Histoire de plantes

Les plantes et les végétaux accompagnent l’Homme depuis la nuit des temps. Elles lui sont indispensables pour se nourrir, se soigner ou fabriquer ses vêtements… Ces articles vous comptent à travers des fiches détaillées l’histoire de ces relations étroites.

  • Photo of L’oranger des Osages, le « bois d’arc »

    L’oranger des Osages, le « bois d’arc »

    Originaire du Sud-Est des États-Unis, l’oranger des Osages (Maclura aurantiaca) agrémente nos parcs et jardins de son feuillage décoratif et de ses fruits colorés,  bien que non comestibles. Comment cultiver cet « oranger » exotique ? Le bois d’arc Bien qu’il puisse culminer à 20 mètres de hauteur, l’oranger des Osages ne dépasse généralement pas 12 mètres de hauteur sous nos contrées. Il connaît également une croissance plutôt lente, s’élevant en moyenne de 6 mètres en 20 ans. Sa cime présente une forme ovale et se révèle touffue. Comme ses rameaux sont recouverts d’épines pouvant mesurer de 2 à 3 cm de long, le Maclura aurantiaca a souvent été utilisé par le passé en haie défensive. De couleur rousse, son écorce se…

    Lire la suite »
  • Photo of Le jardin exotique de Monaco: un éden au cœur de la Principauté !

    Le jardin exotique de Monaco: un éden au cœur de la Principauté !

    Vous profitez d’un séjour sur la Riviera, du côté de Nice, de Menton ou de la Principauté et vous projetez de visiter le jardin exotique de Monaco ? Disons-le tout de suite, que vous soyez ou non amateur de botanique, ce jardin singulier mérite le détour, ne serait-ce que pour le point de vue époustouflant qu’il offre sur le rocher monégasque, le port de Fontvieille et la ville en contrebas ou, tout simplement, pour le dépaysement qu’il procure. Une manière originale aussi de découvrir l’histoire de Monaco. Accès Le jardin exotique de Monaco se mérite, c’est certain ! Pour y accéder à pied depuis le rocher, il faut compter pas moins de 20 à 30 minutes et emprunter un dédale d’ascenseurs pour…

    Lire la suite »
  • Photo of Réussir la plantation de l’arbousier

    Réussir la plantation de l’arbousier

    Originaire du bassin méditerranéen, l’arbousier (Arbutus unedo), également appelé arbre-aux fraises, n’est pas vraiment un arbuste, pas non plus un arbre. Il s’agit plutôt d’un arbrisseau de la famille des Éricacées, à la croissance lente, atteignant 2 à 5 mètres de hauteur à l’âge adulte. Suffisamment rustique, il supporte souvent la plupart des climats du pays, à condition de le planter en situation protégée. L’arbre-aux fraises offre alors en hiver de drôles de fruits ronds, à consommer en compotes ou confitures : les arbouses. Quand et comment réussir sa plantation ? Un beau feuillage persistant Son écorce de pare de belles teintes d’un brun cannelle. Ses feuilles persistantes, ovales, d’un vert profond et luisant, sont finement dentées sur leur bord. Les…

    Lire la suite »
  • Photo of Culture du chou brocoli: la tête haute

    Culture du chou brocoli: la tête haute

    Plante potagère de climat doux de la famille des Brassicacées, le chou brocoli est un proche parent du chou-fleur. Bisannuel, il est semé en pépinière en fin de printemps, puis repiqué en terre au cours de l’été (juillet-août), lorsque les jeunes plants sont suffisamment développés. Les brocolis passent alors l’hiver au potager et produisent leurs délicieuses fleurettes jusqu’au début du printemps suivant, à un moment où les légumes verts ne sont pas encore foison. Découvrez en détails comment cultiver le brocoli ? Une tête à consommer Les têtes compactes du brocoli sont divisées en d’innombrables boutons de fleurs. Elles apparaissent au centre de la plante ( le cœur) sur une longue tige. De couleur violette, verte ou blanche en fonction…

    Lire la suite »
  • Photo of La bananier du Japon: un stipe bien rustique !

    La bananier du Japon: un stipe bien rustique !

    Sous une allure exotique, se cache un stipe bien rustique ! Originaire de Chine (du Yunnan et du Sichouan  voisin, très exactement) malgré son nom à consonance nippone, le bananier du Japon (Musa basjoo) est le seul bananier vivace, disons plutôt suffisamment vivace (-15°C) pour supporter les rigueurs d’un hiver avec gel, comme c’est souvent le cas sous nos climats. Comment le cultiver et l’entretenir pour conférer à son jardin un p’tit air de jungle tropicale ? Une silhouette exubérante, en taille XXL ! 4 mètres de hauteur, 3 de largeur. Les mensurations du bananier du Japon ont de quoi faire pâlir beaucoup d’autres plantes du jardin. Avant de l’accueillir, mieux vaut donc s’assurer qu’il puisse déposer de suffisamment d’espace. La bananier…

    Lire la suite »
  • Photo of Cultiver le topinambour

    Cultiver le topinambour

    Si sa fleur rappelle celle du tournesol, le topinambour (Helianthus tuberosus L) est cultivé au jardin pour ses tubercules dont on apprécie le goût fin et délicat d’artichaut. Longtemps délaissé, ce légume oublié fait aujourd’hui un retour en force dans nos potagers et dans nos assiettes. Histoire Originaire d’Amérique du Nord, où il occupait une place importante dans l’alimentation des populations indigènes, le topinambour apparaît en France au XVIIème siècle, mais perd rapidement de son intérêt, supplanté par la pomme de terre. Il ne revient sur le devant de la scène que pendant la seconde guerre mondiale, où on redécouvre son goût en remplacement de la pomme de terre. Mais son excès de consommation participe à bâtir sa réputation de…

    Lire la suite »
  • Photo of Comment cultiver la chayotte ?

    Comment cultiver la chayotte ?

    Chayotte, Christophine, chouchou, choko…appelez-la comme vous voulez ! Cette plante vivace de la famille des Cucurbitacées se caractérise notamment par son caractère très volubile, ses tiges grimpantes pouvant s’étirer jusqu’à plusieurs mètres de longueur. L’autre particularité de la chayotte, c’est qu’elle se consomme intégralement, des tiges aux fruits. A la fois fruit et légume, la christophine s’épanouit parfaitement sous les climats tropicaux des départements et territoires d’Outre-mer mais peut néanmoins se révéler très productive en métropole, à condition de prendre quelques précautions. La plantation C’est le fruit que l’on plante, entier, soit directement en place en mai, soit sous serre dès février. On l’enterre alors à moitié ou aux deux tiers dans un pot rempli de terreau. Pour plus de précaution…

    Lire la suite »
  • Photo of L’Euphorbe Petit-Cyprès

    L’Euphorbe Petit-Cyprès

    L’Euphorbe Petit-cyprès (Euphorbia cyparissias) est également connue sous le nom d’Euphorbe Faux-cyprès. C’est une vivace basse (20 à 30 cm de hauteur), au port étalé, rampant et buissonnant, idéale en couvre-sol. Histoire La famille des euphorbiacées comprend plus de 300 sous-espèces. Les euphorbes tirent leur nom d’un médecin romain (Euphorbius) qui, à la demande de son protecteur Juba II, roi de la Maurétanie (Algérie et Maroc actuels), contribua à mieux faire connaître cette famille de plantes grasses peuplant ces contrées d’Afrique du Nord. Description La plante développe de longues pousses verticales qui se couvrent de nombreuses feuilles fines et souples ressemblant aux aiguilles des conifères. Les fleurs jaunes, lumineuses, regroupées en petites grappes, apparaissent à l’extrémité de chacune des tiges au…

    Lire la suite »
  • Photo of Majestueuse trompette des Anges

    Majestueuse trompette des Anges

    Brugmansia sanguinea, plus communément connue comme la trompette des anges ou trompette du jugement, est une plante de la famille des Solanacées (celle des Tomates). Comme sa cousine cultivée au potager, ce Datura arborescent est originaire des régions tropicales d’Amérique du sud. 2 genres souvent confondus Les Brugmansia sont des Datura arborescents. Le genre Datura comporte une dizaine à une douzaine d’espèces. Ce sont des plantes annuelles aux fleurs érigées. Elles produisent un fruit piquant. Le genre Brugmansia compte quant à lui plus de 10 espèces. Ce sont davantage des plantes arbustives aux fleurs tombantes. Ils produisent des fruits glabres (lisses). Description La trompette des Anges développe à l’âge adulte un port majestueux et atteint en période végétative 3 m de…

    Lire la suite »
  • Photo of Des Hommes et des graines [Livre]

    Des Hommes et des graines [Livre]

    Depuis toujours, l’Homme a su tirer profit des graines où qu’il vive dans le Monde : pour s’alimenter d’abord mais aussi pour se soigner, chasser ou pêcher (certaines graines renfermant de violents poisons), pour honorer ses croyances rituelles ou ancestrales, pour confectionner et se parer de bijoux, pour se distraire (jeu de l’awélé, instruments de musique…). Nathalie Vidal est historienne de l’Art et archéologue de formation. Elle a voyagé et mené de nombreux travaux à travers le Monde sur les relations qu’entretient l’Homme avec les végétaux. C’est la richesse des héritages historiques et culturels que nous ont légués nos ancêtres qui l’ont particulièrement intéressée et motivée à rédiger cet ouvrage. « Des Hommes et des Graines », c’est donc l’Histoire racontée de ces relations…

    Lire la suite »
  • Photo of Comment cultiver un grenadier ?

    Comment cultiver un grenadier ?

    Les grenadiers (Punica granatum) sont des arbustes de la famille des Lythracées. En France, ils sont surtout cultivés dans le Sud du pays, majoritairement sur le pourtour méditerranéen qui leur offre la chaleur estivale nécessaire à la maturation de leurs grenades. Mais la rusticité des grenadiers (jusqu’à -15°C pour la plupart des variétés) autorise leur culture à peu près partout ailleurs en France. L’arbre peut alors atteindre de 2m50 à 4 m de hauteur en quelques années mais sa production fruitière reste insignifiante (pour les variétés à fruits) faute de chaleur suffisante. Histoire Vierge à la grenade de Boticelli La grenade est connue de l’Homme depuis la nuit des temps. En témoignent les plus anciens restes, tirés d’un site archéologique jordanien…

    Lire la suite »
  • Photo of Histoire du Dahlia

    Histoire du Dahlia

    Le nom d’une plante est souvent donné pour honorer la mémoire d’un botaniste. C’est le cas du dahlia, dérivé de celui d’Anders Dahl. Le dahlia est originaire du Mexique et les Aztèques le cultivaient déjà sous les noms d’« acocotli » ou « chichipatli ». Toutes les parties de la plante étaient utilisées. Les tubercules étaient consommés pour leurs apports nutritifs, le feuillage donné au bétail et les fleurs aux coloris vifs ornaient les coiffures des dames. Ce n’est que bien plus tard, au XVI ème siècle, que le dahlia fut découvert par les Européens, par le biais notamment de Francisco Hernandez, un botaniste missionné par Philippe II en Nouvelle-Espagne (l’actuel Mexique). Il étudia la plante vers 1574, qu’il observa sans doute dans les jardins de…

    Lire la suite »
  • Photo of Le plaqueminier gagnerait à être davantage connu !

    Le plaqueminier gagnerait à être davantage connu !

    Plutôt discret le reste de l’année, c’est sous un beau ciel bleu de fin d’automne que le plaqueminier (Diospyros kaki) aime à se faire remarquer. Alors privé de toutes ses feuilles, il reste couvert de nombreux fruits ressemblant à s’y méprendre à des tomates. Quel merveilleux spectacle que ces boules orange accrochées aux branches nues ! Le plaqueminier est un arbre exotique de la famille des ébènes. Rustique mais bel et bien originaire de Chine et du Japon, seules trois espèces ont été introduites en France : le plaqueminier faux lotier dont les fruits ne sont pas comestibles, le plaqueminier de Virginie (d’origine américaine) utilisé principalement comme arbre d’ornement et le plaqueminier du Japon (d’origine asiatique), le plus répandu, qui produit les fruits…

    Lire la suite »
Bouton retour en haut de la page
Fermer