Accueil » Les animaux » Comment bien accompagner un chien vieillissant ?
symptomes de vieillissement du chien

Comment bien accompagner un chien vieillissant ?

Pour beaucoup d’entre nous, les chiens sont considérés à parts entières comme des membres de la famille et il est parfois douloureux de les voir vieillir tant on les aime ! Avec l’âge, certains problèmes font pourtant leur apparition et nous devons nous occuper davantage de nos fidèles compagnons. Quels sont les symptômes du vieillissement chez le chien et comment rendre ses vieux jours encore plus agréables et confortables ?

Une inégalité selon la taille

Les races de chiens ont la particularité de ne pas toutes vieillir au même rythme. En règle générale, les chiens les plus grands sont ceux qui subissent le plus tôt les effets de l’âge.  A contrario, les chiens les plus petits restent fringants plus longtemps.

Malgré ces différences, les symptômes du vieillissement chez le chien restent identiques quelle que soit sa taille ou sa race.

Pour savoir quand votre chien va faire son entrée dans la catégorie des seniors, il suffit d’observer son poids et son gabarit. Quelques repères :

  • Moins de 10 kg : entre 10 et 11 ans
  • De 10 à 25 kg : entre 9 et 10 ans
  • De 25 à 40 kg : à partir de 8 ans
  • Plus de 40 kg : entre 6 et 7 ans

Les signes liés au vieillissement

Observer votre chien jour après jour vous permettra de repérer les signes de vieillissement dès leur apparition. Certains sont plus répandus et communs à toutes les races.

La vue et l’audition faiblissent

Les sens du chien sont souvent les premiers touchés par l’âge. En vieillissant, votre petit compagnon voit et entend moins bien. Ne croyez pas qu’il vous fasse la tête s’il ne vient plus lorsque vous l’appelez, c’est probablement qu’il ne vous entend plus suffisamment. Pour couronner le tout, de petites infections ou un voile bleuté opaque peuvent troubler ses yeux. De même, son odorat faiblit.

Perte de tonus et difficultés à se déplacer

En vieillissant, le chien perd aussi de son énergie. Il se fatigue et s’essouffle plus rapidement et a besoin de dormir davantage.

Dans le cas de certaines races plus sensibles, les déplacements peuvent être rendus difficiles par de l’arthrose. Son poids peut aussi se modifier : certains compagnons à quatre pattes ont tendance à s’arrondir tandis que d’autres, au contraire, maigrissent.

Incontinence…

À tout cela peuvent s’ajouter de l’incontinence et un état dépressif peut s’installer. Enfin, certaines dents peuvent se déchausser et les gencives avoir tendance à gonfler plus facilement.

symptomes de vieillissement chez le chien

Comment bien accompagner un chien vieillissant ?

La prévention

C’est le maître-mot pour aider votre fidèle compagnon à bien vieillir. La prévention passe par de petits gestes, au quotidien. En premier lieu, prenez soin de le palper un peu partout lorsque vous le caressez. Cela vous permettra de connaître son corps dans les moindres détails et de détecter d’éventuelles anomalies dès leur apparition.

Un check-up annuel réalisé chez un vétérinaire est par ailleurs indispensable afin de s’assurer de la bonne santé générale de l’animal et ainsi pouvoir traiter certaines maladies dès les premiers symptômes.  Il en profitera pour tenir à jour son carnet de vaccination.

En complément, pensez à le vermifuger à chaque saison et à le traiter régulièrement contre les puces, les tiques avec un antiparasitaire sous forme de pipette .

L’hygiène bucco-dentaire

Votre chien a besoin de davantage de soins bucco-dentaires en prenant de l’âge. Pour retarder la formation de tartre, vous pouvez régulièrement lui offrir des friandises à mâcher ou bien, s’il est suffisamment docile, lui brosser les dents vous-même. Dans tous les cas, un détartrage régulier réalisé par le vétérinaire ralentira les problèmes dentaires.

Une alimentation adaptée

En vieillissant, les besoins alimentaires du chien évoluent aussi. Offrez à votre compagnon à quatre pattes des croquettes adaptées aux chiens seniors. Elles conviendront davantage à son système digestif devenu plus paresseux et à sa baisse globale d’activité. Prenez également l’habitude de lui donner à manger en plusieurs fois.

Petits soins

Brossez régulièrement votre chien. Il conservera ainsi un pelage plus beau et plus brillant. Au besoin, à l’aide d’un coton et d’eau tiède, nettoyez délicatement ses yeux. Utilisez une lotion spéciale si votre vétérinaire vous le conseille. Faites de même avec ses oreilles.

Quelques aménagements

Si votre chien se déplace difficilement, aménagez une rampe sur une partie de votre escalier menant à l’extérieur. Continuez en revanche à lui proposer des promenades régulières afin de le stimuler et qu’il conserve une activité physique quotidienne, bien que modérée.

Investissez dans un support pour gamelles réglable en hauteur. Réglées à la bonne hauteur, il n’aura plus à se pencher pour manger.

S’il est victime d’incontinence, disposez des alèses à chaque étage de votre maison ou dans les diverses pièces où il séjourne afin qu’il puisse s’y soulager.

Enfin, ménagez à votre petite boule de poils un petit coin bien à lui, à l’abri des courants d’air. Choisissez un coussin ou un panier moelleux dans lequel il pourra tranquillement se reposer à loisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.