Europe, cette plante bulbeuse proche des perce-neiges appartient elle aussi à la famille des amaryllidacées. En véritable précurseur du renouveau printanier, Leucojum vernum offre sa belle floraison dès le mois de février et peuple spontanément les sous-bois du Nord et de l’Est de la France. Par le passé, on ne faisait pas de réelle différence entre les nivéoles et les perce-neiges. Il faut dire que ces deux-là se ressemblent comme deux gouttes d’eau ! Pourtant, elles constituent désormais sur le plan botanique deux genres bien distincts. Les nivéoles comportent ainsi plusieurs espèces dont au moins deux s’observent classiquement dans les jardins : la nivéole de printemps (Leucojum vernum) et celle d’été…

    Lire la suite »
  • Photo of Le cognassier du Japon

    Le cognassier du Japon

    Avec sa belle floraison de fin d’hiver, concomitante de celles, plus parfumées, du Daphné odora ou de l’Edgeworthia, le cognassier du Japon (Chaenomeles japonica) est l’un des arbustes les plus précoces de l’année. Sa floraison est en ce sens une véritable ode au réveil printanier. Comment cultiver et entretenir ce bel arbuste d’ornement ? Beau toute l’année ! Arbuste épineux prenant la forme d’un buisson dense et très ramifié, le cognassier du Japon peut atteindre deux mètres de hauteur, autant d’étalement. Également très rustique, il supporte des températures jusqu’à -25°. Son feuillage caduc et ses feuilles alternes, ovales, dentées et d’un vert sombre brillant, sont d’une grande élégance. Ses fleurs, généralement simples, rouge brique ou roses, s’épanouissent sur des rameaux…

    Lire la suite »
Bouton retour en haut de la page
Fermer