Bassin de jardin

Sarracenia : Une belle plante carnivore

Faciles à réussir, la Sarracenia est une plante carnivore suffisamment résistante au froid pour être cultivée dans la plupart des jardins. Ses feuilles transformées en urne remplie d’eau piègent et digèrent les insectes (fourmis, mouches, guêpes), apportant un complément de nourriture à la plante.

Ce qu’il faut savoir :

Nom botanique : Sarracenia
Nom courant : Sarracenia, Sarracénie
Origine : Amérique du Nord

Feuillage : Les feuilles en trompette ou en corne forment un piège pour de nombreux insectes. Attirées par le nectar, ils entrent à l’intérieur de l’urne mais les poils, tous orientés vers le bas, les empêchent de remonter. Elles finissent par être noyées avant d’être digérées.
Floraison : De belles et grandes fleurs apparaissent au printemps au sommet de longues tiges. Tournées vers le sol, elles présentent un pistil en forme de parapluie. Leur pollen est disséminé par les insectes visitant les fleurs.

Exposition : Très ensoleillée l’hiver, mais à l’abri d’une trop forte chaleur l’été.
Sol : Tourbe humide, sans excès.
Rusticité :  -15°C

où placer les plantes carnivores
Ces plantes carnivores (Sarracenia flava) sont placées dans un endroit frais du jardin © DepositPhotos

Où placer les plantes carnivores ?

Pour réussir la culture des Sarracenias, choisissez une exposition ensoleillée, mais pas trop chaude l’été. Le sol doit rester frais en permanence, sans excès. L’idéal est d’aménager une petite tourbière artificielle dans un massif, en bordure d’un bassin ou dans une rocaille. Dans un bassin, vous pouvez les associer à des plantes de berge : par exemple aux grandes feuilles de la gunnère, à des iris de bassin ou encore à la très belle sauge des marais.

Comment planter une Sarracenia ?

La terre de jardin seule ne convient pas à la culture des plantes carnivores. Idéalement, il faut recréer le milieu pauvre et humide dans lequel les Sarracenias vivent naturellement. Voici les étapes de la plantation :

  • Creusez un trou de 30 à 40 cm de profondeur.
  • Retirez toute la terre d’origine.
  • Au fond, étalez une couche de 5 cm de gravier afin de faciliter le drainage.
  • Recouvrez-la d’un morceau de film géotextile que vous faites remonter sur les bords du trou jusqu’à 10 cm environ de la surface du sol.
  • Remplissez ensuite le trou avec de la tourbe, en mélangeant un peu de terre de votre jardin si celle-ci n’est pas calcaire.
  • Versez 2 arrosoirs d’eau de pluie afin d’humidifier le nouveau support de culture.
  • Lorsque la tourbe est bien humide, installez les plantes carnivores en prenant soin de bien étaler les rhizomes dans la tourbe.
plante carnivore sarracenia fleur
Cette plante carnivore sarracenia fleurit au mois de mai. Les nouvelles urnes commencent à se former © DepositPhotos

Comment s’occuper d’une plante carnivore Sarracenia ?

Arrosage : Les plantes carnivores ne supportent pas le calcaire. Il ne faut donc jamais arroser vos Sarracenia avec l’eau du robinet. Remplacez-la par l’eau de pluie ou de l’eau déminéralisée. En été, arrosez régulièrement : le support de culture doit rester frais et humide en profondeur. En hiver, un trop grand excès d’eau risque au contraire de faire pourrir les rhizomes de la plante : le substrat doit donc être suffisamment drainant.

Engrais : N’apportez pas d’engrais. En effet, dans leur milieu naturel, les plantes carnivores poussent dans des endroits très humides et pauvres en éléments minéraux. C’est pour compenser ces sols pauvres que les Sarracenias piègent et digèrent des insectes : ils leur fournissent une source de nourriture supplémentaire.

Quand couper les urnes de Sarracenia ? Pendant la période de repos en hiver, surtout si les températures sont froides, les urnes peuvent sécher. Au début du printemps, nettoyez la touffe pour retirer les parties mortes et libérer de la place afin de faciliter l’apparition des fleurs puis de nouvelles urnes.

Comment diviser des plantes carnivores ?

Au printemps, il est possible de diviser un pied de Sarracenia installé depuis 3 à 5 ans.

  • Commencez par déterrer la souche de la plante.
  • Retirez un maximum de terre entre les racines ou plongez la motte dans un seau d’eau afin de distinguer les endroits où couper.
  • Séparez les rhizomes à la main ou avec un couteau.
  • Replantez aussitôt les nouveaux morceaux obtenus en pot ou directement dans le sol dans un mélange de terre et de tourbe.

Les variétés de plante carnivore Sarracenia

Les différentes variétés de Sarracenia se reconnaissent à la forme et à la couleur sensiblement différente de leurs urnes.

Sarracenia flava

Avec ses fleurs jaune de 10 cm de large qui apparaissent au printemps, c’est l’une des plus sarracénies les plus décoratives !  De longs cornets de 40 à 70 cm de hauteur, coiffés d’un capuchon incliné vers l’arrière afin de les protéger de la pluie, apparaissent juste après la floraison. Puis, vers la fin de l’été, naissent des feuilles plates, non carnivores, qui persistent tout l’hiver.

De nombreux hybrides plus ou moins rouges ou avec des capuchons veinés de rouge et de jaune ont été créés à partir de Sarracenia flava.

Sarracenia purpurea

Naturellement présente en Europe ( Irlande, Suisse, Angleterre), c’est la sarracénie la plus rustique. Ses cornets dressés forment au fil des ans des rosettes de 50 cm de large pour 20 à 30 cm de hauteur. Ils sont rouges, avec plus ou moins de veines violettes. Ils s’ouvrent en grand pour recueillir l’eau de pluie et les insectes. En avril ou mai, apparaissent également les fleurs de couleur pourpre.

Sarracenia swaniana

Cette sarracénie est un hybride naturel entre Sarracenia minor et Sarracenia purpurea venosa. Ses fleurs s’épanouissent en mars-avril.

D’où vient le nom Sarracenia ?

Les Sarracenias doivent leur nom au médecin et botaniste québécois Albert Sarrasin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page